L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

"PORTO-DAVOS"
--> LE MIROIR DES ILLUSIONS... ET DES ILLUSIONNISTES
Voici revenu le temps des forums, comme revient régulièrement celui des « Césars », des prix littéraires, des « universités d’été » et des prix Nobel. Toute cette « Jet society » qui se prend pour l’ « élite » de l’espèce humaine pour les uns, et l’avant-garde éclairée, les « sages » de la contestation pour les autres se donnent rendez vous, chacun de son côté, pas en un lieu, précis, quoiqu’il y a déjà des lieux symboliques, mais là où il y des caméras de télévision, ça c’est l’élément déterminant.

Des discours redondants crayonnés par des écrivassiers rémunérés pour les uns, des déclarations vengeresses censées soulever les masses pour les autres occupent les médias du monde entre deux catastrophes ou actes terroristes retentissants. Il faut dire que cette année le sommet (c’est le cas de le dire) du ridicule et de la démagogie est atteint par le Président de la République Française qui, en manque de notoriété se paie un grand écart entre les deux forums en lançant la tarte à la crème de « taxe mondiale », comme il avait lancé en son temps celle de « fracture sociale »… succès assurément garanti.

Une partie de celles et ceux qui contestent, à juste titre, l’hégémonie de cette engeance tombe dans le même travers spectaculaire, et ce par soucis disent-ils d’efficacité (?).

Le comique de répétition que sont devenus ces rassemblement folklorico-politiques n’a pas l’air de troubler les « contestataires » qui désormais ont aussi leur lieu, leurs vedettes et se font leur pub. Une fois terminé, on plie les « flon flon » et les guirlandes et l’on rentre chacun chez soi en s’auto congratulant et en se disant à l’année prochaine.

Caricature que cette description diront certains ! ; mais quand on voit où en est le « mouvement altermondialiste », et son efficacité à « construire ce nouveau monde » on peut se poser des questions. et ce d’autant plus que cette année la fréquentation du Forum altermondialiste ne fait pas trop recette : pas d’élections en perspective donc l’envoie de quelques « seconds couteaux » et autres potiches plus que discrètes.

Ils servent à quoi ces rassemblements ? Ils font avancer quoi ? Mis à part le fait de servir de faire valoir à quelques vedettes.

Fréquenter occasionnellement la misère, et de préférence devant les caméras, améliore certainement son look médiatique et a belle allure sur les dépliants électoraux en France, mais ne fait pas avancer du moindre centimètre ce « nouveau monde » que les slogans disent « possible ».

A vouloir singer l’adversaire on fini par lui ressembler. Le problème c’est que lui domine et peut se payer ce luxe. Les dominés ont certainement autre chose à faire que de jouer les faire valoir.

Patrick MIGNARD
Ecrit par , à 21:17 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom