L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

La parlotte t'ennuie ? Tu as grand besoin d'action !!!
Lu sur Street trash : Petit guide du pochoir illustré... Réaliser un pochoir ? rien de plus simple !

1 - LE MOTIF
Que ce soit un dessin,un portrait ou un slogan,la préparation est la même : le motif doit etre en noir et blanc sans zone de dégradé. Sachant que seules les zones noires seront découpées par la suite, prenez garde à ce qu'elles soient indépendantes les unes des autres (cf - poch' ci-contre). Evitez les zones blanches trop fines pour la solidité du poch'. Pour faciliter le travail de contraste vous pouvez utiliser un logiciel (si bien sur vous possédez un ordinateur) de dessin en utilisant la fonction "luminosité - contraste". Sinon y'a plus qu'a faire ça à la main....

2 - DECOUPAGE
Photocopiez le dessin obtenu (autant de foisque de poch' à réaliser) Collez-le sur du carton (ou mieux, de vieilles radios voir de fines plaques de métal du genre planche offset, dans ce cas le découpage est moins évident...) et découpez les zones noires.... voilà, c'est prêt ! dernier conseil : si vous pratiquez en ville, pensez à porter des gants jetables pour éviter de vous faire emmerder bêtement par les bleus à cause de traces de peinture sur les mains (pensez aussi à vous débarassez des poch' utilisés, qui de toute façon seront inutilisables puisque la peinture agit comme de la colle).





ARME DE L'ENGAGEMENT -

La parlotte t'ennuie ?
Tu as déjà refait le monde des milliers de fois, et décidément il ne veut pas changer ?
Tu as grand besoin d'action !!!

La plupart des actions directes ne requière pas d'effectifs importants, elles peuvent être mises en place sans trop de moyens et dans des délais assez brefs. L'action directe peut revêtir de multiples formes suivant la situation et en fonction de la créativité des participants. Elle peut être individuelle ou collective, légale ou non, offensive ou défensive, violente ou non violente. Son caractère légal importe peu, à mon sens, car la légalité n'est jamais qu'une limite arbitraire fixée par la bourgeoisie pour défendre ses intérêts, il faut juste en tenir compte pour évaluer les risques juridiques. La notion de violence, par contre, est à manipuler avec précaution. Ma philosophie personnelle est incompatible avec la violence physique envers les personnes, sauf en cas de défense, c'est pourquoi cet aspect ne sera pas abordé. Du point de vue stratégique, elle est également peu recommandable, la CIA s'en est d'ailleurs servi pour décrédibiliser certains mouvements révolutionnaires en les infiltrant, en les finançant et en les poussant à la lutte armée pour mieux les criminaliser en tant que terroriste et casser leur image auprès du grand public, c'est le cas des Brigades rouges en Italie ou de la fraction armée rouge en Allemagne. De plus, je ne pense pas que ce soit en cognant sur un fasciste que l'on parvient à lui faire changer d'avis ou à faire reculer le fascisme, et ce n'est pas en tuant un Ministre de l'intérieur ou un patron du Medef, que le système s'en trouvera changé. Les personnes, si puissantes soient-elles parfois, et quel que soit leur niveau hiérarchique, sont interchangeables, ce ne sont jamais que des pièces d'une énorme mécanique. Par contre, les actions "violentes" purement matérielles tels que les actes de sabotage entrepris par les FTP en plastiquant plusieurs locaux du Front National de nuit, m'apparaissent légitimes, mais là encore, c'est une question de point de vue. Sans aller jusque là, on peut présenter un répertoire, non exhaustif, d'actions possibles, qui dépassent parfois le cadre de l'action directe au sens syndical, car la frontière est mince entre techniques de lutte, communication, propagande par le fait, action directe, désobéissance civile ou organisation alternative.

Ecrit par baccata, à 15:34 dans la rubrique "Technique".

Commentaires :

  baccata
06-04-08
à 16:36


dans cette ére ou de plus en plus de villes, cités et campagnes sont lissés et immaculés, il est toujours primordiale de se réapproprier l'espace visuelle afin de combattre cette forme d'alienation, c'est à dire faire savoir, que même dans les recoins les plus froids et deshumanisés comme sous les ponts d' autoroutes ou  dans les zones industrielles, le vivant y a laissé sa trace pour que jamais aucun être humain ne se sente isolé et n'oublie sa propre individualité que l'urbanisme capitaliste tente d'écraser de jour en jour.
Répondre à ce commentaire

  flippy
09-04-08
à 13:05

Re:

merci pour ce tutorial ma fois assez bien fait. j'ai moi meme un tuto sur les pochoirs à partager, fait par les gens de l'Anarchist Noise Club (ANC).
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom