L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Kabylie: échos de la commune libre de Barbacha
Lu sur [Squat!net] : Barbacha – Iberbacen, en Tamazight – est une région de la petite Kabylie, autogérée par ses habitant.e.s. depuis fin 2012. « Barbacha n’est qu’une petite mechta marginalisée de toutes les richesses de l’Algerie . C’est un bled pauvre. C’est une région montagneuse, on n’a pas de pistes, pas de routes » raconte Da Taieb, un ancien de la commune. Comme dans d’autres régions, les paysan.ne.s et les ouvrier.e.s de Barbacha combattent quotidiennement pour une vie digne face à toutes les formes d’exploitation et d’oppression que leur imposent l’Etat et le capitalisme. Mais à Barbacha, autre chose s’invente. Les 27 000 habitant.e.s de ces 34 villages s’auto-organisent à travers l’Assemblée Générale Ouverte de la population d’Iberbacen (AGO) mise en place dans un bâtiment qu’ils et elles occupent collectivement. « Nous à Barbacha on a créé cette maison, on a protesté contre ce système qui nous écrase sans arrêt. Le système qui nous gouverne actuellement c’est un système pourri » raconte Da Taïeb. Avec quelques autres, ils nous ont accueilli en février 2014, raconté leurs histoires et transmis des archives.
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 16:16 dans la rubrique "International".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom