L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Les « affirmations identitaires » renforcent le poids social et politique des religions

Lu sur Mondialisme.org : "En français on n’utilise pas le terme de « politique identitaire » (en anglais identity politics) très populaire dans la gauche et l’extrême gauche anglo-saxonne. On préfère parler de droit à la différence, de respect des différences, de respect des identités, etc. Si l’on voulait résumer cette idéologie en une phrase, elle pourrait se résumer ainsi : « Tu ne peux pas comprendre – voire tu n’as pas le droit à la parole – si tu n’es pas (au choix) comme moi femme, immigré, noir, lesbienne, arabe, musulman, homosexuel et/ou transgenre. »...En clair, "tu ne peux pas comprendre si tu ne souffres pas comme moi, ou autant que moi."

C’est une idéologie victimaire, qui a pris un essor considérable chez les plus jeunes, avec la sous-culture des réseaux sociaux, où chacun et chacune met en scène, met en valeur, ses joies mais aussi ses souffrances identitaires personnelles. Les jeunes agissent comme dans les « reality shows » sauf que là ce n’est pas pour exister dans le « bocal » mais pour être reconnus et reconnues comme victimes dans les milieux militants.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 22:31 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom