L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Simplicité volontaire et décroissance (réflexions)
Lu sur Cybersolidaires : Non seulement entend-on rarement parler de simplicité volontaire et de décroissance, mais encore perçoit-on souvent ce mouvement comme un retour en arrière. En une heure, ce film réalisé par Utopimages explique de quoi il s'agit. On y apprend entre autres que la décroissance est un processus qui vise à permettre à tous les humain-es de vivre bien sans détruire la planète. Il ne s'agit pas ici de développement durable - qui consiste essentiellement à polluer un peu moins afin de pouvoir polluer plus longtemps - mais de remise en question du capitalisme qui repose sur une croissance sans limites alors que nous vivons dans un monde fini. En laissant de côté le long terme et donc aussi le sens des limites de notre planète, les sociétés occidentales ont sombré dans la démesure. Elles épuisent les ressources - en particulier celles des pays du Sud - développent les inégalités et la misère tout en détruisant la planète. C'est ainsi que la majeure partie de la population du monde est dans la merde.

Au lieu de se contenter de bricoler ce système archaïque qui produit des impasses - économiques, politiques, sociales, écologiques, symboliques - plutôt que de l'avenir, le mouvement de la décroissance et de la simplicité volontaire veulent en finir avec lui. Comment? En tenant compte des limites de la planète et du long terme, en inventant de nouveaux usages, en diminuant le temps de travail afin de nous permettre de développer les autres dimensions de la vie des humain-es - vies politique, culturelle, sociale, spirituelle, philosophique... - et de redonner du sens à nos vies. Au lieu de vivre comme des toxico-dépendant-es de la consommation et de la croissance, dont la valeur dépend de ce que nous pouvons ou pas consommer, il "s’agit de "croître en humanité", de reprendre le contrôle de nos existences en compensant nos peurs et nos manques autrement que par la consommation, d’imaginer de nouvelles solidarités, de re-localiser industrie et agriculture, de se réapproprier la politique pour décider collectivement et donner un sens à nos vies. Vaste et urgent programme."

Regarder la vidéo ici

Ecrit par libertad, à 18:10 dans la rubrique "Ecologie".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom