L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Porto Alegre : censure ou disfonctionnement du réseau Indymédia et des médias alternatifs?
Le traitement par le réseau Indymédia en particulier et des médias dits alternatif en général, du Forum social de Porto Alegre pose problème.La répression qui a frappé une manifestation nudiste en solidarité avec une femme mapuche a été annoncée le 27 janvier à minuit sur Indymédia Brésil, avec un dossier très complet, des photos. Or cette information importante n'a pas du tout été diffusée sur le réseau Indymédia, ni sur aucun autre réseau alternatif ( à ma connaissance ).
Pourtant certains médias comme Cybersolidaires avaient envoyé sur place des correspondants et Cybersolidaires, pourtant censé donner le point de vue des femmes sur le FSM n'a pas du tout parlé de cette manifestation et de sa répression, pourtant initiée par solidarité avec une femme mapuche habitant au camp international de la jeunesse et qui avait été arrêtée par la police par ce qu'elle se baignait nue dans une rivière. La liberté de son corps, dans un lieu soi-disant autogéré n'est-il pas un élément essentiel du droit d'un individu ? L'autogestion tant vantée par ailleurs de ce camp de la jeunesse a tout de même des limites pour la police et le Parti des travailleurs.

Censure sur le réseau Indymédia ?
Alors que le site Indymédia global publiait enfin une traduction partielle de l'information le 31 janvier, cette information ne fut reprise que d'une manière tronquée par le réseau Indymédia en français, la fin du communiqué d'Indymédia global en anglais est disparu, que dit ce chapitre ?
"Malheureusement, cette répression policière est persistante comme les années passées, chaque fois que des groupes ont protesté sans le consentement du Forum Social Mondial et du Parti des Travailleurs.

En protestation contre la domination autoritaire du PT sur les mouvements sociaux brésiliens et contre le voyage de Lula à Davos, un anarchiste brésilien a entartré le président du PT durant le FSM."

La mise en cause du Parti des travailleurs et l'action d'un anarchiste qui a entartré le président du PT sont passés à la trappe.

Sans vouloir remettre en cause les militants qui font un très gros travail d'information dans le réseau Indymédia, il semble bien que certains disfonctionnements méritent d'être éclaircis. On sait que des enjeux très important à propos de l'accès des médias dits officiels et des médias alternatifs se sont produits à Porto Alègre mais Indymédia pas plus que d'autres ne doivent tomber dans le traitement politiquement correct de l'information.
Indymédia, sur le présent sujet de la répression à Porto Alegre gagnerait en crédibilité en traduisant l'intégralité du dossier élaboré par Indymédia Brésil.
il me semble également que le droit à la nudité, en particulier pour les femmes, reste un sujet tabou pour beaucoup, ces événements en sont la manifestation.

Libertad

l'origine de l'information : Indymédia Brésil
La diffusion par Indymédia Global
Ce qu'il en reste :
sur Indymédia Belgique
sur Indymédia Nice
sur Indymédia Lille
Le terrible silence de Cybersolidaires
Ecrit par libertad, à 17:15 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom