L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

J. Rivet Liberté, Liberté chérie...
Lu sur Apache-éditions ;

« Les bons citoyens récitent des oraisons, font la queue, bien en ordre, devant les percepteurs. Ils font la queue, aussi, devant les bureaux de vote où s’élaborent les majorités futures. Les bons citoyens applaudissent le ministre Machin lorsqu’il a renversé le ministre Chose, puis applaudissent le ministre Chose lorsqu’à son tour il a renversé le ministre Machin. Il ne leur vient jamais à l’idée de se débarrasser de Chose et de Machin.

Le bon citoyen vote, paie, applaudit.

Il fait comme les autres :

— Bée ! Bée ! Bée !…

L’anarchiste n’est pas un bon citoyen.
»

Brochure téléchargeable ici
Ecrit par , à 22:18 dans la rubrique "Social".

Commentaires :

  Yoj
01-10-11
à 15:56

DéZOObéïssance!

Répondre à ce commentaire

  Hyppo
04-10-11
à 15:16

Mauvais citoyen ??? non BON aussi....

On peut tout à faire prendre l'opposé du soi disant bons citoyens qui vote (le mauvais) , et le considérer comme "bon" également pour le système. En effet, l'abstention maximale est idéale pour certains, surtout quand on sait que la bonne droite ne s'abstient pas !

On pourrait également écrire " bée, bée, bée" , il fait comme ceux qui se contrefoutent  de la politique et qui ne participent à rien en dehors de la consommation et du formatage. Certains des abstentionnistes par contre votent pour tel ou tel candidat d'une TV réalité pourrie.

Donc, l'espèce de "complexe de supériorité" de beaucoup d'anarchistes m'a toujours gonflée ! même si j'envisage souvent de "voter" comme eux ( à savoir ne pas me déplacer tellement c'est désespérant..).

.Mais me joindre au troupeau inconscient politiquement me fait rechigner encore plus que de me joindre à l'autre, qui se fait avoir certes, mais qui potentiellement peut changer la vie de certains humains de la Société.  Il y a quand même des situations où l'humain trinque plus sous la droite que sous la gauche molle, désolée. Ne pas en avoir conscience me semble franchement hors de la réalité. Les personnes soignées via le CMU
ne le seraient pas avec la droite. Je peux étendre aux gardes à vue abusives qui se sont multipliées sous la droite et qui ont été freinées via l'Europe.  Combien de personnes traumatisées en moins si le vote avait été différent... sans papiers, Education ...etc

J'entends déjà l'imparable argument " bonnet blanc, blanc bonnet" ... Je préfère ne pas y répondre car mettre tout sur le même plan est aberrant.

Répondre à ce commentaire

  Hyppo
04-10-11
à 15:18

Mauvais citoyen ??? non BON aussi....


Comme c'est nul en violet, je recommence... désolée !!!

On peut tout à faire prendre l'opposé du soi disant bons citoyens qui vote (le mauvais) , et le considérer comme "bon" également pour le système. En effet, l'abstention maximale est idéale pour certains, surtout quand on sait que la bonne droite ne s'abstient pas !

On pourrait également écrire " bée, bée, bée" , il fait comme ceux qui se contrefoutent  de la politique et qui ne participent à rien en dehors de la consommation et du formatage. Certains des abstentionnistes par contre votent pour tel ou tel candidat d'une TV réalité pourrie.

Donc, l'espèce de "complexe de supériorité" de beaucoup d'anarchistes m'a toujours gonflée ! même si j'envisage souvent de "voter" comme eux ( à savoir ne pas me déplacer tellement c'est désespérant..).

.Mais me joindre au troupeau inconscient politiquement me fait rechigner encore plus que de me joindre à l'autre, qui se fait avoir certes, mais qui potentiellement peut changer la vie de certains humains de la Société.  Il y a quand même des situations où l'humain trinque plus sous la droite que sous la gauche molle, désolée. Ne pas en avoir conscience me semble franchement hors de la réalité. Les personnes soignées via le CMU
ne le seraient pas avec la droite. Je peux étendre aux gardes à vue abusives qui se sont multipliées sous la droite et qui ont été freinées via l'Europe.  Combien de personnes traumatisées en moins si le vote avait été différent... sans papiers, Education ...etc

J'entends déjà l'imparable argument " bonnet blanc, blanc bonnet" ... Je préfère ne pas y répondre car mettre tout sur le même plan est aberrant.
Répondre à ce commentaire

  Didier56
04-10-11
à 19:24

re

Vieux débat que celui du vote.

Même si il existe une "posture" anarchiste (plus révolutionnaire que moi, tu meurs), il existe néanmoins une idée directrice quant au vote : Ce ne sont pas les hommes/femmes qu’il faut changer, mais le système.

Je n’irai pas voter aux prochaines élections. Les deux partis en concurrence sont tous deux gestionnaires du capitalisme. Et pour moi, le capitalisme n’est pas réformable. Plus, il doit être détruit avant qu’il ne nous détruise.

J’ai voté en 1981, en premier lieu parce que l’enjeu principal pour moi était la suppression de la peine de mort.

Aucune avancée sociale n’est envisageable sans luttes, comme l’histoire le montre. Les élections sont une façon d’acheter la paix sociale. Je n’attends rien du PS, ni des Verts.

Aucun sentiment de "supériorité" là-dedans.

Quant aux questions de couverture sociale, ou autres mesures du même acabit, elles font partie du devoir de l’état (comme la garantie de l’emploi) inscrit dans la Constitution.

Il y aurait encore beaucoup à dire...

Répondre à ce commentaire

  Hyppo
04-10-11
à 23:22

Re: re

Si quand même un peu, il faut l'avouer ;-)

Derrière le "bèe " du troupeau de mouton qui va voter, il y a un peu la connotation, nous on y est pas, on n'est pas con ...

Je continue à dire que le vote a une incidence sur des destins individuels .Maintenant qu'il y ait une collaboration active de part et d'autre avec le capitalisme, c'est évident.

Quant à la Paix sociale, il faut quand même admettre qu'elle est plus intense à "gauche", tu ne peux dire le contraire sur nombre de sujet. Combien de libertaires bénéficient du RMI, CMU, protections sociale de gauche quand même.. Dans ce cas, il faut refuser ce fric de l'Etat !

Souvent, je suis tentée moi aussi de ne pas voter comme je te l'ai dit. Mais humainement, je n'y arrive pas... Quoique , je dois dire que si DSK avait été retenu, pour aucune raison, je n'aurais voter pour cette fausse gauche mise en orbite ( sans jeu de mot) par Sarcom...



Répondre à ce commentaire

  Didier56
05-10-11
à 21:46

Re: re

Le mouvement anarchiste n’est pas homogène et la brochure citée ne recouvre pas toutes ses variantes.

Il rappelle de façon maladroite ce que j’ai exprimé autrement, pourquoi les anarchistes et libertaires n’utilisent pas ou peu le bulletin de vote. Je ne crois pas que ce genre de discours aide beaucoup à l’élargissement et à la progression des idées. Tu en es la preuve.

Maintenant, si tu penses que le vote peut améliorer certaines choses, libre à toi. Ce n’est pas une tare. Certaines réformes peuvent être soutenues comme étapes vers une société égalitaire. (Je ne crois pas beaucoup à cela)

Mais l’objectif reste l’établissement d’une société égalitaire et non hiérarchique, c’est à dire anarchiste, ou communiste libertaire, quel que soit le nom qu’on lui donne.

La gauche institutionelle ne poursuit pas cet objectif mais ne vise qu’à aménager le capitalisme. Que le PS prenne le pouvoir et nous assisterons à nouveau aux mêmes affaires qu’à la fin du mitterandisme. Rien n’a changé. Ils/elles viennent du même monde, du même moule que leurs adversaires politiques.

Le mouvement des "indignés" - ‘Qu’ils s’en aillent tous’, exprime ce sentiment de plus en plus partagé. Malheureusement, il l’exploite mal, en refusant la logique qu’implique cette phrase, en refusant la pensée politique qui en découle.

Le site du CATS de Caen a traduit une bonne analyse faite par des anarchistes espagnols à ce sujet.

Beaucoup de chemins à parcourir, à expérimenter....


Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom