L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

L'Architecture de la Yourte
Lu sur Anarchitecture : " La yourte est une construction circulaire facilement démontable et transportable,recouverte de feutre, quelquefois de nattes, et dans les regions humides, d’ une couche de toile en plus.L’armature murale est formée par 4 a 8 treillis pliables formés de branches (demi-rondes) de bois. Elles sont reliées entre elles par des lacets de cuir noués formant des axes d’articulation trés souples qui laissent du jeu a l’ensemble pour permettre le pliage. A l’entrée, un solide cadre en bois est inséré entre deux treillis ; ainsi, cette entrée peut étre fermée par une vraie porte en menuiserie - Une corde ou une bande de tissu enserrent les treillis, maintiennent ceux-ci en position circulaire et évitent qu’ils ne s’écartent sous la pression de Ia toiture. A chaque intersection des lattes formant les treillis, une des perches du toit est fixée lautre extrémité s’emboite dans les trous de l’anneau de compression. L’armature de a yourte forme une structure autoporteuse étonnamment solide ou toutes les forces internes sont équilibrées. Cette construction n’exige pas de grosses pièces de bois difficilement introuvables dans a steppe. Différentes essences de bois sont utilisées suivant Ia disponibilité de a region : souvent du saule,du fréne ou du genevrier et pour le toit ,du mélèze, du pin ou quelquefois du bambou (en Chine). Dans les très grandes yourtes (7 m et plus), l’anneau de compression est quelquefois supporté par deux poteaux verticaux. Le revétement se compose de plusieurs pièces rectangulaires de feutre. En hiver, plusieurs couches peuvent étre superposées pour améliorer I’isolation. Pendant les grandes chaleurs, le feutre des parois est quelquefois enlevé et remplacé par des nattes pour donner une meilleure circulation d’air. Aujourd’hui, les yourtes sont souvent couvertes d’une toile imperméabilisée pour protéger le feutre de Ihumidité. Une plus petite pièce couvrant l’ouverture du toit peut ètre maniée de I’extérieur. Tous les morceaux sont maintenus par des cordes et des bandes dont Ia disposition depend des regions. II existe deux variations principales delIa yourte; I’une, les perches de la toiture sont droites (Mongolie), dans I’autre, elles sont cintrees (dans toutes les autres regions) formant une coupole. One yourte pèse de deux cent a deux cent cinquante kilos, les trois quarts du poids venant du feutre seul. Le montage de Ia yourte est traditionnellement affaire de femmes et occupe deux a trois personnes pendant plusieur heures . Par contre le transport nécessite soit un ou deux chameaux, trois chevaux , une camionnette ou un break.
Ecrit par libertad, à 21:54 dans la rubrique "Le privé est politique".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom