L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Dans la famille Royal, je voudrais le frère barbouze
--> Tempête médiatique 23 du 28 septembre au 1er octobre 2006

Jospin, Narcisse rhabillé en Montaigne

Soupirs d’aise au PS et révérence quasi unanime de la presse envers Lionel Jospin qui vient d’annoncer jeudi 28 septembre qu’il renonçait à briguer l’investiture de son parti pour la présidentielle de l’an prochain.

Tout le monde, amis comme adversaires, a salué la « sagesse » de l’intéressé, personne ne semble avoir remarqué l’amateurisme incohérent de sa démarche, ermite quittant son île*deux mois durant afin d’agiter un peu plus les eaux déjà fort troubles du marigot socialiste et de distribuer bons et mauvais points à qui ne lui demandait rien, avant de s’en retourner au coin du feu afin d’échapper lors du vote des militants à une parfaitement prévisible débacle, pourtant préférable à la déroute qu’aurait constitué sa présence à l’élection.

* c’est une image, car je suppose qu’il passe le plus clair de son temps à Paris.

Dans la famille Royal, je voudrais le frère barbouze

C’est marrant, maintenant que la Royal ne décroche pas comme espéré par ses compagnons du PS et ses adversaires de l’UMP des sommets de la popularité, voici que sort un scoop vieux de plus de vingt ans sous les traits de Gérard Royal, frère de Ségolène, membre de la DGSE et dynamiteur supposé du Rainbow Warrior dans le port d’Auckland, Nouvelle-Zélande, en 1985.

On ne cerne pas bien la responsabilité de la miss dans cette pénible affaire qui concernait bien davantage le défunt Charles Hernu et le toujours pêchu Fabius, mais c’est égal, canardez l’ennemi avec des munitions mouillées, il en restera toujours quelque chose.

Faut comprendre les cadors Dominique et Laurent : Royal n’est vraiment douée que pour réciter d’un ton monotone de vagues promesses d’intentions aussi bonnes que floues qui feront long feu devant « le parler vrai » et les soutes remplies de « propositions » du très discret mari de Cécilia (rappelez-moi son nom).

Mathias Delfe


Ecrit par MathiasDelfe, à 12:47 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires :

  Anonyme
02-10-06
à 09:21

La campagne pour ségo bat déjà son plein ici. On se demande qu'est ce que ca serait si c'était clémentine à la place... Ou c'est vraiment juste pour pas avoir Sarko ?
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
02-10-06
à 10:06

Re:

Quand on veut que le monde devienne meilleur, on veut aussi qu'il devienne "moins pire".
Répondre à ce commentaire

  L.
02-10-06
à 13:30

Re: Re:

si tu as envie que le monde devienne "moins pire", Anonyme, tu n'auras qu'avantage à t'adresser aux petites soeurs des pauvres. Quoi qu'il en soit, et si c'est ici à Ségolène Royal que tu fais allusion : je demande à voir, si une fois élue, elle serait un tant soit peu "moins pire" que la droite officielle...
Répondre à ce commentaire

  Psykokosmic Man
02-10-06
à 18:12

Re: Re: Re:

Dans notre grande famille anarchiste , nous avons aussi nos dynamiteurs ... Certains étaient même des as .
Ce que je ne comprend pas trop dans cette histoire , c'est pourquoi le pti frère a vendu la mêche. Y aurait il des embrouilles dans la famille Royale? Ce qui est à sa décharge , c'est qu'on ne peut se faire une opinion sur quelqu'un en observant les actes de son frère , fussent - ils crapuleux.
Il faut vous dire que ces gens n'ont que le pouvoir que vous leurs concéderez. Moi personnellement , je n'ai pas de président .

Répondre à ce commentaire

  Anonyme
02-10-06
à 19:20

And my ass, it is some chicken?

"Moi personnellement , je n'ai pas de président ."

Ca, c'est un bon mot pour la galerie, car un président, tu en as un. Tu n'en veux pas, mais on te l'impose. En 2007, tu en auras un autre. On peut choisir de ne pas choisir de président et s'abstenir. Mais aujourd'hui, nous ne pouvons pas choisir de ne pas en avoir. J'aimerais bien que ce soit vrai, mais c'est faux. Ceux qui n'en choisissent pas un, l'Etat leur en collera un au cul quand même!

A moins que la Révolution entre en marche avant avril prochain, bien sûr. A moins que l'anarchisme regroupe 60 millions de pékins dans les mois qui viennent, bien sûr. A moins que tous les gars et toutes les filles du monde se donnent la main...

Répondre à ce commentaire

  Anonyme
02-10-06
à 21:35

Je me met une plume dans le cul pour avoir l'air d'un coq.

Plaignez vous crapaudaille , en Belgique on a un roi , on le choisit pas.
Des gens qui se marient entre eux depuis des générations , imaginez un peu des dégénérés à motié mongoliens qui gouvernent un pays. Pas étonnant qu'on nous prenne pour des cons.
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
03-10-06
à 09:20

République Présidentielle ou Monarchie Parlementaire?

Ha bon. Jusque là, on pensait que tout ça venait d'une consommation immodérée de bière dès le plus jeune âge (comme pour nos punks français: bien braves mais pas toujours bien futés...).

Blague à part, le régime monarchique belge n'est pas moins démocratique que le régime présidentiel français. Par exemple, il c'est un système fédéraliste et plutilinguiste, contrairement à notre République. Car le plus important, ce n'est pas ce qu'il y a à la tête, mais plutôt tout ce qu'il y a en-dessous (non, je ne pense pas particulièrement à Ségolène en disant cela, bande de cochons lubriques!).

Répondre à ce commentaire

  toto2
03-10-06
à 13:41

Re: République Présidentielle ou Monarchie Parlementaire?



19h20

tu dis qu'on nous colle un president malgré nous OK

mais on nous colle d'autres presidents sur la palnete ou des rois etc malgré nous.

Et ne viens pas me dire que l'election d'un bush ou d'un poutine par exemple n'ont eu aucune incidence sur nos vies !

on nous colle meme un pape figures toi !

et meme un PPDA !

et des commissaires europeens !

et des representants à l'Otan, etc

et un banquier central !

alors alors petit(e) citoyenn(e), tu te sens pas un peu groupy là ?

Répondre à ce commentaire

  Anonyme
03-10-06
à 14:00

Re: Re: République Présidentielle ou Monarchie Parlementaire?

Et alors?
Répondre à ce commentaire

  toto2
03-10-06
à 15:16

Re: Re: Re: République Présidentielle ou Monarchie Parlementaire?



ET ALORS LIS OU RELIES LA BOETIE DE TOUTE URGENCE, MON COCO !

DE NOTRE SERVITUDE VOLONTAIRE.

ET PUIS TIENS LIS AUSSI ACCARDO : DE NOTRE SERVITUDE INVOLONTAIRE: LETTRE A MES CAMARADES DE GAUCHE C'EST CHEZ EDS AGONE ET PAS CHER: 10 E

ES TU PROF JOURNALISTE OU POLITICIEN ?
Répondre à ce commentaire

  Psykokosmic Man
03-10-06
à 16:21

Re: Re: Re: Re: Re: République Présidentielle ou Monarchie Parlementaire?

Conaissant Toto2 à travers ces comentaires , je puis t'assurer que c'est loin d'être un imbécile, il est même plutôt supérieurement intelligent vu entre autre le métier qu'il exerce.
Toi par contre d'après tes commentaires on peut en déduire que tu es très loin d'être intelligent.
On se demande comment c'est possible que tes commentaires atterrissent sur les fils de l'en dehors.
Les voies d'internets sont vraiment devenues impénétrables...
Répondre à ce commentaire

  L.
04-10-06
à 10:50

des hontes au logis

ah oui pour sûr les voies de l'Internet, et même celles de l'Anarchie, sont devenues impénétrables. Ainsi, pour en donner un exemple récent : alors que ce site -qui se dit anarchiste- exerce une censure parfois fort sourcilleuse, contre des camarades qui ont pour seul tort (?) de s'exprimer dans le langage qui est le leur, on peut le voir ouvrir généreusement ses colonnes à d'authentiques crétins, venus guillerettement nous annoncer leur intention de voter... Ségolène Royal ! Même le courrier des lectrices du journal "Elle", face à ce genre de tentatives, ferait preuve d'un peu plus d'élémentaire bon sens. 
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
04-10-06
à 14:48

Re: des hontes au logis

Et bien t'as qu'a t'abonner à "Elle" mon pot.
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
05-10-06
à 22:21

Re: Re: des hontes au logis



Bonjour messieurs. C'est quoi votre anarchie ? Une religion politique? Une promesse de rédemption révolutionnaire ? N'avez vous de valeur que celles écrites dans vos missels que l'on trouve pas cher à 10 € pour être précis.. vos articles, je les trouve assez ... décevants..

A part être contre, qu'avez vous faits pour la société, que voulez vous lui apporter? Je parle de la société des hommes, au sens large du terme..

Qu'avez vous fait pour que demain la terre ne soit pas un four ou nos enfants agoniseront ?

Qu'avez vous fait pour que nous ne pillions plus les ressources naturelles de pays du sud (ou d'ailleurs), qu'avez vous fait pour qu'un africain (ou un homme de tout autre pays ''dit pudiquement en voie de développement'' ait la même « valeur humaine » que vous? Vous  qui avez la ''chance'' de vivre dans un pays dit industriel... vous avez quoi dans votre assiette le matin, le midi et le soir..?

La sécu rembourse-t-elle bien « presque » tous vos frais médicaux quand votre santé pose problème.?

Vous pissez dans de la faïence blanche pour la plus part d'entre vous et vous trouvez le moyen de ne pas être content de votre sort.. Mais qu'avez vous fait pour la société des hommes.

L'anarchie comme évolution ultime de nos sociétés pourquoi pas je l'ai ''quelque part'' toujours souhaité.. Mais plus je vieilli, plus je me dis que pour cela il faudrait que l'homme devienne intelligent . Intelligent individuellement et collectivement pour que nous ne sombrions pas dans la barbarie..

L'idée la plus puissante (ou plutôt le constat) que j'ai entendu ces derniers temps est celle qu'à émise la richissime femme qui s'est payée un voyage dans l'espace. .. Cette brave dame était étonnée, et s'émerveillait, de constater que la terre était une petite boule bleue, sans frontière, perdue dans l'espace.... Ben oui c'est un truc qui est pourtant bien connu.. mais qui en tient compte.


Quand les hommes deviendront-ils des êtres humains. ??

L'êtes vous messieurs les anarchistes ?? avez vous capacité à le devenir ? Ou n'êtes vous finalement que des prêcheurs d'une école qui finalement n'a rien de plus à apporter que les autres,

êtes vous utiles à vos proches, les autres humains ?


Je vous brusque, je suis qui pour vous parler comme çà ? Rien... Rien non plus car je n'ai pas fait grand chose, enfin rien de déterminant, moi aussi je pisse dans de la faïence blanche....

Courage, un jour vous comprendrez

Et je signe aussi anonyme que je le suis ....

Répondre à ce commentaire

  toto2
06-10-06
à 07:37

Anarchy on line

cher anonyme, je le dis et le repete on ne peut pas se faire une idee de l'anarchie d'apres quelques fils internet. Il y a un biais sur ce mode communication. Ce biais tu le retrouves sur tous les forums. Ne fais pas l'étonné. quant à ton attaque sur notre part de responsabilité dans le rechauffement climatique, je la trouve déplacée : le réchuffement est un processus dont la cause remonte à la révolution du charbon . y a longtemps... là ou tu as raison c'est sur l'utilisation d'internet par exemple (energivore), mais c'est aussi le point sur lequel AUCUN internaute ne peut donner des leçons aux autres. ce qui ne veut pas dire qu'on doit s'en foutre. qu'ai-je fait ? va voir le blog : http://appelderaspail.hautetfort.com c'est du concret. mais justement ce que je fais d'autres en font autant. y a pas de missel. ya des rencontres à faire c'est tout. toujours sur le theme climatique, le reseau de blogs freemen, pas forcement anar
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
06-10-06
à 23:28

Re: Anarchy on line



Merci pour ces deux liens.... Et oui c'est vrai les forums sont parfois réducteurs et déformants je te l'accorde.  Comme par exemple mon attaque sur votre part de responsabilité dans le réchauffement de la planète, qui n'en est pas vraiment une, c'est plutôt une provoc, une alarme..
Même s'il reste vrai que historiquement nous avons (nos pères et nous tous), tous une part de responsabilité sur ce point... continuer en le sachant, sans rien faire serait criminel.

Voici l'un de mes rêves éveillés.. bientôt nous verrons des pays du sud porter plainte pour crime contre l'humanité..

Bientôt nous verrons des groupes d'humain, traîner devant les tribunaux internationaux quelques grand PDG, Présidents d'état, économistes, responsable de haut niveau d'instances économiques (et politiques) internationales pour crime contre l'humanité, comme de vulgaires nazi ou dictateur sanglant actuel.


Mon rêves va peut-être bientôt prendre corps... il y a des catastrophes déjà en cours, Par exemple, la fonte du permafrost ou les habitants de ces régions se sont semble-t-il poser la question des tribunaux internationaux...


pour http://appelderaspail.hautetfort.com je ne suis pas 100% Ok avec les ébauches de solution proposées dans les 20 dernières ligne de l'appel... Faire s'effondrer l'économie? Rejeter l'état et ses représentants ? ... non non non trop cruel trop de mort et de haine en conséquence.... L'anarchie... oui oui mais en préparant la mutation, pas en allant au suicide collectifs...

Au contraire, il faut une économie forte et puissante pour que la transformation puisse se faire pour tous autrement que dans le chaos. Il faut une structure ''étatique'' forte pour conduire les mutations.. Je place étatique entre guillemet car il serait effectivement nécessaire d'apporter quelques améliorations aux systèmes actuels !! j'y verrais bien un gouvernement collectif, formés de citoyens élus de tous les états et avec une participation directe des citoyens de chaque pays.. une démocratie participative mondiale.

Utopie c'est sur mais cela viendra par la force des choses.

Enfin... gaffe au état trop puissant qui en dernier recours se refermeront en étant tenté de « suicider » les autres pour survivre... Comme par exemple actuellement, les pays qui ne veulent pas signer les accords de Kyoto... hum...voir ceux qui envahissent les autres de peur de manquer de pétrole.  Pour ceux là il faudrait passer leurs dirigeants impliqués au Tribunal dès maintenant...

A+



Répondre à ce commentaire

  Anonyme
06-10-06
à 23:50

Re: Re: Anarchy on line



(Hum dommage que l'on ne puisse pas pour quelques instants rééditer le post que l'on vient de faire, pour corriger une erreur, ou compléter un truc oublié. Je fais donc une seconde réponse)


Bien évidement, quand je dis économie forte, je ne parle pas de continuer comme cela ce fait actuellement.. Il faut corriger les mots les plus criants et ce rapidement, mais sans casser le système

très très utopique ici mais....

Déjà un premier point serait de trouver un nouveau système de gestion financier des entreprises;

trouver un nouveau mode de valorisation de ces entreprises.. par exemple en créant un nouvel outil comptable, un nouveau bilan. Il y aurait les colonnes Actif/passif mais en plus des éléments financiers classiques, il y aurait une quantification/valorisation de l'impact environnemental et SOCIAL que génère l'activité de l'entreprise. (nota au passage, il serait bon de supprimer la vente aux enchères des permis de tuer – je parle ici des droits à polluer que revendent de pauvre pays... - les promoteurs les vendeurs, les acheteurs ... au tribunal international pour crime contre l'humanité... car ceux là, aujourd'hui, ils savent pertinemment quelle est la situation écologique actuelle, ils ne pourront pas dire ''je ne savais pas'' ou ''c'était les ordres obéir ou mourir ...etc... ils sont bien responsables et coupables.)

Mais milles excuses, on est loin du sujet initial

alors bonne nuits.

Répondre à ce commentaire

  Anonyme
08-10-06
à 00:50

Re: Re: Re: Anarchy on line

Ces idées sont bonnes et pleines de bon sens, seulement voilà : pas un seul gros patron ne voudrait les appliquer.
Et comme c'est eux qui on le pouvoir et le pognon , c'est même pas la peine de penser qu'il vous écouterons une seconde. La seule façon de les déloger de leur tour d'ivoire , c'est d'en dynamiter les fondations.
Faudrait donc que vous recrutiez le grand frère de ségo , il est doué pour ça.
Répondre à ce commentaire

  toto2
08-10-06
à 10:27

reformes de l'etat et de l'entreprise



reponse à un des anonymes ci-dessus :

je constate que tu prones un etat mondial et une reforme des bilans des entreprises.

bref tu veux conserver le system en y mettant des garde fous qui s'averent aujourd'hui urgents vu son dereglement general.

Mais d'abord je ne vois pas comment on peut chiffrer les degats ecolo et sociaux.

encore le fetichisme mathématique .

etant prof de maths, je suis bien placé pour savoir tout l'arbitraire que contient une note d'examen. la confection du bareme et la sommation sont des actes mathématiquement arbitraires.

les maths ne peuvent cautionner cet arbitraire en principe et pourtant c'est cela qu'ils font.

Ce phénomène est la racine de tous les comportements marchands : une certaine rationalité mathématique est utilisée au service d'une attitude focierement hargneuse.

c'est cette rage elle meme que je voudrais abolir au final.

Loin d'etre une pulsion animale dont nous aurions des difficultés à nous séparer, je crois au cntraire que dans sa forme elle est tres culturelle.

c'est une rage de forme mathématique.

Plus on utilisera des chiffres moins on résoudra le problème : c'est pourquoi je suis contre cette réforme des bilans . pour moi c'est contre-productif.

si demain les maths suivaient le meme chemi que le latin vers la decrepitude scolaire, la société finirait par en sortir transformée radicalement. l'etat (qui est l'instigateur des maths) serait impuissant et cesserait d'etre pensé comme utile.
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
09-10-06
à 00:50

Re: reformes de l'etat et de l'entreprise



Un gouvernement mondial oui c'est çà un gros machin genre ONU au pouvoir étendus

  • je dis genre ONU mais ce serait bien sur différent, il n'y aurait plus de pays, mais des régions.

  • Les priorités ne seraient pas définies en fonction du bon vouloir des 8 ou 16 pays les + riches, mais en fonction des critères d'utilité réelle pour les populations.

  • Ce serait un gouvernent collégiale de gens élus de chaque région. Avec en plus, une participation démocratique directe mondiale, et/ou régionale, et/ou Local. Internet pourrait au moins permettre çà. Cette participation aurait vocation à devenir de plus en plus importante, au fils du temps. Avec espérons le une évolution positive des mentalités.

LA seule façon de les déloger de leur tour d'ivoire n'est pas « seulement!! » de recruter le frère de Ségo.... Elle passe surtout par 2 choses.

1 Abolition de l'esclavage

2 leur faire prendre conscience que les limites sont atteintes et qu'à partir de maintenant ils vont obligatoirement et naturelement perdre....comme les dino en leur temps.

Pour le point 1, je parle de l'exploitation de la main d'oeuvre pas cher au travers le monde qui n'est ni plus ni moins que de l'esclavage (même pas déguisé)..... Si tu veux produire dans un pays « sous-développé » ben tu payes des taxes très lourdes (basée sur un rééquilibrage de la valeur du travail avec les pays les plus riches de sorte à tirer tous le monde vers le haut et également des méthodes de productions écologiques). Cette taxes doit être redistribuée localement (sous forme de salaire, d'investissement industriels écologique ect...) Ainsi, ces pays dits en voie de développement arriveront enfin à ce développer.... C'est avant tout une question de moyen... regardez ce qu'est devenue l'Espagne en quelques années avec la manne européenne. En fait il s'agirait de faire un espèce de plan Marchal à l'échelle mondiale, sur la durée, et « s'autofinançant).

Pour le point 2: Arriver à leur faire comprendre que maintenant ils sont vraiment entrain de scier la branche sur laquelle ils sont assis. Le réchauffement de la planète, si rien n'est fait aura des conséquences suffisamment violente pour réduire fortement voir complètement leur fameuse richesse. Cela risque de se conjuguer avec la fin des énergies fossiles, la prise de pouvoir économique des puissances asiatiques.. Qu'ils fassent attention; ils ne sont que 500 environ à ''posséder'' la terre. En cas de catastrophe, la terre (et nous) ne mettra pas longtemps à les achever.

Les maths.....!! et oui normal que vous n'ayez plus confiance dans les maths... mais ce n'est pas les maths qui sont hargneuse, c'est bien nous... Les maths ne sont qu'un outils de plus pour affirmer notre haine de l'autre... enfin sans aller jusqu'à la haine,  il y a avant cette conclusion moult étapes.. gains rendement productivité – peur de manquer,auto suffisance augmentation de puissance boulimie peur de l'autre peur de la mort... animalité... haine de la différence.

Les maths ont apporté de bonne choses. Et en apporterons encore si nous les utilisons à bon escient.

Il ne s'agit pas de chiffrer les dégâts écolo ou sociaux, mais d'évaluer l'impact environnemental (qui devrait bien sur être encadré par des normes strictes mais c'est un autre débats) plus il sera proche de 0 meilleur sera la cote. Voir plus l'effet sera positif, meilleur encore sera la note du bilan. Idem pour l'impact sociale (gestion des formations, redistribution des gains de l'entreprise, Esclavagiste moderne ou pas, fonctionnement et gestion collective de l'entreprise, un minima de licenciement, action pour le développement etc...)

Quels formes devraient avoir ces colonnes? Des chiffres probablement. Que devrait-il y avoir sur les lignes.. le débat reste ouvert...


Le but serait que cet outils soit le reflet de la valeur « Humaine » et non plus seulement économique de l'entreprise... Si ce point était obligatoire il faudrait peu de chose pour changer la face du monde... Une petite prise de conscience, une acceptation somme toute très facile des nouvelles valeurs... et le tout puissance marché boursier fera le reste.... Une entreprise qui continuerait de fonctionner comme elle le fait actuellement, ne vaudrait plus tripette... alors de fait elle changerait.

Ce point là n'est vraiment pas dur à atteindre une fois les nouveaux bilan en place.

Le PB c'est la définition et la mise en place de ces nouveaux bilans. Pour être raisonnablement fonctionnels, ils doivent être élaborés par des experts de plusieurs domaines, comptables, techniques, scientifiques, économiques (un tout petit peu) politiques (représentativité proportionnelles pour les tendances et égalitaire pour les pays) Ils doivent faire consensus

Voila pour les plus gros acteur coté en bourse... mais ce n'est pas suffisant.. il reste tout ce qui n'est pas coté en bourse..

Un second volet est nécessaire; l'impôt sur les société.. celui-ci devra être augmenté directement en fonction du déficit que pourrait avoir le bilan Eco/Sociale. Je dis bien augmenté pour pénaliser les sociétés vandales, les rendre d'autant moins compétitives qu'elles sont associales...

Je ne crois pas hélas pour l'instant au moins à un autre moteur que celui de l'argent. Mais au fond ce n'est pas grave, l'argent n'est qu'un outil de gestion de nos échanges économiques, que nous payons en choux ou en billet ne fait que peu de différence pour ce qui est de la fonction et de ses dérives possibles... (hé hé il faudrait « frapper » la monnaie sur la pierre... moins facile à piller.. passer la frontière avec un million en petites pierres usagées ne serait pas très pratique...!!)

Donc, il suffirait de donner d'autres éléments d'évaluation, des éléments de la réalité et non plus seulement économiques et financiers, pour que le système s'auto corrige... et ce je pense très rapidement.

Ce qui ne va pas actuellement.. ce n'est pas vraiment le système lui même, il fonctionne de manière très efficace, mais ses excès, le fait qu'il ne soit pas contrôlé, c'est le règne de l'argent roi..

Le communisme est bien mort, même la Chine n'est plus communiste. Mais le capitalisme est également mort.. enfin nous sommes bientôt mort du capitalisme.....

Il est vraiment tant de réagir .. avant que le ciel ne nous tombe sur la tête...

La troisieme voie c'est une économie humaine, collective et mondiale...c'est  l'abandon de nos différences  pour  faire passer avant tout les valeurs de l'himanité.

Répondre à ce commentaire

  toto2
09-10-06
à 09:27

Re: Re: reformes de l'etat et de l'entreprise



bon, je suis pas d'accord mais tu sembles convaincu.

alors je vais pas faire mon sectaire.

essayons de clarifier...

primo : les maitres du monde savent depuis au moins 1988 que la Terre se rechauffe etc. Moi meme je l'ai appris en 1993.
A cette epoque j'etais en these d'ecologie sur les recifs coralliens , premier ecosysteme à disparaitre (en 2015/2020 environ).

la question est tranchée : CETTE civilisation est morte à terme il lui faut muter.

ça les capitalistes poids lourds peuvent le comprendre.

le protocole de kyoto a été une tentative : au niveau mondial les representants se sont reunis avec des experts; il y a eu un mix entre les exigences des climatologues et celles des economistes, arbitrées par les politiques : total : bush a refusé. patatras. c'etait avant l'ete 2001.

au lieu de ça on a eu les permis de TUER comme tu dis...ce qui veut dire qu'on veut bien une decroissance globale des emissions mais pas la remise en cause de la hierarchie mondiale. Surpris ? Moi non.

dans ces conditions, le ciel va bien sur nous tomber sur la tete.

mais comme dans un krach boursier ou pour le titanic, les riches ont droit à la chaloupe de sauvetage.
le ciel ne leur tombera pas sur la tete : ils auront toujours de l'eau et de la nourriture bio. la clim ou le chauffage. des armees.
et ils se tiendront loin des grandes villes où ça va etre le chaos sous surveillance.

certes l'économie va s'effondrer, mais pas eux : ils vont echanger la dette contre les ecosystemes des pays endettes. qui seront ensuite interdits au reste de l'humanité. en clair, on privatise la biodiversité et on laisse réduire la démographie jusqu'à retrouver un niveau acceptable au redemarrage. c'est l'aventure.

ce scenario parfaitement cynique n'a rien d'une utopie. blair vient de proposer de privatiser l'amazonie.

donc il n'y a rien à leur faire comprendre. a mon avis.

secondo : ton histoire des bilans. imaginons que je sois d'accord. comment s'y prendre pour former un ett mondial plus democratique que la somme actuelle de ses parties et qui plus est, en concurrence/ guerre les unes avec les autres ?
tu prones la guerre mondiale pour y parvenir ? Et au benefice de quel état ( les peuples n'ont pas de moyens militaires) ?

c'est quoi ton scenario pour y parvenir ?

@+




Répondre à ce commentaire

  Anonyme
09-10-06
à 23:44

Re: Re: Re: reformes de l'etat et de l'entreprise

Privatiser l'amazonie ?? faut pas manquer d'air....
Pour le reste, oui je sais pas facile... sinon ce serait déja fait...
Pour les + riche, c'est pas sur qu'ils leur en reste des  coins tranquiles.et ''bio fonctionnels"... On pourait bien les envahir ces coins...

Geurre mondiale ?? non non .. espoir (encore et malgrès tout) dans l'homme.. un peu debile, certes..mais j'ose espérer que nous (globalement) marchons vers plus d'humanité.. Cela a été le cas jusqu'à un certain stade pour nos pays dits riches.. cela sera le cas aussi pour les autres.. c'est dans la nature humaine..

Le gros PB c'est que 'le temps s'accélère' si je puis dire.. Les dégradations de l'écosysteme sont telles qu'il n'est pas vraiment possible d'attendre que nos société évolues.. la cata c'est maintenant..

Je table sur une prise de conscience collective qui fera que chaque individu ou presque.. :(  agira de son propre chef dans le bon sens pour sa survie et celle de ses enfants.

Qui fera aussi que sous la pression, des actions politiques, puis économiques plus globales verront le jour..

Je table sur  une action l'intelligence.. serais-je trop idéaliste ?
A+


Répondre à ce commentaire

  toto2
10-10-06
à 14:02

Re: Re: Re: Re: reformes de l'etat et de l'entreprise



non je crois que c'est tres bien une note d'optimisme.

il y a assez de pessimistes (dont moi) comme ça

je crois aussi que rien de grand ne se passera avant une prise de concience globale.

pourtant chaque catastrophe climatique ou sanitaire nous rapproche de ça

et ça me rappelle la celebre formule de Kippling :

l'homme est un apprenti
la douleur est son maitre
nul ne se connait tant qu'il n'a pas souffert

la pression peut prendre 3 formes en théorie : le bulletin , la manif et la sanction économique directe , elle meme subdivisible greve, boycott et sabotage.

le choix parmi cette panoplie differe d'une personne à l'autre (peu importe ici les motifs) l'essentiel c'est qu'il y ait convergence vers le sauvetage de la plante t de tout ce ui se trouve dessus sans perdre les sentiments humains comme la liberté, la justice et la solidarité.

finalement rester vague , refuser toute solution definitive n'est peut etre pas un signe d'impuissance mais une preuve de maturité face à ce que doit etre un changement de société. dans le cas contraire - et quelle que soit LA prétendue solution, son imposition conduit aux fascismes (rouge, brun , ultraliberal ou religieux)
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom