L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

ECOTAXE : DES SOUS POUR RESPIRER ?
Ca y est, le pouvoir politique a pris conscience des problèmes d’environnement. Certes, il y a un bon moment que les politiciens de tous poils tiennent compte opportunément de cette question, généralement à l’approche des élections.

Cette fois, il y a danger, pas là où l’on croit. Un agité médiatique style « mi-Tintin, mi Indiana Jones », genre « gendre idéal », copain d’un président dit « super écolo » d’une république de plus en plus bananière, qui n’hésite pas pour faire Paris-Moscou, de passer par le Sud de la France pour pouvoir dormir tout son saoul dans son avion pésidentiel, a décidé d’abandonner les pyramides pour les urnes. Fallait faire quelque chose !

LA PREUVE PAR L’ARGENT

L’écotaxe est présentée, une fois encore, comme la quintessence de ce que l’on fait de mieux en matière de « protection de l’environnement »… Et défense de rire ! au risque de passer pour de vilains pollueurs… D’ailleurs, c’est curieusement silence dans tous les rangs de la classe politique ( ?).

Une fois encore l’argent est présenté comme le remède miracle du problème posé.

Des exemples :

- au début des années 60, la « vignette-auto » qui devait régler le problème du niveau de vie des vieux(?),
- les taxes sur les alcools qui devaient régler le problème de l’alcoolisme… et celui du « trou de la sécurité sociale » ( ?),
- les taxes sur les carburants qui devaient régler les problèmes de vitesse, de consommation essence et de la circulation ( ?),
- la théorie du « pollueur-payeur » qui devait régler la question (déjà !) de l’environnement ( ?)

Toutes ces mesures, et on pourrait en citer des dizaines d’autres, n’ont eu pour effet que :

- remplir les caisses de l’Etat,
- favoriser les riches par rapport aux pauvres,… ceux qui peuvent payer,
- alourdir les prélèvements fiscaux en particulier et relativement pour les pauvres,
- … et ne pas résoudre le problème initial posé.

Dans tous les cas, ces impôts ont été une manière, pour les politiciens, de prélever toujours plus pour assurer la gestion d’un système dont on voit aujourd’hui les résultats : exclusion, chômage, inégalités croissantes, destruction massive de l’environnement…

« Vivre c’est payer » telle pourrait être la devise du système marchand… la réciproque étant aussi vraie : « Payer pour vivre ».

« PAYEZ, IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE ! »

L’écotaxe n’est que l’ultime avatar de la méthode absurde de vouloir résoudre les problèmes posés par le fonctionnement du système marchand, par l’argent… Mais peut-on attendre autre chose de la part d’un système qui a fait de l’argent l’essence même de son existence et de son fonctionnement ?

Payer apparaît être, et est, pour le système le « sésame ouvre toi ! » de toutes les solutions. N’est ce pas en effet en s’ achetant la « paix sociale » que le système marchand a réussi à désamorcer les conflits nés de ses contradictions,… sans jamais véritablement régler la question de l’exploitation et des inégalités sociales ?

« Payer » ou « faire payer » est la seule chose que le système sache faire, un peu à l’image de l’Eglise qui ne sait apaiser la misère qu’en promettant le Paradis.

Quelle peut-être l’utilité d’une écotaxe ? Au-delà de l’aspect médiatico-spectaculaire, et de l’effet d’annonce à quelques mois d’élections, peut-elle amorcer une solution aux problèmes gravissimes d’environnement ?

Sur le fond, aucunement.

Bien sûr, on va nous montrer qu’avec cet argent, « on va mettre en place des systèmes de recyclages »… mais du recyclage on en fait depuis des années !

« Mais pas suffisamment ! » nous précisera-t-on.

Certes, mais ces actions sont marginales par rapport au vrai problème.

« Il vaut mieux ça que rien » rajouteront certains.

Bien sûr, vu sous cet angle, c’est mieux que rien.

« Ce n’est qu’un début !... » va-t-on nous rassurer.

Là par contre, on ne peut que douter, pas sur l’extension des taxes qui est une certitude, mais quant à leur efficacité pour répondre aux problèmes.

PANSEMENT SUR JAMBE DE BOIS

Le coup de grâce à la critique, ou du moins ce qui voudrait l’être, viendra sous la forme :

« De toute manière tu n’es jamais d’accord quoique l’on fasse ! ».

Superficiellement la remarque est exacte. Pourtant la critique qui apparaît comme systématique ,ne manque pas de fondements.

Admettons que l’écotaxe s’applique, et même que son principe s’étende,…

Des questions restent posées :

Est-ce que l’agriculture industrielle va cesser ?

Est-ce que le prélèvement frénétique et illimité des ressources naturelles va cesser ?

Est-ce que la pollution industrielle va cesser ?

Est-ce que surtout le modèle de développement et de croissance qui fonde toute l’organisation économique du système va être remis en question ?

Non ! Bien sûr que non ! Evidemment que non !

Or, ce qui fait que la Terre se meurt, et nous avec à terme, ce sont essentiellement ces mécanismes qui sont précisément à l’origine, qui sont la cause des dérives que l’on essaye de corriger à coup de taxes.

L’écotaxe n’est qu’une goutte dans l’océan des structures du système marchand. Les politiciens nous abusent financièrement et nous amusent politiquement en se donnant des grands airs d’écologistes.

L’écotaxe est fondée sur le même principe que ce que le système marchand invente pour se faire accepter, pour montrer sa face la plus acceptable et convaincre qu’il a les bonnes solutions. Elle nous donne l’illusion de la proximité de la solution et par notre geste, payer, elle nous déculpabilise, un peu à l’image des « indulgence» du Pape dénoncées en son temps par Martin Luther.

On voudrait nous faire croire, et beaucoup le croient, que l’ « argent est neutre » et ainsi apporte la seule solution qui existe, transcendant les contradictions du système. Dans le monde marchand, tout se « réparerait en payant »… Mais la nature ne « l’entend pas de cette oreille » est nous renvoie notre propre aberration comportementale sur le plan économique social, politique et bien sûr écologique.

Si l’écotaxe n’est pas, au regard du système marchand, une escroquerie financière, elle est surtout et avant tout une escroquerie politique


Patrick MIGNARD
Ecrit par libertad, à 12:00 dans la rubrique "Pour comprendre".

Commentaires :

  toto2
19-11-06
à 13:22

ILUsion



si l'état n'existait pas , l'industrie ne pourrait survivre et le problème du rechauffement climatique serait réglé d'un seul coup en plantant 25 % des surfaces agricoles en arbres, fruitiers si possible pour cause de surpopulation.

La vraie question est : comment détruire l'etat aujourd'hui ?

Les mexicains eux prennent la rue. Et se battent, plus mediatiquement que militairement contre les escadrons de la mort
envoyés par le THIERS du coin.

Nos gouvernements, ceux la meme qui defendent la planete a coup d'ecotaxe et leurs sbires mediatiques (collabos), censurent
autnt que possible l'info sur oaxacca : un excellent moyen de les faire chier c'est d'informer autant de monde que possible en profitant de la journe internationale de demain pour informer sur la Commune mexicaine et son THIERS local, faire un briefing sur la commune de Paris ( c'est pas du luxe) et enfin, sur la censure actuelle de nos systemes democratiques autour de la revolution en cours.

Bref il faut decredibiliser le mexique et nos propres etats et medias .

proposer des actions simples de retorsion : boycott de produits ricains (mac do , coca, MTV), d'elections de representants....

Le sang du capitalisme c'est l'argent. Il faut anemier le capitalisme.

Répondre à ce commentaire

  Patrick MIGNARD
19-11-06
à 14:41

Re: ILUsion

Avec des « si » on pourrait faire bien des choses. Le problème c’est que ça ne se pose pas en ces termes.

 

Quand tu dis : « comment détruire l'Etat aujourd'hui ? »… je comprends la question, mais la manière dont tu la poses ne peut pas aboutir une solution. Pourquoi ? Pour trois raisons :

 

-         la majorité des gens à qui tu t’adresses ne peut pas comprendre cette question,

-         l’Etat à les moyens de se défendre et de te réduire au silence,

-         imaginons que tu détruises l’>Etat, et alors, que fait tu le lendemain ?

 

Tu as une réaction de révolte mais qui ne peux aboutir, du moins tant que tu poses la question en ces termes…

 

Alors ?

 

Alors il faut poser la question autrement.

 

OK quand tu dis qu’il faut informer, mais ce n’est pas suffisant et ce d’autant plus que l’appareil médiatique au service du système est largement supérieur à ce dont nous disposons.

 

Il faut lutter sur un autre terrain sur lequel nous serons imbattables : monter que les structures que nous mettons en places sont qualitativement supérieures que les structures du système marchand.

Répondre à ce commentaire

  noals
20-11-06
à 00:55

Re: Re: ILUsion

"autonomie"

Répondre à ce commentaire

  noals
20-11-06
à 00:58

Re: Re: Re: ILUsion

et a plus ou moin long terme... la guerre...car il y aura séparation des deux mentalités, c'est plus possible.

l'une ne peux comprendre, l'autre ne peux plus le supporter...


Répondre à ce commentaire

  noals
20-11-06
à 01:01

Re: Re: Re: Re: ILUsion

escusez moi flood lol.
c'est vrai j'suis péssimiste mais j'en sais pas encore asser pour en dire plus.
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
20-11-06
à 01:55

Re: Re: Re: Re: Re: ILUsion

Limiter la vitesse sur les autoroutes pour réduire les emissions de CO2 , c'est comme un malade qui arrête de fumer sur son lit de mort.
La solution est ailleurs .Pour s'en sortir ,il faudra en venir à des pratiques un peu plus expéditives...
Répondre à ce commentaire

  noals
20-11-06
à 02:55

Re: Re: Re: Re: Re: Re: ILUsion

ouai ben j'peux pas vraiment te répondre.
j'me suis battu, j'ai changer les choses a ma manière, aujourd'hui j'en ai marre et ca n'a plus de sens donc j'vais aller voir ailleur justement et j'verai ensuite.

pour moi c'est simple, soit y'a la mentalité : la vie est belle, la vie est rose, on s'aime tous, vive la vie et on se retrouve avec une grosse bande de moutons complètement déconnecter de leur propre existence et qui sert de moteur à la société. il ont ce qu'il leur faut, il sont content et vive les ILUsion...

ensuite y'a l'autre mentalité : on se bat, on y croit et faut faire quelque choses, cette mentalité aime réellement la vie quelque part mais elle s'est aussi battu conditionné par cette meme société donc si on me dit qu'elle est réaliste, ca me fait bien rire ^^

apres, y'a l'ailleur et ca, bah j'vais aller voir parcqu' ici, j'peux meme plus respirer.
des pratique plus expéditive ?
j'en connais deux, tu préfère celle de quel mentalité ?
de mon point de vue, aucune.

"connaitre" une solution sans penser aux conséquences, c'est comme vouloir un miracle alors qu'on ne sait meme pas compter jusqu'a 2.

Répondre à ce commentaire

  toto2
20-11-06
à 12:25

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: ILUsion



Noals je comprends pas ce que tu dis.
PM tu ne comprends pas vraiement ce que je dis.
Du coup : est ce que je comprends ce que tu dis ?

la question des exemples edifiants c'est OK pour moi. passons.

MAIS

à la demande de libertad, j'ai fait un topo sur "l'esprit du capitalisme" développé
par le sociologue Alain Accardo. rubrique actualités je crois.

résultat : aucun commentaire !

Que dit ce pauvre homme ?

en gros : la révolution commence par les habitudes.

Ce que je raconte depuis un certain temps n'est finalement que variantes sur ce theme là :

du coup tes trois objections sont inopérantes, les voici :

- "la majorité des gens à qui tu t’adresses ne peut pas comprendre cette question" :

là j'utilisais un discours réservé aux lecteurs de l'endehors,
supposés anarchistes donc pas étrangers à la disparition de l'état
mieux vaudrait renvoyer à accardo lui-meme ou tout simplement appeller
à modifier son style de vie CONTRE l'interet du Systeme et POUR l'interet des etres vivants dans leur ensemble (version anti specist) ou de l'humanité seule (version speciste).

-         l’Etat à les moyens de se défendre et de te réduire au silence :
Ben oui. D'ailleurs c'est dans les dictatures marchandes ennemies
que les nouvelles de poursuite pour liberté de pensée sont les plus connues : chine, vietnam, iran...
Mais les procès, interventions du FbI etc ne sont pas tristes non plus.

Nous savons en venant dans un salon anarchiste ou à tout moyen de com numeriq
que nous nous devoilons à Big Brother.
De cette analyse doit alors decouler la nouvelle habitude : auto censure sur le net ET boycott du net.

Il va de soi qu'à ce stade le boycott des medias asymetriques (les "medias"" culture"partis" syndicats" "sondages" )
est déjà acquise

les seuls etats qui ont les moyens de se defendre contre leur peuple sont des dictatures.
Ce n'est pas encore le cas ici.

-         ""imaginons que tu détruises l’>Etat, et alors, que fait tu le lendemain ?""

je répète une phrase de Peter watkins qui résonne singulierement avec mes propos et ceux d'acardo :

"tant qu'on ne s'en prendra pas à la television, on n'en sortira pas" (de la dictature actuelle)

par consequent, on ne peut ni ne doit imaginer de renversement purement institutionnel (revolution à la mode XVIII-XX siecle, revolution orange comprise).
par consequent la "destruction de l'état" et des institutions en general est bien plutot un deperissement qui a pour source la revolution des mentalités, des habitudes, des conventions, etc...

bref JE n'a pas à détruire l'état seul. NOUS avons a depérir l'état avant qu'il ne nous deperisse lui-meme.
Par où commencer ?

accardo : les habitudes , les connivences implicites ...
watkins : la TV !

accardo decrit le processus entierement et abstraitement
watkins montre la premiere ligne de front à enfoncer par un moyen simple en apparence : débrancher tout.

les alternatives ont ceci d'interessant qu'elle sont constituées en systeme : on voit plein de choses à la fois.
Leur in convenient est de ne pas etre generalisables en l'état de vigueur du systeme.

Mais l'action de masse sait maintenant par ou commencer, quels illusions historiques eviter.

Aucune orga n'a le monopole ni la representation, ni la doctrine exacte de ce qu'il faut faire.

Les idees de accardo et watkins circulent. Personne en particulier n'est guide de qui que ce soit ( c'est l'axiome de l'anarchie)
par consequent l'etat ne peut reduire au silence personne en particulier. Le processus , immergé dans la vie réelle, est plus fort que toutes les polices et armées reunies.




Répondre à ce commentaire

  noals
20-11-06
à 15:27

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: ILUsion

"Le processus , immergé dans la vie réelle, est plus fort que toutes les polices et armées reunies."
justement mais la ou est mon problème personnel, c'est que ce "processus" d'etat, de repression ou de politique, existe dans la vie réelle et la, tu ne pourra peu etre pas me comprendre ou encore "mieu" ne pas me croire, c'est la stricte réalité de la meme manière que ma propre censure est une réalité.

seulement de censure en censure, on en a marre et comme tu l'as si bien dit, la solution est ailleur donc personnellement ce probleme ne me regarde plus que car mon combat est ailleur seulement mon combat concerne chaque existence de cette putain de planète a laquelle j'me suis démonter le crane a changer cette putain de mentalité et maintenant il serrai possible que je me sacrifie pour le bien ou le mal soit pour vous faire évolué litéralement et vous enfoncé dans votre ignorance, soit pour vous detruire d'une certaine manière que j'n'aurai meme pas besoin de lever le petit doigs pour que ca se finisse dans un bain de sang.

tu me crois ou pas, j'm'en branle, j'm'exprime.
ceci dit pour ce qui est de ton probleme ou ce que tu(je) prefererai appellé VOTRE problème, d'apres ce que j'ai appris avec toute ma putain ! de souffrance ! peu etre que certaine de mes lumière pourrais eclairé ta lanterne.

pour moi c'est pas compliqué.
la seule solution est comme ma réponse l'indique dans mon premier post, "l'autonomie"
mais si j'ai poster d'autre message ensuite, ce n'est pas pour rien non plus.

bref, pour etre plus clair, qu'est-ce que je veux dire par autonomie.
j'vois deux solutions.

1 qui consiste au retour aux source. mais vu le contexte actuel des chose, on pourrai encore se dire que certain ne pourrai meme pas comprendre donc ca serai un peu du suicide car les puissant ne se gènerai surement pas pour se servir de la masse pour le conditionnement du reste ( ce qui se fait déjà ) et les autre qui aurai la force de resister s'en retrouverai liquidé.
pourquoi ?
c'est juste une question de temps, "est-ce que tu te rend compte au moin de l'ampleur du problème ?"
tu fais un retour au source, tu veux boycoter toute technologie, déjà la t'aura besoin d'un certain temps d'adaptation ne serait-ce que pour recontruire, trouver les personne ou les moyen de recontruire (car j'pourrai te dire aussi que c'est tres drole d'essayer de retirer du crane des gens ce concept d'argent), trouver aussi le moyen d'etre autonome, c'est bien de le dire mais le faire est autre chose car quelque part tous appartient a l'état donc une autre question peu se poser, c'est "ou ?"
d'autre part, il y a toujours ce temps d'adaptation car meme si tu veux vivre de tes propre recolte sans taxe ni rien, chacun y met du sien et tous le monde en profite, tu boycote pas tous comme ca, c'est impossible que ce soit anarchique ou pas.
et j'pourrai t'expliquer toute cette solution sur 20 page mais j'en ai déjà marre.

2. tu tue le system avec un autre mais la j'peux te dire aussi que la majorité ne sera pas de ton coté.
j'continu quand meme le raisonement au cas ou ( y'es 14h24 la, j'suis pas encore couché donc m'en veux pas hein ? ...hum )
bref, tu refait un system pour suplanté l'autre.
et quand j'te dis que tu refait un system, tu refait tous le system.
par exemple tu choisi un président, tu choisi les ministre, les je ne sais quoi d'autre en rentrant dans le detail.
il te faut aussi des personne qualifié, réaliste et en accord avec tes idée d'une manière objective.
si c'ete moi, j'pourrai te dire que j'prendrai comme ministre des média Pierre Carles par exemple.
que du "beau" monde avec ce qui faut pour changer les choses et pas n'importe comment.
au bout du compte tu te retrouve avec ta petite communauté et tu peu remplacé n'importe quel pouvoir en place si tous te fois, t'arrive a prendre le pouvoir légalement ou non. ( bien sur c'est d'un ton léger que je dis "petite communauté" )
-->si c'est légal, va vraiment falloir prevoir votre coup et rien que ca pourrai vous prendre des années car meme si t'arrive a te faire élire avec un programe béton et tous ce qui va avec, faut encore pouvoir suivre derrière sinon adieu jolie monde....
-->si c'est pas légal, coup d'etat par exemple, j'préfère ne pas t'expliquer la suite...

dans tous les cas, c'est une affaire de temps, tu pourrai me dire que tu en manque mais c'est un autre débat, j'me trompe ? car celui la ne me concerne surement pas dans le contexte actuel des choses.

tu pourrai me dire qu'il y a des solution plus simple et moin utopiste.
certe et j'pourrai te parler de la mentalité 2 :
on se bat, on y croit et faut faire quelque choses, cette mentalité aime réellement la vie quelque part mais elle s'est aussi battu conditionné par cette meme société donc si on me dit qu'elle est réaliste, ca me fait bien rire ^^

tu pourrai aussi me dire qu'il y a des solution plus radical et voici donc la mentalité 1 : la vie est belle, la vie est rose, on s'aime tous, vive la vie et on se retrouve avec une grosse bande de moutons complètement déconnecter de leur propre existence et qui sert de moteur à la société. il ont ce qu'il leur faut, il sont content et vive les ILUsion
...

t'as de la chance, j'suis fatigué, j't'epargne les paradoxe de mon point de vue.

j'continuer quand meme mon texte en te quotant car j'ai ecrit tous ce qu'il y a au dessus a l'arrache...

tout simplement appeller
à modifier son style de vie CONTRE l'interet du Systeme et POUR l'interet des etres vivants dans leur ensemble
ce que j'te dis quand j'ecris : "y'a l'ailleur et ca, bah j'vais aller voir parcqu' ici, j'peux meme plus respirer."
et ca aura surement aussi un impact dans vos mentalité ou sur votre existence mais tu permet, j'fais une pause la.... et de plus, rien n'est sur...

2--> oui c'est une solution...

l’Etat à les moyens de se défendre et de te réduire au silence :
tu sousestime la "si belle" vie en quoi tu crois
2--> c'est vrai mais tu n'a pas les moyen de lutter contre ca.

Nous savons en venant dans un salon anarchiste ou à tout moyen de com numeriq
que nous nous devoilons à Big Brother.
De cette analyse doit alors decouler la nouvelle habitude : auto censure sur le net ET boycott du net.
excuse moi mais j'emmerde la censure.
si c'est la peur qui te fait avancé, j'peux te dire que tu n'ira pas loin...

bref JE n'a pas à détruire l'état seul. NOUS avons a depérir l'état avant qu'il ne nous deperisse lui-meme.
Par où commencer ?

j'pourrai te dire la confiance mais c'est pas gagné ...

en meme temps, j'le répète, maintenant y'es 15:23, j'ai pas dormi de la nuit et j'crois que j'vais me fumer une cloppe lol
j'pourrai te dire qu'il y a enormement de paradoxe d'ou ma première remarque.
j'pourrai aussi te dire que peu etre cette fois je ne te comprend pas mais les point de vue diverge selon "mon contexte" et j'peux te dire aussi que les paradoxe ne se réduise pas seul.
j'ajouterai meme que j'suis quand meme fatigué donc il y a peu etre des connerie dans mon texte, bien sur, j'ouvre une porte au doute mais j'te pense capable de faire une certaine par des choses a ce sujets.

vaut mieu que j'arete la...

Répondre à ce commentaire

  Robert Paulson
21-11-06
à 06:49

Que faire ?

Une extrème minorité de l'humanité est consciente de la gravité de la situation.
Dans le reste , la grande majorité des terriens , l'objectif principal de leur putain d'existance est d'accumuler un maximum de merde inutile ( la villa la plus grande possible , le dernier portable haut de game, le dernier super écran plasma , le big maousse 4x4 le plus luxueux possible , la piscine , ....) le pire c'est qu'avec la mondialisation aidante , ce n'est plus que le gros yanki intoxiqué à la bouffe survitaminée qui veut cela ! Donnez un assez de fric à un pékinois , un abidjanais , un mecquois ou un yanomami sur que dans 99% des cas il arrivera à cette conclusion : il me faut accumuler toutes ces merde inutiles (sus citées) pour avoir l'air...
Que peut faire la minorité consciente pour enrayer ce phénomène récurrant?

- en discutter sur les forums internets pendant dix plombes.
- ou annihiler tous ses besoins accessoires pour en arriver à l'essentiel: quelques graines, quelques fruits et de l'eau.
- ou rouler à vélo pour tous les déplacement .
- ou boycotter tous ces produits ainsi que toutes les merdes mondialisées (danone , nestlé , coca , macdo,.....)
- ou manifester dans la rue avec la cnt , greenpeace et le wwf.
- ou tout plaquer et vivre dans une cabanne aboricole à cent lieues de babylone .
- ou voter pour nicolas hulot.
- ou tout à la fois.

Pensez vous que ces types de comportement soient efficaces pour enrayer le planèticide?

NON !

Personnellement , je crois que c'est juste efficace pour se donner une bonne conscience. Car pendant qu'on bouffera notre soupe d'ortie en se gelant les couilles (malgrès le réchauffement climatique) dans notre cabane à dix mètre du sol , le reste des mortels seront toujours devant leurs télés.

La solution , on sait tous ou elle est , on sait ce qu'il faut faire! Mais ça demande une implication totale , il ne faut plus rien avoir à perdre , même pas la vie... La solution Chuck Palahniuk nous l'a expliquée dans son roman Figth Club , la solution Babylone elle même à tellement été séduite par son originalité qu'elle s'en est empressée de la monter en film et de la montrer à la planète entière , sans ce soucier des conséquences...
(tant que ça produit du fric , tout est bon).


Pour illustrer ce commentaire, voici un petit florilège de phrases ou dialogues clés issus de cette oeuvre.

-" Imagine-toi en train de planter des radis et des semences de pommes de terre sur le quinzième green d’un terrain de golf oublié, tu iras chasser l’élan dans les forêts ravinées et marécageuses qui entourent les ruines du rochefeller center, et déterrer des clams tout à côté du squelette de la space needle penchée à quarante-cinq degrés. Nous peindrons les gratte-ciel d’énormes visages totémiques et des tikis de farfadets, et tous les soirs, ce qui restera de l’humanité se retirera dans les zoos vides pour se boucler à double tour dans les cages afin de se protéger des ours et des gros chats et des loups qui arpentent le terrain et nous surveillent la nuit depuis l’extérieur des barreaux de la cage";

-" On est les sous-produits d'un mode de vie devenue une obsession" ;

-" Les choses qu'on possède finissent par nous posséder" ;

-"C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut" ;

-" Ecoutez moi bande d'asticots , vous n'êtes pas exceptionnels, vous n'êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique ,vous n'êtes pas votre travail, vous n'êtes pas votre compte en banque, vous n'êtes pas votre voiture, vous n'êtes pas votre portefeuille, vous êtes la merde de ce monde prêts à servir ..." ;

-"La publicité nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu'on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l'Histoire. On n'a pas de but ni de vraie place. On n'a pas de grande guerre. On n'a pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle. Notre grande dépression, c'est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu'un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rocks star mais c'est faux et nous apprenons lentement cette vérité".

Pour moi ça été la révélation. Juste que je ne suis pas encore tombé assez bas.



Répondre à ce commentaire

  noals
21-11-06
à 08:33

Re: Que faire ?

"Pensez vous que ces types de comportement soient efficaces pour enrayer le planèticide?
NON !"

"Pour moi ça été la révélation. Juste que je ne suis pas encore tombé assez bas."

c'est la ou tu ne te rend pas compte de l'ampleur de la situation.
car j'te parle en ma personne, et c'est bien en ma personne et rien d'autre.
si j'te dis que j'en ai marre en ce moment, c'est pas des blague d'ou ma pause.
donc forcement, si moi j'fais une pause, j'arete quelque part mon combat.
si j'arete mon combat, ca a plusieur conséquence.
->je te lègue quelque part la force de continuer mais tu n'as quand meme pas conscience de ta propre existence donc quelque part, je t'enfonce d'une certaine manière dans ton ignorance.
->tu te sent mieu et cette petite minorité comme tu l'appelle le ressent bien mais encore une fois, ca en revien a mon premier tiret et il n'y a pas que toi qui le ressent mais bien chaque etre sur cette terre.

pour en revenir a tes remarque.
"Pensez vous que ces types de comportement soient efficaces pour enrayer le planèticide?
NON !"
pour toi, surement pas mais pour moi oui car encore une fois mon combat diffère quelque part du tien mais les conséquence sont mondiale de la meme manière que toi mais a une autre échelle.

"Pour moi ça été la révélation. Juste que je ne suis pas encore tombé assez bas."
exactement mais moi j'suis déjà passer par la donc un choix s'offre a moi.

-soit mon amour te supporte etc.... ( un peu se qui se passe actuellement, tolérance ) mais de mon pont de vue, c'est surement pas ca qui te fera prendre conscience, d'ailleur j'l'ai compris il y a longtemps ca... et ca ne fera que t'enfoncer dans l'ignorance, d'ailleur je ne peux te faire confiance pour différente raison.
-soit ma haine te fait tombé.
j'peux t'assuré que si j'te fait tombé avec ca, tu te relèvera pas et encore une fois ca sera valable pour toi ou n'importe quel terrien moi y compris, ca sera l'enfer... ( ou j'pourrai dire que t'en apprendra et t'évoluera comme tous le monde en suivant le "cycle" naturel de ton existence mais si ce choix la est fait ca peut aller tres tres loin... )

-soit il y a mon autre solution et c'est la qu'est mon combat, d'ou ma pause aussi.
la rage... et ca, j'peux te dire que si ca arrive, ca va te faire tous drole mais ce n'est plus une révolution dont j'te parle mais bien d'une évolution, la mienne ou celle de ma conscience que tu te prendra en plein dans la face.
apres est-ce que ca t'es vraiment destiné ou pas ? quelque part, j'pense que oui mais si rien ne change vraiment ! j'peux te dire que tu ne me fera pas changer de trajectoir.

d'facon c'est pas dur a comprendre.
t'es entre moi et ta vie
j'suis entre ta vie, ton existence, mon existence, etc... dans le contexte de ce dialogue

il y a aussi ma vie et je ne tiens pas a la sacrifié pour du vent ni meme pour de la merde. d'ou aussi la continuation de mon combat.
bien sur, il y enormement de chose a prendre en compte mais la frontière entre nous et beaucoup plus enorme que tu ne le crois car comme j'te l'ai dis, il faudrai de la confiance et j't'ai dis aussi que c'ete pas gagné car perso, c'est quand j'te "lègue" quelque chose et donc quelque part que je l'abandonne, que ton existence change et s'en sert a ses fins contre moi.

apres j'ai juste envie de me répéter encore.
1. y'a toujours du doute.
2. tu me crois ou pas, c'est plus mon problème et j't'ai expliquer plus ou moin pourquoi.

pour ce qui est des conséquence, j'n'ai pas besoin d'y penser personnellement car je suis dans le vrai que tu sois capable de me croire ou non et ma route ne changera surement pas de cette voi.
les conséquence peuvent etre désastreuse mais j'prend le risque, pourquoi ?
1. avec tous les risque que j'ai pris, j'pense pas m'etre trompé des masse sinon nous n'aurions meme pas ce dialogue et tu en serait encore dans les illusions...
2. comme t'as pu en parler vaguement, personnellement, j'n'ai rien a perdre sauf mon combat justement et j'lacherai pas l'affaire peu importe le prix ou le temps que ca prendra.

encore une fois c'est une question de temps.
ce que j'ai envie de dire a ta petite minorité c'est que vous devriez vous reposer un peu car la c'est facile pour tous le monde quelque part mais je ne fait qu'une pause.... pour une fois dans ma vie, je ne pense qu'a moi donc est-ce que c'est bien ? NON ! .... lol
mais ne te sert pas de mon existence actuel comme base car le jour ou je changerai tu va plus savoir comment tu t'appelle.

apres tu pourra me poser la question du quand ?
et ca, j'peux pas te répondre.
j'souffle un peu là et avec tous ce que j'ai encaissé au fil des année c'est un besoin primaire a ma vie d'humain mais sache que je ne laisserai jamais tomber non plus.

je suis incapable de te prédire l'avenir...

et j'ai envie d'ajouté que j'suis vraiment sympa de répondre.... hum
les grosse ligne ont ete dite je pense, t'en fait ce que tu veux.
encore une fois j'pourrai en ajouté 20 page mais bon...

Répondre à ce commentaire

  toto2
21-11-06
à 10:00

Re: Re: Que faire ?



noals et Paulson, je vous proposed edire en 4 ou 5 lignes ce que VOUS faites. (on supposera que c'est ce que vous proposez).

Répondre à ce commentaire

  Robert P
21-11-06
à 13:02

Re: Re: Re: Que faire ?

Je roule à vélo , je boycotte tout produit issus du capitalisme industriel , je réduit mes consomations au maximum et je fais de la récup. Je n'ai pas encore arrêter de travailler ,(j'ai une famille à charge). Il est très difficile de s'émanciper totalement de la société quand la vie de nos enfants en dépend .Je ne suis pas encore tombé assez bas. J'ai beaucoup à perdre. Je me contente d'actions de sabotages de basse intensité.
Cela n'empêche que j'aimerai faire plus.
Si je n'avais pas de famille je me lancerais tête baissée dans l'écoguerilla.
Répondre à ce commentaire

  noals
21-11-06
à 13:35

Re: Re: Re: Re: Que faire ?

c'est facile de dire ce qu'on fait.
j'mange une fois par jour avec quelque gateau en plus, j'boycot tous sauf mon ordinateur qui me permet de passer le temps en attendant que j'boycot l'argent qu'on me donne a rien foutre.

pour le reste.
j'peux dire que j'me repose, tous simplement.
et quand j'en aurai marre et que j'bougerai mon cul, ben les chose changerons, naturellement.
et si ca change pas ca voudra juste dire que vous méritez pas mieu mais faudra pas se plaindre du "silence" a ce moment la.
c'est ca aussi la vie ^^ d'ailleur, y'a pas que l'écologie dans la vie...

perso il me reste que la vie a perdre et j'préfère la perdre que de vivre dans un monde aussi débile.
nos route se sépare il me semble.
tchuss...^^

Répondre à ce commentaire

  toto2
21-11-06
à 14:47

Re: Re: Re: Re: Re: Que faire ?



ah ben voilà.

ça fait vachement plaisir à lire : des anars decroissants !

A me battre contre des moulins à vent sur d'autres fils je finissais par croire que l'endehors, site anar tres "vert", était confit de petits bourgeois consumeristes bobo.
Noals tu m'as l'air un peu malade d'etre au chomdu, je me trompe ? j'te dis ça parce que moi je suis passé par la case rmi tres longtemps et ça m'a assez detruit moralement.
il faut dire que j'avais trop eu l'habitude de bosser et d'avoir des relations par le milieu de travail.
t'es dans quel coin ?
moi c'est Marseille

Paulson,
les enfants sont des contraintes. Il faut les elever.
Mais je connais des gens qui élevent leurs enfants dans leur univers decroissant.
En général, ils instruisent leurs enfants en famille comme cela est possible en toute legalité moyennant deux lettres à envoyer
et quelques visites des services de l'état. Mais rien à voir avec la pression exercee par l'école.

Quand nos pratiques ont un sens (ce qui est ton cas) les enfants ont plus de facilite à se reperer et a apprendre ce dont ils ont besoin.

A l'école, ou le sens a disparu, apprendre n'est qu'une corvee, un parcours semé d'embuches.

Eh ! ça vous dirait pas qu'on discute de ce qu'on attend de la decroissnce ?

Moi j'en attend une solution au rechauffement planetaire et une diminution des taches de production, du travail quoi et une meilleure repartition. La semaine de 24 heures.
que les gens vivent sevrés des rapports commerciaux et aient le temps de vivre. soient plus heureux.

Et vous ?
Répondre à ce commentaire

  noals
21-11-06
à 15:09

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Que faire ?

Noals tu m'as l'air un peu malade d'etre au chomdu, je me trompe ? j'te dis ça parce que moi je suis passé par la case rmi tres longtemps et ça m'a assez detruit moralement.
il faut dire que j'avais trop eu l'habitude de bosser et d'avoir des relations par le milieu de travail.
lol, c'est surement pas le boulot qui changera ma facon de voir les choses et j'peux dire que j'ai pas bosser beaucoup dans ma vie et j'm'en porte pas plus mal ^^
j'aurais bien aimer bosser dans certain domaine mais le lavage de crane scolaire n'a pas ete asser efficace contre moi...

j'habite lille.

Eh ! ça vous dirait pas qu'on discute de ce qu'on attend de la decroissnce ?

Moi j'en attend une solution au rechauffement planetaire et une diminution des taches de production, du travail quoi et une meilleure repartition. La semaine de 24 heures.
que les gens vivent sevrés des rapports commerciaux et aient le temps de vivre. soient plus heureux.
oui c'est sur...
lol
moi j'en attend rien, y'a rien a attendre d'une boucle qui se répète depuis des siècles lol
et le sens je le connais bien

Répondre à ce commentaire

  Rakshasa
21-11-06
à 15:59

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Que faire ?

A ceux que le chomage déprime, je conseille la lecture du "manifeste des chômeurs heureux" chez CQFD le chien rouge, du "manifeste contre le travail" du groupe allemend krisis, du "droit à la paresse" de Lafargues. Les deux premiers doivent être téléchargeables sur le net.

Répondre à ce commentaire

  toto2
21-11-06
à 16:43

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Que faire ?



quel domaine t'aurait interessé NOals ?

Et que veut dire ce "lol" que je vois partout ?
Répondre à ce commentaire

  libertad
21-11-06
à 17:28

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Que faire ?

Toto2 si tu pouvais éviter de répondre à des trolls qui n'ont rien à battre de tes réponses, tout le monde gagnerait du temps. Merci bien.
Répondre à ce commentaire

  toto2
21-11-06
à 18:21

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Que faire ?



LIBERTAD : tu peux m'expliquer comment reconnaitre un troll ?

Parce que il n'y a pas moyen en principe de savoir ou ça commence ou ça finit.

Bon je vais reflechir

bye
Répondre à ce commentaire

  sebouille
21-11-06
à 20:08

Autant l'écotaxe est peut etre pas gégène, autant tt le monde prend de + en + conscience de l'ampleur du phénomène pollution...suffit de regarder a la téloche, on voit fleurir les pubs du style phillips et ses lampes basse conso etc...phénomène de mode? argument marketing? en attendant, on va pas cracher dessus, c'est deja sa de mieux qu'il y a un an...!!
seb
Répondre à ce commentaire

  Robert Paulson
22-11-06
à 20:08

Re:

Répondre à ce commentaire

  Sebouille
22-11-06
à 20:12

Re: Re:

pas le temps de matter le film, mais surtout pas besoin de sa pr plus prendre la caisse...^^

zoubis les gens

Répondre à ce commentaire

  Paulson
24-11-06
à 01:46

Le pétrol c'est la mort de nos fils.

Le danger est maximum pour l'humanité. Les vendeurs de pétrole occultent cette réalité.
Des mesure radicales et immédiates s'imposent.
Parlez en autour de vous.
Répondre à ce commentaire

  toto2
24-11-06
à 13:54

Re: Le pétrol c'est la mort de nos fils.


OK paulson, on en parle dejà.
dailleurs tu crois que ce site n'en a pas dejà parlé ?
libertad pourrait a coup sur te sortir au moins dix fils sur le sujet.

por a part, voici mon oeuvre : retour au paradis (par gaiapolis) colone de droite ou sur
appelderaspail.hautetfort.com

si tu as des commentaires, utilises plutot le fil endehors que mon blog

@+
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom