L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Le FBI veut restreindre la liberté des étudiants US
Les étudiants universitaires états-uniens ne pourront pas travailler tard dans la cité universitaire, voyager à l'étranger, montrer un intérêt particulier pour le travail de leurs collègues, avoir des amis en dehors des E-U, s'impliquer dans une recherche indépendante ou gagner de l'argent en plus sans le consentement préalable des autorités, selon un ensemble de directives fourni par le FBI aux responsables de l'enseignement supérieur.

Des agents fédéraux se rendent dans quelques unes des universités les plus renommées de Nouvelle Angleterre (côte Nord Est des USA), comme le MIT, le Boston College et l'université de Massachusetts, pour alerter les recteurs des universités de menaces d'espions et de terroristes étrangers susceptibles de pénétrer le secret de recherches académiques délicates.

Le FBI s'est offert d'informer les organismes, les étudiants et le personnel sur ce qu'il appelle des "indicateurs d'espionnage" permettant d'identifier des agents étrangers.

Une rentrée d'argent soudaine et inexpliquée, ne pas signaler un voyage à l'étranger, démontrer un intérêt inhabituel pour des informations hors de son champ de travail, s'astreindre à des horaires de travail extraordinaires, ne pas reporter des contacts avec des étrangers, ou un gouvernement étranger, essayer de se renseigner sur des choses que l'on n'a pas besoin de connaître, avoir des absences inexpliquées, tout cela peut être considéré comme des indicateurs d'espionnage potentiels.

Les organismes, les étudiants et le personnel sont invités à surveiller leurs collègues, à rechercher tout signe de conduite suspecte et à reporter leurs inquiétudes au FBI ou à l'armée.

" Ce qui nous préoccupe le plus, ce sont les choses qui ne sont pas déclarées comme secrètes, développées par le MIT [Massachusetts Institute of Technology], le Worcester Polytech et d'autres universités " a déclaré Warren Bomford, agent spécial responsable du bureau du FBI de Boston, au journal 'Boston Herald'. "Il faut s'assurer que ces institutions savent ce que recherchent les espions. Il y a des centaines de projets en cours qui peuvent intéresser une puissance étrangère."

"A mon avis, ce que le FBI propose n'est pas illégal, mais cela soulève des questions préoccupantes sur l'université," a déclaré Chris Ott, responsable des communications à l'ACLU du Massachussetts, à WSWS (World Socialist Web Site). "Quel sens donner à la liberté de s'informer ? On aura bientôt peur dans les cités universitaires, de poser des questions ou de faire des recherches sur certains sujets comme, par exemple, l'énergie nucléaire."

Les administrateurs universitaires ont exprimé leur appréciation pour tout le mal que se donne le FBI.

"C'est une offre très sympathique," selon la délcaration de Robert A. Weygand, vice président de l'administration et ancien membre du congrès pour Rhode Island, au Boston Herald. "Nous l'étudions sérieusement."

L'année dernière, le FBI a mis en route l'effort de sécurité pour les collèges et les universités [College and University Security Effort (CAUSE)] afin de former une "alliance" entre le FBI et les insiitutions de l'enseignement supérieur.

D'après le FBI, dans le cadre de l'opération 'CAUSE', des agents spéciaux rencontrent des dirigeants d'établissements locaux pour discuter des problèmes de sécurité et pour partager les informations et les idées.

24 juin 2007
Canada IFP

Texte traduit de l'anglais par Borogove et dont l'original se trouve à cette adresse :
http://www.infoshop.org/inews/article.php?story=20070627192246224

Ecrit par libertad, à 22:16 dans la rubrique "International".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom