L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Sortie de Paroles ouvrières des canuts le 13 novembre aux éditions CNT-RP

Lu sur CNT : "En 1831, trois semaines à peine avant l’insurrection des canuts à Lyon, L’Écho de la fabrique, le premier journal ouvrier pérenne en France, est créé. Il donne la parole aux tisseurs de soie, les canuts, en cette période de revendications et de réflexions profondes sur leur métier et leur situation de prolétaires.

Chaque semaine, de petites phrases satiriques épinglent les puissants : ce sont les « coups de navette ». Écrites de manière à contourner la censure, riches, pleines de créativité et d’humour, elles expriment l’esprit de révolte des canuts et la conscience aiguë des enjeux de leur temps.

Les ouvriers ne seront plus des orangs-outans..., livre impertinent, drôle, et à petit prix, reprend plus de 200 de ces coups de navette, accompagnés d’un appareil critique dont le ton, assurément, aurait plu aux canuts de L’Écho.

Ludovic Frobert, directeur de recherche au CNRS, coauteur de Quand les socialistes inventaient l’avenir 1825-1860 (La Découverte), a salué l’ouvrage et le travail de contextualisation.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 08:43 dans la rubrique "Livres".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom