L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

"La Tronche en biais" donne la parole au lobby des Néonicotinoïdes
 
"La Tronche en biais" qui se veut un lieu de vulgarisation scientifique sur YouTube, n'hésite pas à donner assez régulièrement la parole aux lobbys les plus divers mais toujours ceux défendant les industries, au détriment du principe de précaution et des études scientifiques.
Pour parler de la disparition des abeilles et de la question des néonicotinoïdes, qui de mieux qu'un homme ayant fait sa carrière chez Sygenta, leader mondial de l'agrochimie : André Fougeroux. 
Quel est le rôle d'André Fougeroux : créer le doute sur la responsabilité des néonicotinïde dans la disparation des abeilles, en laissant entendre que les apiculteurs par leur mauvaises pratiques ou le varoa, serait largement aussi responsables dans cette destruction.
Voici ce qu'écrivent à son sujet les auteurs du livre "Les gardiens de la raison" : "Son article- Insecticides et abeilles : une cohabitation exigeante et nécessaire* - est un exercice de relativisation et d'euphémisation du danger que représentent les nouvelles générations d'insecticides systémiques, les néonicotinoïdes pour les abeilles et les insectes pollinisateurs. Sous sa plume, les effets négatifs des néonicotinoïdes sur les abeilles sont très incertains, pour peu qu'ils existent. Or, au moment de la parution du hors série*, en avril 2016, la coalition des 27 académies des sciences européennes (European Academies of Science Advisory Council, ou EASAC) vient justement de publier un rapport de consensus sur le sujet : il conclut à des effets alarmants des néonicotinoïdes sur les pollinisateurs, y compris à de très faibles niveaux d'exposition."
Cette vidéo est bien loin de la méthode scientifique préconisée par la "Tronche en biais", c'est plutôt un cas d'école de l'influence des lobbys industriels sur une partie de la communauté zététique.
On peut regarder la vidéo de la "Tronche en biais" : Les abeilles disparaissent-elles ?
 
*Hors série de Science et pseudo-sciences revue de l'AFIS.
 
Ecrit par libertad, à 11:22 dans la rubrique "Ecologie".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom