L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Han Ryner : ce qu’est l’Individu

L’individu est un être complexe, indéfinissable. Or, seul l’individu possède quelque chose qui puisse être appelé sans trop de mensonge l’existence. Donc, comme le savaient déjà les philosophes cyniques, rien de réel, rien de concret n’est définissable.

Les nécessités de la pensée, de la parole, de la science, de l’action nous ploient à faire comme s’il y  avait du définissable. Consentons en souriant à l’inévitable.

Mais n’oublions jamais longtemps que nulle parole ne saurait nous dire le fond d’un être, même mon propre fond et que nulle pensée, quelque bonne volonté et quelque sympathie qui l’animent, ne pénétrera le fond d’un autre. Nos plus belles, nos plus fortes, nos plus pénétrantes vérités se glorifient, modestement, d’êtres des mensonges moindres.

Plus je m’efforce de saisir le concret, plus mes formules deviennent complexes et hésitantes, plus je m’irrite de ne les pouvoir faire assez souples et mouvantes. Quand je prononce des mots absolus, je sais que je parle dans l’abstrait et que je parle du vide.

Han Ryner, La Mêlée n° 29  - 1er août 1919

Ecrit par Mirobir, à 03:23 dans la rubrique "Pour comprendre".

Commentaires :

  stephane
15-03-05
à 13:23

Mirobir ! Tu sembles avoir quelques belles archives. Pourquoi ne viens-tu pas nous rejoindre sur le Grenier des Insoumis ?

Vois-tu un inconvénient à ce l'on y reprenne certains des textes que tu retranscris pour l'En Dehors ?

Répondre à ce commentaire

  Anonyme
15-03-05
à 15:00

Re:

Bonjour Stéphane, je t’écris un mail ce soir. Je ne vois aucune objection à la bonne gestion par qui que ce soit de mes contributions écrites sur l’En Dehors, ce ne sont d’ailleurs que des reproductions ;-)

Répondre à ce commentaire

  Mirobir
15-03-05
à 15:01

Re:

.
Répondre à ce commentaire

  Anonyme
16-03-05
à 08:29

Septum

Lorsque le sage parle d’hommes politiques, parce qu’il les voit, il parle avec sagesse.

Lorsque le sage parle d’autre chose, qu’il ne voit pas, il parle aussi creux que celui qui l’écoute.

Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom