L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Remplacer les oeufs, cuisiner sans oeuf comment faire

Lu sur le blog de Loukoum : "Remplacer les oeufs dans la cuisine lorsque l'on débute une alimentation végétalienne, ou une allergie aux oeufs, ne semble pas évident surtout en ce qui concerne les pâtisseries. Pourtant il n'en est rien. La seule difficulté consiste à reconnaître quelle est l'utilité de l'oeuf dans la recette : Est-ce pour donner du moelleux, de la consistance, du liant ? Par exemple pour les quiches ou les oeufs brouillés où l'oeuf est au coeur de la recette, le tofu est le meilleur substitut.

 

Sachez qu'il existe aussi des substituts d'oeufs tout prêt, que l'on trouve généralement en magasin Bio au rayon "Sans gluten", et qui remplacent avantageusement les oeufs dans la plupart des recettes.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 08:48 dans la rubrique "Ecologie".

Commentaires :

  Yapatchef
05-03-15
à 02:55

Droit de réponse d'un ovivore

Cela dit, il se peut que tous ces ersatz alimentaires ne vous aient pas convaincu.

Comme moi, peut être, vous vous dites:
- mais bordel mais par quoi "ils" remplacent l’œuf à la coque du matin ?

Notez bien qu'en ce qui me concerne, voir ce genre d'articles sectaires sur un site anar m'a  toujours débecté. Autant  je peux comprendre et respecter le choix de certaines personnes sursocialisées, hypersensibles à la souffrance animale qui se refusent à manger de la bidoche. Autant je m'insurge devant ces gens qui militent pour le stricte végétalisme sur des sites libertaires !  Ils m'inspirent la même aversion que les adeptes des sectes religieuses. Le végétalisme intolérant est délétère pour la santé et l'esprit. Qu'on se le dise ! : Je suis anarchiste et je n'éprouve vraiment aucune culpabilité devant un oeuf sur le plat, un bol de lait ou une tartine au miel. J'irais même plus loin et revendiquant que malgré mon indécrottable anarchisme j'ai décapité mon coq la semaine passée, je l'ai plumé et boulotté en fricassée, encore une fois sans aucune arrières pensées coupables. Je pense que c'était vraiment une bonne chose: d'une part c'était vraiment bon, et d'autre part je ne suis plus réveillé aux aurores par ses chants intempestifs aux accords douteux. De plus mes poules ne s'en portent pas plus mal, elles pondent toujours autant, si pas plus, ont la nuque moins dégarnie et  croupion moins irrités.
Non ça n'avait rien d'un crime odieux !
Tout ça pour dire que la subsistance des individus les regardent individuellement, en tant qu'anarchiste donc, je ne saurais tolérer un quelconque dictat alimentaire de quiconque sous prétexte d'une sotte morale herbivore douteuse.



Répondre à ce commentaire

  libertad
05-03-15
à 08:52

Re: Droit de réponse d'un ovivore

C'est toujours surprenant de voir qu'une simple recette de cuisine peut susciter autant de réaction. Yapatchef, le végétalisme est historiquement un courant de l'anarchisme, il faut relire Butaud et le journal le Végétalien, voir aussi la colonie de Bascon dans l'Aisne qui n'avaient rien à voir avec une secte.
Un peu de calme camarade :-)
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom