L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

La reine des dettes est … l’Allemagne, pas la Grèce !
Lu sur Antilogies : "L’Allemagne a occupé la Grèce entre 1940 et 1944 (occupation partagée un moment avec l’Italie et la Bulgarie, certes, mais ces deux pays n’y ont joué qu’un rôle secondaire et provisoire).
Des frais d’occupation ont été exigés par le Reich (comme partout en Europe), et l’économie grecque dans son ensemble (y compris les mines) a été placée sous la direction des Nazis. Résultat : chômage, inflation monstre, appauvrissement de la population et surtout … famine en 1941-1942. Au total, 300.000 grecs (au moins) sont morts de faim à cause de l’occupation allemande. Sans compter les malades du fait de la disette, les blessés, les traumatisés, les torturés, les persécutés juifs (50.000 morts) et tout le reste lié à l’occupation.
Lors de sa libération fin 1944, la Grèce s’est trouvée dans un tel état d’épuisement et de crise qu’elle a aussitôt plongé dans la guerre civile. Et les soubresauts et errements qui ont suivi pendant des décennies ont été la conséquence directe de cette occupation brutale par l’Allemagne.
Et c’est la même Allemagne qui rechigne aujourd’hui à lâcher du lest concernant la dette publique de la Grèce, pays au bord de la crise de nerfs à force de privations et de chômage!
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 21:57 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom