L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Proclamation de solidarité du syndicat général des Freeters (précaires) du Japon adressée à l'IWW
Nous nous présentons : nous sommes le syndicat des Freeters. Nous sommes un syndicat fédérateur, dont le siège est à Tokyo. Nous nous sommes établis récemment pour confronter la situation mondiale intolérable que le capitalisme néo-libéral mondial essaie d'installer. Comme travailleurs précaires, nous souffrons de conditions de travail toujours plus fluides et destructurées et nous tentons d'amplifier les luttes pour la liberté et la survie.

Aux camarades de l'IWW

En ce moment, une de nos campagnes implique l'organisation du syndicat de l'industrie pétrolière, face à Kanto Toyu Co., LTD. – un membre japonais du groupe pétrolier Shell. qui licencie un nombre croissant de travailleurs à temps partiel, en prétextant l'augmentation du prix du pétrole et l'instabilité financière. Il faut combattre ces chaînes de distribution d'essence et les géants du pétrole qui licencient leurs employés juste pour faire plus de bénéfices. Nous continuerons à vous tenir au courant sur notre campagne et donc nous vous prions de continuer à vous intéresser à notre lutte.

Durant les quelques dernières années, nous avons organisé le « May Day de liberté et de survie », un premier mai par et pour les travailleurs « informels », dont le nombre va croissant, pas seulement au Japon, mais dans le monde entier. Le thème de cette année sera « les précaires s'étendent et se relient », l'idée étant d'établir un réseau de groupes divers et de personnes impliqués dans le précariat, en dehors de notre syndicat. Beaucoup de mouvements de précaires existent dans le pays, en dehors de Tokyo. Nous vous parlerons aussi des ces mouvements.

Nous connaissons bien l'histoire glorieuse de l'IWW en Amérique du Nord. Nous estimons que vos luttes passées et présentes sont très proches de nous. Nous souhaitons partager avec vous les efforts et les problèmes, au-delà des question ethniques, de genre, d'histoire. Nous, les membres du syndicat des Freeters, transmettons nos meilleurs voeux de solidarité à tous les camarades de l'IWW, qui ont lutté avec consistance pour les droits essentiels des travailleurs et pour la révolution sociale au-delà des frontières nationales.

Combattons ensemble l'agression du capitalisme néo-libéral en construisant un rapport de solidarité. Luttons ensemble pour la libération des travailleurs du monde, au-delà des frontières internationales !

noiz
The General Freeters' Union
Mars 30 2008

Mardi, Avril 08 2008 @ 09:00 AM PDT
Contributed by: WorkerFreedom

info sur l'IWW : consulter http://fr.wikipedia.org/wiki/Industrial_Workers_of_the_World


Pour une définition en français des 'Freeters' :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Freeter

http://japancool.typepad.com/japan_cool/2006/01/aprs_les_freete.html


et il y aussi les neet (qui ne travaillent pas)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Neet

et aussi, souvent plus destructurés encore :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hikikomori

http://fr.wikipedia.org/wiki/Otaku


quelques articles en anglais sur la situation au Japon et les précaires en particulier :

http://japan.indymedia.org/newswire/display/4314/index.php

http://www.habri.co.uk/PerspectiveHfd_1_6.html#dropouts

http://noordinarysun.blogspot.com/2007/06/freeters-of-world-unite.html


Article en anglais paru sur Infoshop news et traduit par Borogove
Ecrit par libertad, à 12:28 dans la rubrique "International".

Commentaires :

  j0n
13-04-08
à 15:40

Intéressante la définition de ces Neet : Not in Education, Employment or Training (ni étudiant, ni en formation et sans emploi). Le bouquin qui leur a été consacré au Japon les définit ainsi : "lazy persons without any eagerness to work."

Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom