L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Quand les anciens commissaires de la Commission "Barroso II" rejoignent le secteur des entreprises


Lu sur Corporate Europe Observatory : "Selon un nouveau rapport
, un tiers des commissaires (9 sur 26) dont le mandat s’est achevé en 2014 ont poussé une « porte tournante » et exercent aujourd’hui des rôles au sein d’entreprises ou d’autres organisations reliées aux grandes entreprises, faisant craindre une relation malsaine entre l’organe exécutif de l’Union européenne et les intérêts privés. Selon nous, au moins huit activités exercées par quatre anciens commissaires illustrent le phénomène des portes tournantes et n’auraient en aucun cas dû être autorisées, au vu du risque possible de conflits d’intérêts. Il s’agit de l’autorisation accordée à l’ancienne commissaire (et aujourd’hui députée au Parlement européen) Viviane Reding de siéger aux conseils d’administration de la société minière Nyrstar 1, de l’entreprise Agfa-Gevaert et de la Fondation Bertelsmann (qui entretient des liens étroits avec le géant mondial des médias du même nom), ainsi que celle délivrée à Siim Kallas de mener des activités de consultant auprès de la société informatique Nortal. Par ailleurs, d’autres anciens membres de la Commission « Barroso II » (qui a géré les retombées de la crise financière internationale à la fin des années 2000) figurent aujourd’hui sur la liste des employés de la Bank of America Merrill Lyinch (Neelie Kroes), de la grande société d’investissement CVC et du gestionnaire de patrimoine Merit Capital (Karel De Gucht). L’ancien commissaire au Commerce Karel De Gucht, qui a engagé les négociations commerciales transatlantiques entre les États-Unis et l’Union européenne, a aussi reçu la bénédiction de la Commission actuelle pour rejoindre le conseil d’administration de l’entreprise des télécommunications Belgacom (aujourd’hui Proximus) 2. Mais ce n’est pas tout, l’ancien président de la Commission lui-même, José Manuel Barroso, participe aux rassemblements des lobbies d’entreprises du European Business Summit et du Groupe Bilderbeg.
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 13:10 dans la rubrique "Actualité".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom