L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

L’Extrême droite et la panique morale face aux réfugiés
civilisation de la peur

Lu sur Temps présents : "Propos de Nicolas Lebourg recueillis par Olivier Faye, « L’extrême droite fonde son succès sur la peur », Le Monde, 6 octobre 2015, p. 14.

Avec la crise des migrants, le Front national remet l’immigration en tête de ses priorités. Comment analyser cette stratégie ?

Nicolas Lebourg : Nous sommes dans une période particulièrement dure. Marine Le Pen a admis, même si elle ne le dit pas, que la campagne des élections départementales en mars avait été une mauvaise campagne. Si le FN avait tenu le discours qu’il tient aujourd’hui, il aurait certainement gagné des départements. Marine Le Pen comprend que le FN ne peut pas continuer à avoir uniquement un discours social-souverainiste. Aux départementales, son parti a fait une campagne européenne d’élection proportionnelle à un tour : ils ont obtenu un très bon résultat au premier tour, certes, mais ils n’ont pas gagné au second, ce qui est quand même l’essentiel. Là, ils mènent une campagne de second tour extrêmement agressive, axée sur les fondamentaux. Ils jouent sur les thématiques qui leur permettent de marquer des points et sur lesquelles il existe une porosité avec l’électorat des Républicains.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 08:49 dans la rubrique "F Haine".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom