L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

La plus grande mine de charbon à ciel ouvert du monde maltraite les communautés locales
Lu sur Basta ! : "Carmeñis se souviendra longtemps du jour où elle a été expulsée manu militari de la petite maison où elle vivait à Tobacco, un village situé au nord-est de la Colombie. Son tort ? Avoir refusé de vendre son bien à El Cerrejón, la compagnie minière qui exploite les abondants gisements de charbon de la région. Après l’expulsion des derniers résistants, le village de Carmeñis a été entièrement détruit. C’était en août 2001. La journée a été si violente que la femme a fait une fausse couche [1]. C’est à ce prix qu’El Cerrejón étend peu à peu son territoire d’exploration... Aujourd’hui étalée sur 69 000 hectares (soit plus de la moitié de la surface de Paris), El Cerrejón est la plus grande mine de charbon à ciel ouvert du monde. Elle a été ouverte en 1983 par l’État colombien via l’entreprise publique Carbones de Colombia (Carbocol), et par l’entreprise privée américaine ExxonMobil via sa filiale Intercor [2].
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 10:02 dans la rubrique "International".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom