L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Un premier mai agité à Milan
1775MayDay

Lu sur le Monde libertaire : "Le 1er mai dernier à Milan, entre 20 et 50 000 personnes ont manifesté à l'occasion de la fête des travailleurs et des travailleuses et notamment contre l'Exposition Universelle (ou Expo) qui ouvrait ses portes le même jour. Durant cette manifestation, un millier de personnes ont attaqué la police et les vitrines du trajet.
Il est important de comprendre un peu la situation de l'Expo pour comprendre cette manifestation, étant donné qu'habituellement, elle ressemble plus à une techno parade qu'à une journée de lutte et que cette manifestation est désertée par les anarchistes.
Tout d'abord, rappelons que cet énorme événement qui se déroule tous les quatre ans environ est toujours au service des multinationales et au détriment des prolétaires. Par exemple, pour celle-ci, les financements sont à 90 % publiques pour des retombées quasi exclusivement privées. Notons aussi que cette Expo en particulier est entachée de diverses aspects peu reluisants. On peut parler notamment de liens quasi ouverts avec des mafias (plusieurs responsables ont été arrêtés en janvier dernier pour ces liens). On peut aussi évoquer les dépassements de budgets et les retards systématiques dans les chantiers, qui ont fait encore davantage grimper la note. Citons aussi les expulsions de lieux occupés et d'habitants en retard de paiement. La mairie avait annoncé 200 expulsions avant l'Expo, mais les luttes et les résistances populaires ont permis d'en éviter une grande partie. Enfin, l'Expo demande des milliers de travailleurs et travailleuse gratuits, des « volontaires pour l'Expo », des jeunes qui travaillent pour l'honneur et « parce que ça fait bien sur le CV ». De grosses luttes contre ce travail gratuit ont eu lieu et aujourd'hui la majorité des postes reste vacante. Il y aurait de nombreux aspects à traiter sur l'Expo (l'interdiction du droit de grève pour les ouvriers des chantiers de l'Expo, la volonté d'interdire la manif du 1er mai et de forcer les travailleurs de la Scala à travailler ce jour-là, la publicité partout, les coupes budgétaires dans l'éducation, la destruction de parcs publiques pour faire des immeubles etc), mais de bons articles existent sur le sujet, concentrons-nous sur le 1er mai.
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 22:20 dans la rubrique "Actualité".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom