L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

La nudité ne se porte pas bien au lycée Henry IV
Lu sur :: RAVAILLAC :: ravaillak.com le site officiel du journal RAVAILLAC :: : "Réalisé par des lycéens d'Henri IV, Ravaillac est un journal indépendant et amateur.Le n°2, consacré à la sexualité sous toutes ses formes, arbore en couverture une photo de la rédaction entièrement nue.Choquée par cette "une" et par un discours résolument anti-normatif (dossier sur la pornographie, réflexion sur la prostitution, enquête sur l'homosexualité chez les jeunes et tentative de redéfinition des rapports hommes/femmes, etc...), l'administration de l'établissement fait tout pour suspendre la diffusion du journal au sein d'Henri IV. Depuis le jeudi 21 mars, nous subissons d'inadmissibles pressions. Convocations de l'équipe du journal chez le proviseur, menaces de procès, rumeurs de renvoi, interpellations agressives d'enseignants, se multiplient. Par ailleurs, le proviseur nous reproche d'attenter à la pudeur, d'inciter à la débauche et de troubler la bonne marche de l'établissement. Ils font usage de méthodes odieuses, notamment en exerçant des pressions familiales. Nous sommes soumis à une pression constante, tant à l'école que dans notre intimité. Les méthodes employées pour nous empêcher de nous exprimer sont révoltantes. Au-delà du sujet abordé dans le deuxième numéro de Ravaillac, c'est notre liberté d'expression, perçue par essence comme un danger, que le lycée Henri IV essaye de museler. C'est pourquoi nous voulons aujourd'hui faire savoir au public ce qui se passe derrière les portes d'un lycée qui se prétend l'un des plus prestigieux de France. ".
Ecrit par libertad, à 18:38 dans la rubrique "Le privé est politique".

Commentaires :

  Anonyme
25-04-04
à 19:03

Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom