L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

L'éjaculation féminine
Lu sur Ovidie : "Le texte est une réponse que j'ai faite sur le forum à une personne qui souhaitait en savoir plus sur la question de l'éjaculation féminine... Dès que j'en aurai le temps je répondrai de manière plus longue... Car il y a temps de choses à dire sur le sujet.En fait l'éjaculation féminine n'a pas la même texture que l'éjaculation masculine : elle est liquide comme de l'eau, transparente, et inodore ! Elle peut arriver au moment de l'orgasme ou pas. En général elle est liée à l'orgasme vaginal (et oui, il existe un orgasme vaginal différent de l'orgasme clitoridien, et en général il est beaucoup plus fort !!! ). Elle peut simplement couler ou partir en petits jets. Si ça vous arrive, ne paniquez pas, ce n'est pas de l'urine !!! Ca se voit à l'absence de couleur et d'odeur. Mais ça peut couler beaucoup (et faire littéralement uns flaque...)

Trop peu de femmes savent qu'elles en sont capables.

La première condition est de savoir qu'on peut le faire.

Aprés, il faut se détendre, et surtout ne pas être pressée (ça n'arrive pas au bout de deux minutes... ça peut arriver plus facilement si on a déjà jouit clitoridiennement juste avant)

Il faut trouver la zone sensible qui provoque l'éjaculation (appelée également point G). Elle se situe à l'intérieur du vagin du côté de la vessie, elle a la texture d'une éponge, elle est en relief. Quand on appuie dessus, on peut avoir l'impression qu'on a envie de faire pipi, mais on se rend compte rapidement que ça n'a rien à voir.

Après, le but du jeu est d'être "sollicitée" vaginalement en s'arrangeant pour que ce qui nous pénètre (doigts, sexe, objet) "cogne" sur ce point G.

Une des positions les plus simples (en tout cas pour moi) est d'être dessus un homme (si on baise avec un homme évidemment) en cavalière, et d'avoir le bassin légèrement basculé vers l'avant... Eventuellement ça peut aider les premières fois de stimuler le clitoris en même temps.

Bon vous savez ce qu'il vous reste à faire maintenant !!!
Ecrit par libertad, à 00:28 dans la rubrique "Le privé est politique".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom