L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Saguenay/Lac-Saint-Jean (Québec), Coeur de rockeur/euse
--> Histoire du rock dans la région et premier groupe et concerts punk au Québec
Lu sur SagLac - Résiste au Militarisme! : "Le 24 février dernier, sur la Première chaîne Radio, à l'émission Macadam Tribus, a été diffusé un reportage de Charles Plourde sur l'histoire du rock et du punk saguenayen et jeannois. Le reportage est très intéressant et très instructif sur l'évolution de la scène régionale et démontre l'origine de classe populaire du mouvement punk. Je vous présente un p'ti bout de l'histoire, écoutez la bande sonore du lien si vous voulez en savoir plus.
Selon le journaliste pour Bande à Part et "historien du rock québécois", Félix B. Desfossés, le 1er groupe de rock du Saguenay-Lac-Saint-Jean aurait été créé en 1962. Il s'agit du groupe Les Jaguars, qui était mené par Arthur Cossette, dit « Le Jaguar », qui vivait près de la base militaire aérienne de Bagottville. Le bruit des avions qui passaient près de chez lui, lui a inspiré un son « distorsionné et sonique ».

Le 1er groupe punk du Québec fut un groupe de la région : Méléone, un groupe formé en 1974, qui était très imprévisible sur scène. Le groupe se promenait souvent nu sur scène et quelques uns des premiers concerts, qui se donnaient dans la région, déclenchèrent des émeutes. Le groupe deviendra par la suite Danger, et passa de la langue anglaise à la langue française. Le groupe se sépara vers la fin des années 70 et plusieurs des membres du groupes réapparaîtront dans d'autres projets, notamment Dédé Traké et Polo des Frères à Ch’val.

Source: Les rockeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean
Les décénies du son rock québécois sur Bande à part"
Ecrit par , à 21:16 dans la rubrique "International".

Commentaires :

  baccata
05-04-08
à 13:06


parmis les classes dites ouvrières, les punks, ces dadaïstes radicaux, furent certainement les premiers à rejeter ce fameux culte du travail tout en comprenant que dans les fondements même de cette société aliénante il n'y avait pas de future possible..
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom