L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Félix Fénéon (1861-1944)
--> Trois lignes d'avant-garde
Sous les airs coquets d'un fonctionnaire au ministère de la Guerre bien noté par la hiérarchie et apprécié de ses collègues pour ses rapports soignés, Félix Fénéon semble bien loin de l'image du révolté que la Justice tente de lui coller au procès des Trente pour avoir manigancé un attentat à la bombe. Habile à la pique, il brocarde le juge et, malgré la découverte d'explosifs dans les tiroirs de son bureau, il parvient à arracher les fous rires et son acquittement. Si l'on ne peut ignorer sa critique littéraire et artistique des mieux inspirée et ses contributions à diverses revues, dont l'En Dehors de Zo d'Axa, c'est essentiellement dans le style subtil des Nouvelles en trois lignes, parues en 1905 et 1906 dans le journal Le Matin, que resurgissent son ironie et sa révolte. Fénéon y trouve une solution pour rapporter anonymement et dans un esprit libertaire sous-jacent les derniers faits divers des télégrammes de la nuit. Il y dénonce notamment le désespoir et la misère, le racisme, le colonialisme, l'autorité et le ridicule des religions et de l'armée : Dans M.-et-L., les maires ne se lassent pas de remettre le Très-Haut au mur des écoles, ni le préfet de suspendre ces maires.1

Cette expérience, qualifiée d'échec ultime de la littérature anarchiste par certains philologues contemporains,2 se meut aujourd'hui en véritable source d'inspiration pour l'avant-garde. Christian Colombani, par exemple, s'est efforcé de réveiller le style Fénéon dans Le Monde : Au centre de Tachkent, le buste de Karl Marx a été remplacé par la statue de Tamerlan, héros national des Ouzbeks, tyran sanguinaire du XIV siècle.3

En 2009, épinglons les Nouvelles impassibles de Jean-Louis Bailly qui brossent l'actualité d'avril à septembre 2008 : Le crâne plus ras qu'une balle de tennis, le n° 1 thaïlandais, Danai Udomchoke, s'est fait moine dans l'espoir de progresser au classement de l'ATP.4

En 2010, Fénéon est de nouveau convoqué par la nanolittérature, de fiction cette fois, à savoir essentiellement la twittérature et la micronouvelle.5 La première suggère une histoire ou tire un trait d'esprit dans la limite des 140 caractères imposée par le site de réseau social. Fénéon, en 1906, en disposait de 135. @VincentJBastin : Au marché, sur un t-shirt, imprimé : "Allah, Dieu ou Yahvé, s'il existait, faudrait s'en débarrasser." Le commerçant, lapidé.6 La seconde, véritable tsantsa littéraire, aime déstructurer le monde et ses repères par des jeux de mots et des effets de style avec pour seule exigence que plus court, on ne peut pas ! Ces microfictions sulfureuses, percutantes, deviennent alors, à l'image des Nouvelles en trois lignes de Fénéon,7 des armes redoutables pour recaler les dérives de la société.



1. F. FENEON, Nouvelles en trois lignes, éd. Cent pages, coll. Cosaques, Grenoble, 2009
2. W. ASHOLT, Entre esthétique anarchiste et esthétique d'avant-garde : Félix Fénéon et les formes brèves in Revue d'histoire littéraire de la France, vol. 99, Paris, 1999
3. KAIROS, Le très curieux Félix Fénéon ou trois lignes d'anarchie dans les belles-lettres (http://www.mediapart.fr/club/edition/les-mains-dans-les-poches/article/230110/le-tres-curieux-felix-feneon-ou-trois-lignes-d)
4. J.-L. BAILLY, Nouvelles impassibles, éd. de l'Arbre vengeur, 2009, p. 14
5. Voir notamment les articles "twittérature" et "micronouvelle" sur Wikipedia
6. @VincentJBastin sur Twitter, le 21 février 2011
7. CYROUL, Les Haïkus, Fénéon et Brown, ancêtres de Twitter (http://www.cyroul.com/tendances/feneon-haikus-twitter)



Ecrit par VincentJBastin, à 22:40 dans la rubrique "Culture".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom