L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

DE L’ELECTORALISME EN POLITIQUE
--> Etude de cas
La valse hésitation dans la nomination d’un « candidat unique » représentant ce qu’il est convenu d’appeler la « gauche de la gauche » est pleine d’enseignements.

Les deux principaux acteurs, PCF et LCR, qui structurent et manipulent l’opération en disent long, quant à leur attitude sur les limites et les contradictions des acteurs politiques qui ont l’extravagante prétention de prétendre être les acteurs du changement.

LA « GARDE MONTANTE » ET LA « GARDE DESCENDANTE »

Le PCF est sur son déclin, tout le monde le sait, lui aussi, même s’il ne peut pas le dire. Mis à terre par le PS avec l’Union de la Gauche, dirigé par des individus stupides et sectaires (je pèse mes mots qui sont à prendre au sens étymologique), roulé dans la farine de la participation au gouvernement il est exsangue de militants, d’argent, de soutiens… et d’électeurs. Il s’accroche péniblement à tout ce qui flotte pour ne pas couler.

La LCR qui s’est dépouillée, et se dépouille, du moins dans ses analyses sinon dans son discours (quoiqu’elle dise), peu à peu de son auréole « révolutionnaire » a pris pied dans le champ politique traditionnel après s’en être (à juste titre) longtemps méfié. Elle a réussi à imposer son discours de la radicalité dans le même champ qui a été abandonné par le PCF… En terme industriel on dirait qu’ « elle lui a pris des parts de marché ».

Electoralement les deux organisations sont au coude à coude… ce qui était impensable il y a seulement vingt ans.

Ceci explique que le PCF panique car il y va à terme de son existence.

Ceci explique aussi que la LCR « tape du poing sur la table » et soit intransigeante parce qu’elle se sent forte par rapport à son « adversaire » qui s’affaiblit (quoiqu’il dise).

« Et les autres » allez vous dire ? Soyons sérieux, ils ne comptent réellement pas.

Le « mouvement social » est une nébuleuse, certes sympathique, mais qui n’a aucune stratégie et aucune pratique sociale réelle. Les fameux « collectifs unitaires » qui se donnent l’illusion d’exister parce qu’ils se réunissent, débattent et écrivent, n’ont aucun poids au regard des machines du PCF et de la LCR… ce sont ces deux organisations qui font et feront les décisions… seuls les naïfs peuvent croire le contraire.  

Ne parlons pas de LO qui s’est toujours mise volontairement hors jeu… mis à part lors du flirt passager, et sans lendemain, avec la LCR.

J’Y VAIS OU J’Y VAIS PAS ?

On comprendra que, dans ces conditions, la nomination d’un candidat « unitaire » est plus que problématique… le contraire serait même surprenant.

Le choix d’un candidat issu d’une des deux organisations sera perçu par l’autre comme un échec.

Le choix d’un autre candidat fait passer au second plan les organisations politiques qui sont sûres, chacune de leur côté, d’être le moteur du mouvement.

Devant cette situation, le PCF, rompu à ce genre de manipulation, présente sournoisement une candidate qui lui est « apparenté »… ce qui ne trompe personne.

La situation est ainsi bloquée, mais elle se complique.

Gardant encore un reste de lucidité, les deux organisations savent qu’elles n’accèderont pas au pouvoir… quoiqu’elles ne le disent jamais… Faut pas désespérer les militants !.

Il faudra bien passer, à un moment ou un autre, des accords avec ce qu’il reste de l’ancienne gauche, PS et MRG qui eux ont des chances d’accéder au pouvoir.

Là, l’histoire des deux organisations joue son rôle :

Le PCF qui s’est largement compromis dans la gestion du système avec le PS, et qui sur ce plan n’a plus aucun honneur à défendre, n’est pas prêt à abandonner cette possibilité d’exister encore un peu… Il n’oublie pas non plus qu’au niveau local, il a encore besoin des désistements du PS pour maintenir ses derniers acquis.

La LCR quant à elle, et qui joue habilement de cette situation vis-à-vis du PCF, maintien une attitude radicale intransigeante et ne veut aucun compromis éventuel avec le PS.

C’est sur ce dernier point que la décision de la nomination d’un candidat « unitaire » accroche. Le bras de fer se joue entre la LCR et le PCF. La LCR fait monter la pression en présentant son candidat, le PCF lui emboîte le pas en présentant le sien (la sienne). La LCR en rajoute en boycottant des meetings « unitaires »…

On fait bonne figure sur scène, quant on est ensemble, et devant les caméras, mais en coulisse on se fait la gueule et on affût les armes. C’est la conséquence de la logique perverse et absurde de l’électoralisme.

LA RANCON DE L’ELECTORALISME

Essayons de raisonner le plus possible logiquement et sans a priori.

En l’absence de toute pratique sociale et stratégie du « mouvement social », il est logique que ce soit les organisations politiques qui mènent le jeu.

La logique du PCF est conforme à ce qui se joue. En effet, n’oublions pas que nous sommes sur le terrain purement électoral. Tout y est piégé, organisé, médiatiquement dirigé par le système. On sait, en gros, ce qui se passera : fondamentalement rien.

Une fois dit cela il faut voir quels sont les enjeux. Ils sont purement politiciens : postes de ministres, puis dans les élections suivantes députés, conseillers généraux et autres strapontins (bien rémunérés) de toute sorte. Le PCF tient à cela, c’est son existence, sa raison d’être. S’il perd tout cela, il disparaît.

La LCR a un raisonnement différent. Malgré l’absence totale de pratique sociale à la base, elle croit encore à un « grand mouvement de contestation » qui déboucherait sur… elle ne sait d’ailleurs pas trop sur quoi, mais elle est sûre qu’elle y jouerait un, sinon le, rôle essentiel. Une telle croyance interdit toute compromission avec celles et ceux qui sont prêts à aller, comme le PCF, « à la soupe »… d’ailleurs les plus radicaux du mouvement ne le comprendraient pas.

En ce sens, la position de la LCR est irréaliste, sur les principes juste, mais électoralement fausse. Elle oublie complètement que le champs sur lequel se joue le jeu auquel elle participe n’est pas l’alternative sociale et politique, mais simplement l’alternance politicienne… ce qu’a compris et pratiqué depuis longtemps le PCF.

Ceci explique qu’aux yeux de nombre de participants à ces « collectifs unitaires », qui vivent sur le mirage du changement politique, en fait politicien, la LCR apparaît comme un élément de division… ce qu’électoralement elle est effectivement.

La situation en est là… Qui cèdera, ou ne cèdera pas ? Peut-être une « côte mal taillée » avec un personnage de compromis… le plus petit dénominateur commun ? L’avenir nous le dira.

Tout cela est profondément affligeant et inessentiel. Se joue simplement la vie et la survie de bureaucraties politiques qui, dans tous les cas de figure, n’accèderont pas au pouvoir contrairement à ce qu’elles racontent aux naïfs. D’autres y voient peut-être la réalisation d’un rêve, un moment magique comme il y en a tant eu au 20e siècle. L’immense gâchis financier et militant n’aura qu’un seul débouché : un profond désarroi et désespoir de celles et ceux qui y ont cru… une fois encore !

                                                                                  Patrick MIGNARD

Voir également :

« LES MACHINES A PERDRE »

« VICTOIRE DE "LA" POLITIQUE... MORT "DU" POLITIQUE »

« ILS NE PENSENT QU’A CA !»
Ecrit par , à 09:49 dans la rubrique "Pour comprendre".

Commentaires :

  satya
11-11-06
à 15:13

et bien patrick, là j'ai cru que je lisais christine ockrent !!!
Répondre à ce commentaire

  libertad
11-11-06
à 15:43

Re:

Non Satya une analyse lucide de la "gauche de la gauche"
Répondre à ce commentaire

  satya
11-11-06
à 15:57

Re: Re:

alors vous considérez donc que l'analyse de christine ockrent est lucide: elle a dit exactement la même chose il n'y a pas longtemps !!

je ne suis pas d'accord, et je pense - très humblement - que c'est une analyse limitée, limitative et tronquée. c'est le genre d'analyse qui permet de remettre certaines tentatives dans "le droit chemin" et qui fait en sorte que seuls les partis politiques dans leur réalité actuelle soient reconnus et validés, empêchant toute autre création ou réalisation. c'est ce que j'appelle le "vérouillage politique"

trop facile de jetter le bébé avec l'eau du bain, surtout quand ce "bébé" ce sont justement des personnes hors partis et qui tentent de créer et de trouver une autre façon de gérer les problèmes politiques et qui essaient d'être des citoyens et de briser leurs chaines de consommateurs exploités.

et tu vois, de fait la réflexion que j'aurais plutôt par rapport à ce sujet se situerait à la façon dont les choses pourraient être dévérouillées si, "par hasard", une majorité de la population décidait de se regrouper pour rejeter les modes de fonctionnement étatiques.....
imagines une seconde que ces quelques 800 collectifs se retrouvent coincés car pour changer il faut passer par l'existant c'est à dire des élections présidentielles, législatives qui se retrouvent être - en particulier pour la présidentielle - opposé au mode de fonctionnement collectif voulu - alors il faudrait faire comment???

en faisant exactement ce qu'ockrent a fait, vous n'ouvrez pas le débat, vous jetez le bébé avec l'eau du bain. mais peut être que les anarchistes ont des solutions constructives dont je suis ignorante ???
Répondre à ce commentaire

  satya
11-11-06
à 15:59

Re: Re: Re:

je voulais rajouter que l'analyse du pcf et de la lcr est juste, mais que c'est la limitation à ceux là qui ne l'est pas :)
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
11-11-06
à 17:36

Re: Re: Re: Re:

les commentaires qui peuvent être faits sur l'EG par Ockrent ou n'importe quel autre réac (s'il n'est pas trop débile et s'il est assez malin)  ne sont pas forcèment déconnants, et peuvent être proches de ceux que feraient certains anars parmi ceux qui gardent un oeil sur la vie politique.

Sans compter que la notre (en France) d'extrême-gauche étant pour l'essentiel trotskyste, ca rajoute à la rigolade.   
Répondre à ce commentaire

  revolte
11-11-06
à 17:58

Re: Re: Re: Re: Re:

                                                  AGIR AU LIEU D'ELIR

                                       L'URNE CERCEUIL DE VOS ILLUSIONS

                                            ABSTENTION REVOLUTIONNAIRE

    CAMPAGNE UNITAIRE ANTI-ELECTORALE DES LIBERTAIRES:

                                      http://federation-anarchiste.org/

                    

Répondre à ce commentaire

  libertad
11-11-06
à 19:39

Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Satya, je n'ai jamais aimé cette expression : "jeter le bébé avec l'eau sale du bain" :-) je trouve qu'elle ne veut rien dire, tu connais beaucoup de parents qui font ça ? En fait elle sert à induire la réponse qu'on va faire.
La critique de Patrick Mignard est tout à fait justifiée pour la LCR et le PCF mais aussi pour les autres dont une bonne partie est composée de militants qui se bercent et se bernent d'illusions en espérant que des élections peuvent changer quelque chose. Je reprend à mon compte ce que dit Patrick dans un de ses textes : "

La démocratie est devenue un objet mort dont la respiration artificielle s’appelle l’élection.

Gauche et extrême gauche s’organisent pour faire un maximum de tapage pour faire croire qu’il est synonyme d’un maximum d’efficacité… pour attraper dans leurs «filets organisationnels» des naïfs qui croient encore que «si on gagne les élections,on va tout changer»…devenant ainsi les complices de la mystification… en attendant d’accéder à leur tour au pouvoir.

Toutes les organisations politiques n’ont qu’un seul objectif… les élections. Toute leur énergie est mobilisée dans et par cet objectif. Toutes les tactiques développées ne concernent que la manière de se valoriser le mieux possible aux yeux des électeurs. Tous les moyens militants et financiers sont mobilisés en vue de ces échéances. Tous ne jurent que par les élections. L’élection est devenue une fin en soi.

Tous/tes ne pensent qu’à ça!"

Répondre à ce commentaire

  toto2
11-11-06
à 23:00

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:



Ah oui ! PM je suis d'accord avec son analyse.

La respiration artificielle c'est tout à fait ça.

Y a que les anrs et les abstentionnites qui ne respirent pas avec ce truc : ça fait quand meme beaucoup de monde.

Comme quoi, si la France ne bouge pas autant qu'un revolutionnaire le souhaite, elle n'est pas non plus complètement niaise.

le boycott et l'abstention sont des actes authentiques politiquement.

ça delegitime à tout coup le gagnant(e) du concours de beauté.

Evidemmment Satya, si ces 800 groupes sont sinceres ils devraient se reunir des la fin des elections AUSSI en invitant les abstentionnites et anars de tout plumage à des etats generaux pour definir une strategie commune à proposer à la population
avant qu'elle ne retombe dans l'apathie ( si jamais elle en est sortie).

A ce moment là on a 5 ans pour travailler ensemble :
contrairement à la croyance répandue par tous les partis eux memes (et les médias et sondeurs), sans distinction, c'est la rue qui gouverne (quand elle le veut). Elle n'a pas à attendre qu'on la sonne pour agir pour son propre compte.

Ce n'est pas tres constitutionnel ?

Renier ses promesses non plus !


Répondre à ce commentaire

  satya
12-11-06
à 00:22

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

oui toto2 et c'est bien pour ces 800 collectifs que je dis qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain;). en ce qui me concerne c'est une expression qui signifie qu'il se passe quelque chose mais que l'on laisse couler sans prendre conscience des possibilités créatrices.
les efforts faits à la base sont significatifs et justement je trouve qu'il y a là une fenêtre et un espace de liberté où il est possible d'élargir les discussions.

c'est trop facile de dire sans arrêt que la population est endormie, apathique et de dénigrer le café du commerce, mais pourtant quand justement des personnes hors partis politiques tentent quelque chose on rejette dédaigneusement le "mouvement social" qui est insignifiant. c'est là où je ne suis pas d'accord.
je trouve qu'il y a des pratiques que les gens apprennent assez facilement et que souvent dans les groupes il suffit que quelques personnes soient lucides quant aux pouvoirs et réussissent à constemment remettre les pouvoirs dans les mains des groupes pour que petit à petit les personnes cessent de penser uniquement en terme de délégation. amha c'est une pratique basique et justement les anars sont "censés" avoir ces connaissances et expériences.
il y a donc un espace de discussion et là-dessus je rejoints donc ce que libertad dit dans l'autre discussion:
La gauche de la gauche est un courant politique avec lequel nous avons de grosses divergeances mais avec lequel on peut discuter (faut-il rester entre nous ? )
en ce qui me concerne, je fais une différence avec la gauche de la gauche (analyses d'ockrent et de patrick étant identiques) et l'actuelle tentative de créer une gauche antilibérale qui est si difficile à concevoir pour beaucoup justement parce qu'elle est en mouvement et en train de naitre. il y a là deux visions et d'après quelques personnes que je connais qui font partie d'un collectif ils sont dans la seconde vision et auraient grandement besoin d'appuis pour ne pas justement sombrer dans des élections qui de fait ne sont pas appropriées à la démarche actuelle.

les gens apprennent et évoluent, pourquoi encore et toujours les prendre uniquement pour des cons et favoriser leur emprisonnement???
quelles sont nos propres oeillères ?


Répondre à ce commentaire

  toto2
12-11-06
à 08:29

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:



satya,

ou bien ces groupes roulet pour un candidat : dans ce cas rendez vous apres les elections.

ou bien ils ne roulent pas pour un candidat : dans ce cas donnes moi un contact.
Répondre à ce commentaire

  revolte
12-11-06
à 08:58

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

                                                AGIR AU LIEU D'ELIR!

                                           ABSTENTION REVOLUTIONNAIRE

   NE SOYONS PAS NAIF LE SEUL BUT ET INTERET DES POLITICIENS << LE POUVOIR >>

    TOUT LE RESTE N'EST QUE MENSONGES ET HYPOCRISIES.         

Répondre à ce commentaire

  satya
12-11-06
à 11:25

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

toto2; faut que tu cherches près de chez toi, ils ne devraient pas être difficile à trouver si tu es sur marseille !!
bon courage, il suffit parfois d'une ou deux personnes pour faire la différence et leur éviter justement de sombrer sous le joug des pcf, lcr ou autres partis ;)

révolte: d'accord avec toi: faut agir :D

cette nuit, j'ai entendu sur radio zinzine une discussion sur l'abstentionisme et le vote blanc, là ils m'ont un peu déçue car ils ne savaient même pas que cela fait des années qu'une pétition circule pour que le vote blanc soit compté. par contre, le discours était bien le même que ce qui se dit ici souvent, une différence cependant c'était qu'ils se demandaient comment mettre en pratique (j'adore tout ce qui est travaux pratiques;)) ce qui serait de fait un contre pouvoir !
une organisation des abstentionistes afin de créer des organisations locales de contre pouvoir et enrayer les systèmes?

Répondre à ce commentaire

  toto2
12-11-06
à 11:52

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:



bon je vais me renseigner pour savoir s'il existe un groupe de gauche antiliberale abstentioniste sur marseille .
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
12-11-06
à 18:21

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

satya : ces collectifs... ces rassemblements...ces assemblées permanentes...ces conseils... on en rêve tous mais tu crois vraiment qu'avec des dinausores du type pcf, lcr ou pt , qui quadrillent tout ce qui se passe dans ce pays, il y a la moindre chance que ca puisse marcher ?

Ces particules et organicules seraient totalement  debordés si ce genre de mousse prenait. Ils le savent fort bien. Ils feront tout pour les saborder si ca allait dans des directions non souhaitées (par eux) tout en faisant semblant d'y participer voire d'en etre les initiateurs....

Suffit de penser  à ce qui s'est passé en Argentine. Il se passerait la même chose ici.    
Répondre à ce commentaire

  satya
12-11-06
à 21:11

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

oui je sais, mais justement c'est le moment d'aller y participer et de donner un bon coup de pouce pour que ça aille dans la "bonne" direction !!
c'est en participant et en parlant de tes idées ou tout simplement en faisant des propositions pratiques que tu trouveras qu'elles intéressent plus d'unEs :)

souvent, il suffit de réussir à implanter une pratique, une méthode et qu'elle soit activée et tes dinosaures glisseront dessus comme s'ils avaient marché sur une peau de banane ;)

il faut essayer, trouver la manière de faire qui te convient, si tu as des copains/copines qui sont d'accord préparez vous ensemble.

bon courage :)

Répondre à ce commentaire

  satya
12-11-06
à 21:22

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

je viens seulement maintenant de lire un commentaire de patrick(celui de 21:02) qui là ne parle pas comme ockrent mais parle de choses que je comprends et partage, si tu ne l'as pas lu va voir ici , et en plus c'est bien dit :D
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
13-11-06
à 09:10

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Je ne sais si nos dinos vont glisser si facilement sur les peaux de bananes - manipuler des assemblées c'est quand même une des rares choses ou ils excellent -  mais tu as raison : il faut essayer et ne pas laisser passer l'occasion
Répondre à ce commentaire

  satya
13-11-06
à 09:34

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

et oui, je sais et j'ai vu que c'est déjà fortement en "déviance", je dirais qu'il ne faut surtout pas se gêner de mettre le plus de peaux de bananes possibles, elles ne vont pas venir toutes seules !!!
Répondre à ce commentaire

  toto2
13-11-06
à 13:38

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:



ma part je souhaite vraiement que la gauche au carré s'en prenne plein la gueule. Ils croient encore avoir le monopole de la politique. Et de la lutte des classes . Ce qui est contraditoire.

POUBELLE !!!
Répondre à ce commentaire

  satya
13-11-06
à 14:28

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

moi aussi, le fait est que des personnes hors partis ont essayé de faire quelque chose, un coup demain leur aurait été utile, mais bon la récupération est très rapide et aussi facile apparemment, je vais donc prendre un peu de soleil et observer les corbeaux, ce sera plus créatif et intéressant.
je lisais dernièrement qu'en allemagne des créations d'emplois très nombreuses ont été faites dans le bio et la culture bio, en france, monsanto a déclaré qu'il posséderait le marché français dans moins de 4 ans: on voit clairement les différences.
allez, bon courage.
Répondre à ce commentaire

  toto2
13-11-06
à 14:43

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:



SATYA

QUE S'EST IL PASSÉ POUR QUE TU PASSES DE L'ESPOIR EN LE DEGOUT AUSSI VITE ?
Répondre à ce commentaire

  Réac Sacha
14-11-06
à 14:31

Tout s'explique

Elle a tout simplement lu et analysé les commentaires de Rakshasa.

Suffit d'demander! ;-)

Répondre à ce commentaire

  Rakshasa
16-11-06
à 21:23

Re: Tout s'explique

Mes commentaires sur le bio ou sur la gogauche ? De toute manière c'est écoeurant dans les deux milieux.

Réac Sacha, MPiPeau ?
Répondre à ce commentaire

  Rakshasa
19-11-06
à 16:40

Re: Re: Tout s'explique

Néanmoins, les techniques de cultures bio, on peut en bonne partie s'y fier, tandis que les technique de la gogauche, mieux vaut s'en défier.
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
20-11-06
à 19:13

Re: Re: Re: Tout s'explique

Gnin gnin gnin gnin gnin gnin....
Répondre à ce commentaire

  Rakshasa
20-11-06
à 20:58

Re: Re: Re: Re: Tout s'explique

T'as faim ?
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom