L'En Dehors et vous

Soutien
Vous pouvez aider à régler les frais d'hébergement sur le serveur, en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors


Rubriques

Liens

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Archives par rubriques

L'En Dehors


Mardi (05/11/13)
D’un atelier l’autre
Lu sur CQFD : "Il se trouve que depuis quelques semaines, en plus de mon boulot, je côtoie le quotidien au travail des cheminots. Le Comité d’établissement régional de la SNCF, composé de militants CGT et Sud, m’a confié, ainsi qu’à un copain photographe, le soin de faire un livre sur un atelier de réparation de la SNCF (et surtout sur ceux qui y travaillent) : le « technicentre de Sotteville-lès-Rouen », plus connu dans la région sous le nom de Quatre-Mares. C’est un lieu important de l’histoire sociale des cheminots mais aussi de la région rouennaise. Et s’il existe quantité de livres sur les trains, les gares, l’histoire de la SNCF, on en trouve peu qui racontent les conditions de vie et de travail, hier comme aujourd’hui, des ouvriers de base.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 19:36 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Dimanche (28/10/12)
COUP DE PIED AUX CULTES (Denis Delaplace)


Coup de pied aux cultes.
Paroles, musique et administration : Denis Delaplace.
Pour les anars, c'est ni dieu ni maître, islamiste ou pas. Et merde aux fanatiques, et merci à Caroline Fourest.
Cliquer sur l'image pour regarder la vidéo

Mis en ligne par endehors, a 22:11 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Samedi (27/10/12)
MEFIONS-NOUS SIMPLEMENT DE TOUT GOUVERNEMENT (Denis Delaplace)


Méfions-nous simplement de tout gouvernement.
Chanson anar traditionnelle actualisée, brute de décoffrage.

Mis en ligne par endehors, a 23:59 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 2 commentaires)


Mardi (09/10/12)
"Gens pressés"de Keny Arkana
Lu sur UtopLib : "Le nouveau single de Keny Arkana vient de sortir. Il s'appelle "Gens pressés", extrait de l'album "Tout tourne autour du soleil".
En tournée : 26/10, Sannois, l'EMB. 27/10, Ris Orangis, Le Plan.
21/11, Dijon, La Vapeur. 23/11, Toulouse, Festival Origines Contrôlées.
Voir la vidéo ici
Mis en ligne par endehors, a 22:01 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Mardi (02/10/12)
5ème salon du livre libertaire à Cuisery (71)

Les 6 et 7 octobre prochains se tiendra à la Salle du Temps Libre à Cuisery (71), le 5è Salon du Livre Libertaire Saône-et-Loire, organisé par le groupe libertaire 71, le groupe La Vache Noire de la Fédération Anarchiste et la librairie associative Les Chats Noirs.

Comme nous l'avions espéré à l'origine, ce salon est une excellente vitrine pour l'édition libertaire et anarchiste, trop peu présente dans notre région rurale, où la désertification touche aussi les librairies.

Le choix de Cuisery paraissait assez évident dans la mesure où Cuisery est le village des bouquinistes dans la région et organise tous les 1er dimanches du mois un Village du Livre (d'occasion principalement). Il y avait donc pour nous une vraie légitimité et un véritable intérêt à nous installer à Cuisery.

Comme les années précédentes nous ouvrirons les portes à 17h le samedi pour une rencontre à 18h avec l'écrivain Jean-Pierre Levaray, auteur de Putain d'usine, Après la catastrophe, Tue ton patron. Au programme débats et échanges sur le travail, le salariat, les risques industriels...

Puis après un passage à la buvette et une petite restauration de notre cru, un concert, avec en ouverture un invité surprise, puis Fred Alpi nous fera danser et réfléchir aussi.


Dimanche le Salon du Livre proprement dit ouvre ses portes à 10h.

Plusieurs éditeurs, quelques bouquinistes, des auteurs, des table de presse d’assoc’ locales et des tas de belles rencontres...

Notamment notre ami Michel Chevalier qui viendra à l'apéro nous régaler et nous faire gueuler ses chants révolutionnaires.

A midi petite restauration sur place.

A 14h une intervention de Juanito Marcos et Yves Meunier sur le thème: Révolution espagnole, quels enseignements utiles pour un futur libertaire ?.

A 16h une intervention de l'historienne Claire Auzias, auteure notamment de «Samudaripen, le génocide des Tsiganes» et «Choeur de femmes tsiganes».

Clôture à 18h.

Mis en ligne par Endive, a 20:07 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Mardi (25/09/12)
Concert Arsène Lupunk Trio mardi 2 octobre à 20 h, à la librairie la Gryffe
Laissez-vous emporter par les chants, choeurs et danses enfiévrés de Frédéric Chopunk, Franck Zappunk et Edgar Allan Punk qui revisiteront devant vos zyeux et zoreilles zébahis : Parabellum, Bérurier Noir, Ludwig Von 88, Les Wampas, Les Cadavres, Les Rats, Oberkampf, Tulaviok, Starshooter, OTH,, Zabriskie Point, Warum Joe, Les Olivenstein, Métal Urbain, Kochise, Bulldozer... et plus si affinités.

Ici, pas de chaînes, de crêtes ou de dents pourries : de l’élégance, de la contrepoubelle et des gros mots. De la revendication, des saxophones et de la danse contemporaine. Du punk-rock, du cajon et de la poésie du XX° siècle. Des sujets brûlants, de la bière et du conte mimé. Des battes de base-ball, de l’humour et de la flûte à bec. De l’accordéon à une main, de la rage et de la guitare en fer. De l’acoustique, des smokings et de l’énergie. Du rock’n’roll, du militantisme et de la finesse.

(d’après : "Les Lupunks par eux-mêmes et les autres" d’Alphonse Allais-lespunks et Jean Richepunk (dit l’oxymore).

Librairie la Gryffe, 5 rue Sébastien Gryphe, 69007 Lyon. Tél 04 78 61 02 25
Mis en ligne par Anonyme, a 17:30 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Jeudi (15/03/12)
[Brochure] La joie de vivre - Albert Libertad
Lu sur Infokiosques.net ; "Devant la fatigue de la lutte, combien ferment les yeux, croisent les bras, s’arrêtent, impuissant et découragés. Combien, et des meilleurs, sont tant lassés qu’ils quittent la vie, ne la trouvant pas digne d’être vécue. Quelques théories à la mode et la neurasthénie aidant, des hommes considèrent la mort comme la suprême libération.

Contre ces hommes, la société sort des arguments clichés. On parle du but « moral » de la vie : on n’a pas le « droit » de se tuer, les douleurs « morales » doivent être supportées « courageusement », l’homme a des « devoirs », le suicide est une « lâcheté », le partant est un « égoïste », etc. – toutes phrases à tendances religieuses et qui n’ont aucune valeur dans nos discussions rationnelles.

Qu’est donc le suicide. Le suicide est l’acte final d’une série de gestes que nous faisons tous plus ou moins selon que nous réagissons contre le milieu ou que le milieu réagit contre nous.
Extrait de l’Anarchie, 25 avril 1907.

Brochure téléchargeable ici
Mis en ligne par Anonyme, a 21:00 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Vendredi (24/02/12)
Un beau tir groupé pour Jean-Pierre Levaray
Lu sur Bellaciao : "Chaude actualité pour l’auteur libertaire Jean-Pierre Levaray. A son actif, une nouvelle BD avec Efix, un roman saignant, un livre jeunesse attachant et un film de Rémy Ricordeau tiré de l’explosif Putain d’usine.

 

JPEG - 16 ko

Acte 1. Après Putain d’usine (1) et Les Fantômes du Vieux-Bourg (2), Jean-Pierre Levaray et Efix s’associent une nouvelle fois pour une mise en images de Tue ton patron (3), roman incisif publié en 2010 chez Libertalia. Les deux premières BD étaient sorties chez Petit à Petit. Entre temps, l’éditeur normand a intégré le groupe La Martinière. Présentée comme le troisième tome de Putain d’usine, la version BD de Tue ton patron est dans la même veine rouge et noire que ses petites sœurs.

Lire la suite ici

Mis en ligne par Paco, a 20:11 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Samedi (07/01/12)
Une lecture de "Nationalisme et culture" de Rudolf Rocker
Lu sur la Base de données anarchistes : Nationalism and Culture, 1937, Los Angeles, Rocker Publications Committee. Le livre devait paraître en allemand quand le nazisme prit le pouvoir et l’exil forcé de Rudolf Rocker conduisit son manuscrit jusqu’aux État Unis. Ouvrage complexe et vaste, publié pour la première fois en Italie en 1960 en deux volumes, toutes les références ici renvoient à l’édition italienne Nazionalismo e Cultura,Vol 1 et 2, Edizioni della Rivista Anarchismo, Catania 1977.

Comme dans tout ouvrage vaste et dense, les thèses ici présentées sont multiples et s’enchaînent les unes dans les autres. Je ne prétends pas ici développer toute l’étendue des sujets traités par Rocker, mais plutôt tracer le parcours d’un fil que j’ai vu se dérouler à travers ses pages. C’est un parcours qui rebondit de l’histoire à la philosophie, par le prisme de la sensibilité anarchiste particulière à l’auteur.
Je vais ici essayer de développer une perspective qui découle de son ouvrage, en suivant le déroulement des idées de Rocker. Non un résumé partiel, mais plutôt une lecture.

lire la suite ici


Mis en ligne par Anonyme, a 12:53 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Jeudi (15/12/11)
B. Traven, Chaîne de montage
Lu sur Apache-éditions ;

« L’Indien était en train de confectionner de petits paniers au moyen de toutes sortes de fibres qu’il avait ramassées dans l’immense forêt entourant le village de toutes parts. Ces matériaux avaient été non seulement soigneusement préparés par le vannier mais aussi richement colorés au moyen de teintures extraites par lui de diverses plantes, écorces et racines, voire de certains insectes, selon un procédé connu de lui seul et des siens. »

Chaîne de montage, ou la rencontre d'un touriste américain porté sur les affaires et d'un paysan indien, artisan à ses heures, dans le Mexique rural de la première moitié du XXème siècle.

Ecrite dans un langage accessible à tous, cette nouvelle est une lecture idéale pour les plus jeunes.

Brochure téléchargeable ici

Texte lisible ici
Mis en ligne par Anonyme, a 19:12 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Jeudi (30/06/11)
Félix Fénéon (1861-1944)
Sous les airs coquets d'un fonctionnaire au ministère de la Guerre bien noté par la hiérarchie et apprécié de ses collègues pour ses rapports soignés, Félix Fénéon semble bien loin de l'image du révolté que la Justice tente de lui coller au procès des Trente pour avoir manigancé un attentat à la bombe. Habile à la pique, il brocarde le juge et, malgré la découverte d'explosifs dans les tiroirs de son bureau, il parvient à arracher les fous rires et son acquittement. Si l'on ne peut ignorer sa critique littéraire et artistique des mieux inspirée et ses contributions à diverses revues, dont l'En Dehors de Zo d'Axa, c'est essentiellement dans le style subtil des Nouvelles en trois lignes, parues en 1905 et 1906 dans le journal Le Matin, que resurgissent son ironie et sa révolte. Fénéon y trouve une solution pour rapporter anonymement et dans un esprit libertaire sous-jacent les derniers faits divers des télégrammes de la nuit. Il y dénonce notamment le désespoir et la misère, le racisme, le colonialisme, l'autorité et le ridicule des religions et de l'armée : Dans M.-et-L., les maires ne se lassent pas de remettre le Très-Haut au mur des écoles, ni le préfet de suspendre ces maires.1
Mis en ligne par VincentJBastin, a 21:40 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Samedi (02/04/11)
Qu'est ce qu'un Philopyge ?
Mis en ligne par libertad, a 22:37 dans la rubrique "Culture".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Articles suivants



A l'affiche