L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Des Water aux Oua Terre : autoconstruction de toilettes sèches

Lu sur  Eco-bio.info : "Alors que l'eau potable devient une ressource de plus en plus rare et coûteuse, la chasse d'eau des waters se remplit de cette eau potable qui à peine arrivée est souillée avec nos excréments et rejetée. Chaque jour un tiers de notre consommation en eau potable s'en va ainsi avec nos excréments. Si vous voulez changer ça, les toilettes sèches sont une alternative. A la campagne, sans problème. A la ville, la difficulté est à la mesure du désastre écologique des modes de vie actuels, et de l'importance des transformations à réaliser ... Eric Viard explique ici comment réaliser pour la somme de 26 Euros un système de toilettes qui vous évitera de gaspiller 1500 litres d'eau potable par personne et par mois.

Eric : J'ai longtemps trouvé aberrant le gaspillage d'eau potable réalisé dans nos pays occidentaux par l'utilisation de toilettes à eau. Pour avoir utilisé à plusieurs reprises des toilettes à copeaux de bois, nous avons eu envie de nous lancer en démontant les toilettes à eau de notre habitation et en les remplaçant par des toilettes à compost.

Mise en oeuvre


Nous avons tout simplement démonté nos toilettes à eau, bouché le trou d'évacuation aux égouts avec un sac poubelle et l'arrivée d'eau avec un bouchon de plomberie spécial acheté en grande surface de bricolage. Nous avons ensuite réalisé une sorte de caisson en bois avec une structure de chaise/tabouret sciée en deux et une planche de contre plaqué de 2 centimètres d'épaisseur que nous avons copieusement lasuré avec une lasure écologique type Biofa. L'avant est fermé par un tissu qui tient tout simplement avec trois punaises.

Le récipient est une poubelle de 50 litres en plastique. Conseil : acheter le récipient avant de construire le caisson, pour adapter la hauteur. Dans notre cas, la poubelle de 50 litres est un peu haute (50cm) mais assure une autonomie d'une semaine à 10 jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.

 

WC avant
Wc Avant - 11.4 ko
Wc Avant
Oua Terre après
Oua Terre Après - 10.5 ko
Oua Terre Après

Voici mon budget pour cette réalisation :

Matériau Coût
Contre plaqué 16 Euros
Poubelle 6 Euros
Bouchon 4 Euros
Copeaux 3m3 Gratuit
Sciure 2m3 gratuit
Totat 26 Euros

 

Principe


Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond de la poubelle, sur une couche de 7 à 10 centimètres environ.

Ensuite, il faut verser deux louches de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage. Pour ce faire, nous avons disposé une poubelle de 30 litres remplie de copeaux et une autre petite poubelle destinée à recueillir les papiers toilette (facultatif) dans l'enceinte des Oua Terre.

Contrairement aux toilettes de nos grands parents, l'utilisation d'une litière de copeaux et/ou sciure permet d'obtenir un rapport Carbone / Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l'oxygène). Les copeaux neutralisent toute odeur. C'est bien réel. La poubelle est vidée sur le tas de compost dans le jardin. J'étudie actuellement un système de lombricompostage à ce niveau.

Où trouver des copeaux ?

Téléphonez aux scieries du coin ! Pour les scieries les copeaux et la sciure sont un déchet non valorisé et ils en mettent volontiers à votre disposition gratuitement ou un coût très modique (moins d'1 Euros le mètre cube). C'est le moment de faire un échange sympa et d'offrir un pot de confiture, de miel ou une bouteille contre un chargement de voiture qui vous permettra de tenir plusieurs mois. J'estime qu'un mètre cube de copeaux permet une autonomie de 8 à 10 semaines pour une famille de quatre personnes.

le 6 mai 2003, par Eric Viard

 

 

Bibliographie / Liens

 

Deux ouvrages m'ont guidé dans ce cheminement :

 

-  "Introduction à la gestion écologique de l'eau dans la maison", Joseph Orszagh ( informations générales et expertises, Université de Mons-Hainaut, Faculté des Sciences, 19 avenue V.Maistriau, B-7000 Mons - Tél. : +32 65 37.33.71 Fax : 30.54 - Joseph.Orszagh@umh.ac.be)

 

-  "De la maison autonome à l'économie solidaire" Patrick Baronnet - (auto-constructeur, organise des visites et démonstrations en Bretagne : association Heol - heol@waika9.com - 02 40 07 63 68.

 

Ecrit par , à 23:27 dans la rubrique "Ecologie".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom