L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Paris : Tous innocents, tous martyrs ?

Les anarchistes, des idéalistes inoffensifs ? C’est l’image qu’en donnent certains (dont des anarchistes) à travers une réécriture de l’histoire qu’ils ponctuent de mythes et de figures de martyrs, innocentés comme des martyrs chrétiens. Mais tout cela ne peut se faire qu’au prix de la dissimulation, entre autres, de certains aspects de la vie et de la pensée de ces mêmes compagnons, et donc la trahison de leurs idées. Dépeindre les cinq compagnons exécutés suite aux événements d’Haymarket à Chicago ou Sacco et Vanzetti comme de simples idéalistes, doux rêveurs inoffensifs, presque pacifistes ou syndicalistes, est une insulte à leur mémoire et à leurs vies passées à combattre le pouvoir avec les idées, mais aussi avec les armes. Dans ce petit recueil réalisé à l’occasion d’une discussion à Paris, tentative est faite de réhabiliter leur mémoire, loin de toute « innocence » ou « culpabilité » que nous laissons aux juges et historiens, et plus proche de nos perspectives révolutionnaires ou insurrectionnelles, que ces compagnons revendiquaient tous.

Cette brochure est éditée en collaboration avec la bibliothèque anarchiste La Discordia, à l’occasion d’une discussion le mercredi 20 mai 2015 à Paris.

Source : Ravage Editions

Ecrit par , à 19:12 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires :

  Rakshasa
30-04-15
à 18:16

Ah ces pauvres "insurrectionistes"...toujours victimes des autres orgas ou collectifs anarchistes... et toujours déçus que tout le monde n'adhère pas à leur fascination pour l'action violente secrète. Ces "compagnons" s'ennuieraient en fait dans une société libertaire qui risquerait d'être bien trop paisible pour eux. Que deviendrait leur élan pugnace ?

Au fait, toujours à lire et d'actualité concernant la stratégie du terrorisme d’État, et de la grande prudence à avoir lorsque s'exprime publiquement par le verbe, la pulsion violente et le goût pour la conspiration: Du terrorisme et de l'Etat de Sanguinetti

"Il n'y a pas de chose secrète de la révolution, tout ce qui est secret aujourd'hui appartient au pouvoir, c'est à dire à la contre-révolution. Et ça, toutes les polices le savent parfaitement."
 
Répondre à ce commentaire

  Rakshasa
30-04-15
à 18:20

Re:

Du terrorisme et de l’État que l'on peut télécharger ici en PDF: http://botapol.blogspot.fr/2013/10/du-terrorisme-et-de-letat-gianfranco.html
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom