L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Répression judiciaire. Ryan, 15 ans, risque dix ans de prison
Lu sur L'Humanité : "Le lycéen parisien est mis en examen pour avoir mis le feu à un papier pendant le blocage de son établissement, vendredi dernier.Il a tout juste 15 ans et risque jusqu’à dix ans de prison et 75 000 euros d’amende pour une broutille. Vendredi 1er avril, alors que les élèves du lycée Voltaire, situé dans le 11e arrondissement de Paris, organisent le blocage de leur lycée pour protester contre la loi El Khomri, sous l’œil bienveillant de leurs enseignants, un groupe de lycéens chahutent à proximité. L’un d’eux met le feu à une feuille et la jette dans une poubelle. « Mais j’ai tout de suite refermé le clapet de la poubelle, et la petite flamme s’est éteinte immédiatement. Il n’y a eu aucun flambage, ça fumait juste un peu après », témoigne Maguy Day, professeur d’anglais dans l’établissement, qui décrit une ambiance « Pieds Nickelés, pas du tout agressive ». « Quinze minutes après, les policiers sont arrivés et ont demandé qui était impliqué dans le feu, et Ryan, très naïvement, a dit qu’il faisait partie du groupe », poursuit l’enseignante. « Ils l’ont embarqué comme un délinquant. On a été plusieurs enseignants à les suivre au commissariat, mais les policiers nous ont dit de rester à l’extérieur. Ils nous ont soutenu qu’ils avaient prévenu la mère de Ryan alors que c’était faux », dénonce Maguy Day. La mère du lycéen estime que la police a mis plus d’une heure pour la prévenir à partir du moment où Ryan était placé en garde à vue.
Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 13:25 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires :

  rackhamlenoir
17-04-16
à 20:18

Salut

Plus l'Etat commence tôt la répression plus il a de chance d'obtenir des moutons à moins que ....
Il n'y a pas si longtemps que ça l'Etat envoyait les mômes au bagne
http://lesmoutonsenrages.fr/2013/03/08/histoire-de-france-cachee-les-iles-du-bagne-pour-enfants/

Ce n'est qu'en 1977 que le bagne de Belle Ile fut réellement fermé .
A noter que le CNR (conseil national de la résistance)n'a fait que réformé les bagnes pour enfants en 1946
Mais,que l'on se "rassure", la prison d' enfants n'a jamais été abolie...
En 2000 les Centres éducatifs renforcés mais néanmoins non fermés apparaissent  mais ça ne suffit pas et en 2002 apparaissent les Centres éducatifs fermés comme si on pouvait faire de l'éducation en enfermant les enfants grace à Môsieur Perben, un grand humaniste de la caste politique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_%C3%A9ducatif_ferm%C3%A9

L'Etat, comme nous le savons, a pour tâche de faire surveiller et faire punir.( cf surveiller et punir de Foucault)
Sa politique de la peur est appliqué le plus tôt possible à tous /tes les contestataires de son ordre établi .

On ne compte plus le nombre de personnes dont des mineurs invalidés à vie avec un oeil crevé par un coup de flash ball.....
Ryan a de la chance ! Il n'a pas perdu un œil mais va se retrouver justiciable pour un bout de papier enflammé.
La maltraitance est patente comme pour ce gosse de 8ans convoqués par les flics suite à l'attentat contre la rédaction de Charly pour apologie du terrorisme ....

Des coups de matraque ,des coups de lacrymo, des coups de justice ,l'Etat n'a que des coups à donner et s'en donne à cœur joie .
Le résultat de cette politique de maltraitance pourrait avoir des effets inverses à la peur.
Ryan ne fera certainement pas de la prison mais aura à dépasser cette épreuve traumatisante   sauf que l'effet "dissuasif"  de cette politique de la peur n'est pas garanti .
Nous lui souhaitons beaucoup de courage et  de solidarité  qui lui permettrons de dépasser cette injustice et peut être de se politiser.
 





Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom