L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Merci patron ! Europe 1 déprogramme François Ruffin

Lu sur Acrimed : "Le 24 février prochain sort en salle Merci Patron, le premier film de François Ruffin, directeur du journal Fakir. Le film, dont le succès a été spectaculaire lors des dizaines d’avant premières partout en France, a pour héros le milliardaire et première fortune de France, Bernard Arnault, patron de LVMH, qui possède notamment Les Echos ou Le Parisien.

François Ruffin, qui assure actuellement la promotion du film, devait être l’invité de l’émission « Europe 1 social club » de Frédéric Taddéi le 23 février. Invitation lancée il y a trois semaines et confirmée par mail aujourd’hui même à 12h03. Or cinq minutes plus tard, nouveau message, cette fois-ci très lapidaire « Désolé, je viens tout juste d’apprendre que l’interview était annulée… ». La direction d’Europe 1, propriété d’Arnaud Lagardère, a décidé que François Ruffin n’était pas le bienvenu sur son antenne.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 20:01 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires :

  Rappeuse
20-02-16
à 08:05

sur la pensée du guguss' - souverainisme, nationalisme, protectionnisme

Outre ce communiqué de la snj-CGT-journaflics qui hurle à la censure capitaliste (c'est bon pour la promo gauchiste) ;  la pensée que promeut Ruffin craint pas mal  :



* http://confusionnisme.info/tag/fakir/    Journal fondé à Amiens en 1999 par François Ruffin (devenu depuis journaliste au Monde diplomatique et à « Là-bas si j’y suis »).   Au départ ancré localement, il s’est lancé au niveau national en 2009. Proche du Front de Gauche dont il affiche le lien sur son site web et dont il héberge les locaux à Amiens, Fakir affiche une ligne sociale-patriote et souverainiste.

La revue rouge-brune Bastille-République-Nations y tient une rubrique et le journal s’est illustré pour avoir fait la promotion de l’économiste larouchiste Maurice Allais, de l’historien stalinien Domenico Losurdo ou du démographe Emmanuel Todd, qui y a tenu des propos ambigus sur le Front national. François Ruffin a en outre exprimé dans les colonnes du journal une certaine hostilité au mouvement antifasciste et défendu Daniel Mermet dans un conflit l’opposant à certains de ses salariés et ex-salariés dénonçant de mauvaises conditions de travail.

* http://www.parasite.antifa-net.fr/le-front-de-gauche-et-l-extreme-droite-une-histoire-d-amour/                               A souligner aussi, parmi les gens proches du FdG qui déconnent, le journal Fakir et son tenancier François Ruffin (bien que Fakir se dise « lié à aucun parti », Ruffin se dit proche de FdG, affiche un lien vers le PG sur le site du journal et l’équipe de Fakir sera présente à l’université d’été du FdG, la seule qu’elle fréquentent). Dans le dernier numéro, il y a une invitation à aller rencontrer Chouard cet été, des propos très ambigus de Ruffin sur « l’hyper-efficacité du FN », une énième ode à la nation. Comme toujours, une rubrique y est tenue par Bastille-République-Nations, une revue souverainiste comptant dans son comité de rédaction un négationniste, Bruno Drweski, et un cadre de l’UPR, Laurent Dauré (qui est également membre d’Acrimed sans que cela ne dérange non plus quiconque dans cette asso). Ruffin s’est par ailleurs illustré dans le dernier film de Pierre Carles en tant qu’apologiste de Cheminade et Dupont-Aignan, après avoir publié dans son journal par le passé une interview de l’économiste larouchiste Maurice Allais, fait l’apologie des douaniers ou des matons , etc.
Ces ponts, qui ne sont pas nouveaux, s’expliquent notamment par une communauté de thématiques entre la gauche nationaliste et l’extrême droite, en particulier le nationalisme et une vision très étriquée de l’anti-impérialisme.



Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom