L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Voline, révolutionnaire de l’ombre
PORTRAIT1

Lu sur Ballast : "Voline fut l'homme de la synthèse : il proposa un anarchisme à même de rassembler les différentes tendances inhérentes à cette tradition politique et philosophique. Le Russe qu'il était eut à fuir sa terre natale car il n'entendait pas que la révolution sociale pût être capturée — et, à ses yeux, trahie — par le nouveau pouvoir soviétique. L'émancipation de tous ne pouvait être affaire de coercition. Portrait d'un militant et d'un intellectuel aussi actif que prolifique, en lutte jusqu'à ses derniers jours Parler de Voline, c'est replonger dans l'agitation et la passion qui entoure (encore) la Révolution russe. Parler de Voline, c'est remuer les eaux troubles des traditions communistes et anarchistes, ces vieux frères ennemis. Lorsque notre homme, fervent partisan du drapeau noir, fut incinéré au Père-Lachaise en septembre 1945, de nombreux militants libertaires lui rendirent un dernier hommage — le journal Le Libertaire raconta : « Malgré qu’aucune publicité n’eût été faite, plus de deux cent cinquante camarades assistaient à l’incinération, attestant par là le souvenir vivace qu’ils gardaient pour celui qui fut un de leurs guides. »

Lire la suite ici

 

Ecrit par libertad, à 23:34 dans la rubrique "Histoire de l'anarchisme".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom