L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

EZine Anarchie Verte
Anarchie verte, éco-anarchisme, anticivilisation, critiques radicales du système, écologie profonde, commentaires sur l’actualité, décroissance, permaculture, résistances.

Je suis co-éditeur de ce blog qui j'espère deviendra un EZine (journal électronique).

Le blog rassemble actuellement une dizaine d'articles de divers contributeurs.

Si vous êtes intéressés à publier des articles ou voulez signaler votre blog comme source d'articles, vous pouvez m'écrire à ferallamb (at) riseup {point} net

Si vous désirez faire partie de l'équipe rédactionnelle (sélection d'article, définition de la ligne éditoriale ou simplement écriture d'articles directement sur le blog) il faut vous inscrire au groupe privé http://groups.google.com/group/vertetnoir

Salutations
Ecrit par Mouton sauvage, à 17:13 dans la rubrique "Pour comprendre".

Commentaires :

  ferallamb
10-08-09
à 18:41

Vert & Noir 1

La première compilation est disponible en téléchargement au format pdf.
Vert & Noir 1

Répondre à ce commentaire

  Satyre
18-08-09
à 16:08

Re: Vert & Noir 1



vraiment trés bien fait ce site, les articles y sont excellents et avec ça pleins de bons conseils pour tout ceux qui ne se contente pas de remettre seulement en question les conséquences de babylone, mais babylone elle même..

concernant l'anti-civilisation techno-industriel ont peut lire les excellents ouvrages de Jacques Ellul se rapportant à la signification mythologique de la grande ville, mais en prenant tout de même de sérieuses distances avec le penchant deiste de ses écrits, mais au dela de ça ce sont les ouvrages les plus radicaux que j'ai pu lire contre la société techno et la grande ville qui constitue le coeur de toutes les civilisations en générale. d'ailleurs jacques ellul est souvent cité en référence dans les écrits de ted kazcynski..

parmis les bouquins d'ellul sur la signification mythologique et actuelle de babylone ont peut lire : "sans feu ni lieu".. 


un petit lien concernant l'exode urbain, le nomadisme à velo et le boycott de babylone :

http://www.manif-ultime.com/redevenir-nomades-f33/tribu-vivace-notre-action-t811.htm
Répondre à ce commentaire

  Cossery
19-08-09
à 19:30

Re: Vert & Noir 1

"permission refusée"...donc je remets mon commentaire. T.Kascinski était quelqu'un qui agit et qui ne se contentait pas de dégoiser sur la société. On peut douter du bien fondé de ses méthodes et ses actes, mais au moins il faisait quelque chose. Au risque de me répéter et passer pour un emmerdeur, que font les anarchistes concrètement ? Je parle de choses efficaces, pas de manifs ou autres.. Face à la violence du monde moderne, que font-ils pour changer les choses ? Que fais-TU pour changer les choses ?
Répondre à ce commentaire

  Cossery
19-08-09
à 19:32

Re: Vert & Noir 1

Sinon concernant cet article, je trouve formidable le mouvement que ces gens impulsent. J'espère qu'il sera couronné de succès.
Répondre à ce commentaire

  Satyre
20-08-09
à 11:08

Re: Vert & Noir 1


"Je parle de choses efficaces, pas de manifs ou autres.. Face à la violence du monde moderne, que font-ils pour changer les choses ? Que fais-TU pour changer les choses ?"


Avant de prétendre changer quoi que ce soit, pour l'instant je consacre tout mon temps à comprendre les mécanismes du monde qui m'entoure et je crois que beaucoup devraient faire pareillement avant de prendre leurs batons de prêcheur pour réprimander les impies.. de plus j'aime savoir ou je met les pieds avant de m'engager dans une quelconque voie tracé à l'avance par d'autres et qu'il me faudrait suivre sans me poser de questions.. 

En outre je refuse catégoriquement de répondre aux appels au sacrifice lancés par des types comme kascinsky écrivant des bouquins certes dignes d'interêt, mais avec lequel je n'ai aucune affinité particulière au dela des livres en question..

pour l'instant si je m'en tient strictement aux faits, je constate que kascinsky est en prison à perpetuité et ses actions ou ses écrits n'ont en rien changé le système de près ou de loin.. de plus je hais au plus haut point ses appels au sacrifice à peine masqués qui me font bien plus penser à une sorte de patriarche biblique ou de gourou autoritaire qu'à autre chose .. parfois je me demande même si ce ne sont pas des types de la trempe de kascinsky qui ont façonné les premières civilisations et l'organisation hiérarchique et guerrière de la société dont nous sommes victimes aujourd'hui..

d'autre part les jugements inquisiteurs et autres mises en accusations propre aux animaux humains civilisés ne me font ni chaud ni froid, le seul avis des animaux non humains proche de moi me suffit largement pour l'instant.. je considère que je n'ai aucun compte à rendre ni envers la société civilisé, ni envers l'humanité qui cherche continuellement à nous assujetir à ses jugements de valeurs et donc à ses lois..

qualifie moi de nihiliste si ça te chante, mais je me situe en dehors de toutes tes salades uniformisantes sur l'agir ou le non agir.. et de toute façon je n'ai aucune envie de dévoiler sur le réseau big brother ce que je fait concrétement .. ça va pas la tête non ?!





Répondre à ce commentaire

  Satyre
20-08-09
à 16:35

Re: Vert & Noir 1


entres autres études auxquelles je me consacre pleinement actuellement et qui occupe une grande partie de mon temps, j'effectue une recherche globale sur la logique du pouvoir tel qu'elle fut initié par les premières civilisations Sumériennes, Babyloniennes et Egyptiennes dans lesquelles notre société techno-industrielle plonge ses racines profondes, et ou finalement le contrôle technologique du vivant répond exactement et en tout point à la même quéte d'intemporalité mythologique et religieuse que ces civilisations antérieurs à la notre elles aussi effrayés par la mort, la peur de la nature et dont la soif d'immortalité s'est finalement incarné dans l'organisation etatique de la société et une architecture determiné par cet même soif de domination du vivant..

aujourd'hui je me rends compte que connaître le passé de ces civilisations dont les ravages environnementaux permirent l'éclosion des religions du desert, permet non seulement de comprendre la logique du pouvoir, mais aussi d'anticiper l'avenir sordide de cette civilisation dans laquelle nous vivons..
Répondre à ce commentaire

  Cossery
21-08-09
à 01:17

Re: Vert & Noir 1

Ta susceptibilité est sérieusement égratignée, dis-moi...Tu deviens méchant je trouve.Bon, je ne sais pas si tu es nihiliste, ça n'a guère d'intérêt de toute manière puisque je ne te connais pas et que nos échanges ne sont que virtuels. Mon but en venant ici n'est pas d'être inquisiteur, ni juge, mais de chercher à comprendre les anarchistes et leurs actions. Tâche impossible sans doute s'il existe autant d'anarchismes que d'anarchistes. Si je t'ennuie, toi et d'autres, c'est pas par plaisir mais juste parce que les motifs que tu donnes sont diversement appréciés. En effet je fréquente des anars et je leur montre ce site, et on discute des points de vue présentés ici, dont les tiens. Pour résumer, je pense que tu es sincère quand tu parles de ne pas agir à l'aveuglette (ce n'est pas ce que je fais, même si tu penses le contraire) et d'étudier ton environnement pour le comprendre, etc... mais bon, la majorité des gens qui a lu tes arguments pense que c'est du flan et que c'est l'attitude propre aux gens qui ne veulent pas se mouiller. Je suppose que tu t'en fous, c'est très bien ainsi. Il ne s'agit pas de se transformer en révolutionnaires aveugles ou en terroristes comme Kascinski, dont je met en doute les méthodes également (tu sembles penser que parce que j'agis, j'approuve ses actes). Je sais une chose : le monde tourne, le temps passe, les puissants sont de plus en plus organisés et intraitables, et en face de ça il y a des gens qui dénoncent la situation tout en semblant se satisfaire de leur propre servilité.J'essaie juste de piger pourquoi. Je ne te demande pas de révéler au monde tes pensées ou tes plans, d'ailleurs je pense que si ce site est espionné par les agents de l'Etat, ils doivent parfois bien se marrer en nous lisant :D  J'interviens ici juste pour comprendre. Pourquoi certains anars prennent le sujet à bras le corps et d'autres ne passent leur temps qu'à étudier des auteurs et des théories. Je crois que je vais me satisfaire de cette réponse d'un copain anarchiste italien : " il doit y avoir autant d'anarchistes que d'anarchismes, et donc l'unité qu'ils prônent est impossible. Et ils le savent. Les anarchistes ne se doutent pas avec quelle force leur naturel reviendra à la surface, et leur nature humaine les empêchera de mettre sur pied leurs idées." Je trouve ce constat pessimiste. Est-il juste ? Penses-tu comme lui que le combat est perdu d'avance et que les anars ne pourront pas changer de manière significative le monde moderne dans lequel on se débat ? (si tu veux le fond de ma pensée, je crois que les anars qui pensent que le monde capitalisto-technologique va s'effondrer bientôt se plantent complètement. Ce monde va continuer de tourner ainsi, pour plein de raisons, l'une d'entre elles est que les gens se satisfont de cet état, même s'ils souffrent. Ils ne veulent pas agir car ils craignent l'inconnu).
Répondre à ce commentaire

  Cossery
21-08-09
à 01:25

Re: Vert & Noir 1

J'ajoute que si tu m'accuses d'être un inquisiteur, un juge, eh bien tu devrais t'abstenir de juger les autres aussi, non ? Je n'ai pas non plus de compte à rendre, à toi ou à d'autres. Si mon point de vue t'ennuie, demande à ce que je sois blacklisté sur l'En Dehors. Mes "attaques" valent les tiennes, mais comme je suis moins habile en rhétorique que vous autres, mes propos passent mal. Ma pensée est brute et je ne l'habille pas de formules alambiquées. Bon sur ce j'arrête là, je trouve intéressant de discuter, beaucoup moins de se bagarrer.Ces échanges verbaux ne sont rien d'autre que des échanges verbaux après tout =D  Cordialement.
Répondre à ce commentaire

  ferallamb
21-08-09
à 09:38

Re: le monde continuera de tourner

"je crois que les anars qui pensent que le monde capitalisto-technologique va s'effondrer bientôt se plantent complètement. Ce monde va continuer de tourner ainsi, pour plein de raisons, l'une d'entre elles est que les gens se satisfont de cet état, même s'ils souffrent. Ils ne veulent pas agir car ils craignent l'inconnu"

Toutes choses étant égales par ailleurs, je serais tenté de penser comme toi, mais justement ce n'est pas le cas. Ce n'est pas parce que les gens aimeraient que ça continue ainsi que cela rend cette continuation possible.
Répondre à ce commentaire

  Cossery
21-08-09
à 15:56

Re: le monde continuera de tourner

ferallamb, en fait je me demande souvent pourquoi certaines personnes continuent d'être des esclaves volontaires du monde capitaliste dans lequel ils se débattent. Je pose la question et la réponse qui revient le plus souvent est : ailleurs c'est pire ( en France on vit pas si mal, allez voir en Afrique comme ils sont misérables, etc...). L'idée d'un changement de la société vient à l'esprit de beaucoup, mais ils ne voient pas à long terme. Et ce qu'ils voient à court terme est un chaos généralisé si le système qui régit nos sociétés (malgré ses défauts) venait à s'effondrer. Et ça les panique, voilà pourquoi ils se raccrochent à ce qu'ils peuvent et à ce qu'ils connaissent : ce système dirigé par des politiques. L'idée de prendre en main leur destin ne leur plaît pas non plus très souvent, ils préfèrent avoir des chefs qui organisent tout, même si ceux-là sont des sales types. Voilà ce que je tire de mes questions aux gens sur ce sujet : le système capitaliste est plein de défauts, mais ils ne connaissent que ça et y sont habitués, et puis c'est mieux que rien. A ce propos je serai curieux de voir comment se comporterait une société idéale, auto-gérée comme les anars en rêvent. La nature bestiale de l'homme ne finirait-elle pas par reprendre le dessus à moyen ou long terme ? C'est-à-dire la domination d'une majorité par une minorité, le besoin de structures, la quête du pouvoir, etc ...
Répondre à ce commentaire

  ferallamb
21-08-09
à 16:09

Re: le monde continuera de tourner

Il y a malentendu, je partage ton avis sur le fait que le gens ne veulent pas changer.

C'est sur "le monde capitalisto-technologique va s'effondrer bientôt se plantent complètement" que je ne suis pas d'accord, parce que ce monde est trop gourmand en ressources et c'est ce qui causera son effondrement (même si sur la fin les gens commenceront à être vraiment mécontents et désireux de changer, mais ce sera trop tard).

Je ne sais pas comment est une société idéale, mais certainement que son maintien est une lutte permanente contre les forces dominatrices et destructrices.
Répondre à ce commentaire

  Cossery
21-08-09
à 18:41

Re: le monde continuera de tourner

Ferallamb, quand j'entends des gens dire que ce système va s'effondrer d'ici quelques années voire décennies, je pense qu'ils se trompent. Je crois hélas que le monde a encore beaucoup plus de ressources qu'on ne pense et que les puissants les exploiteront jusqu'à la dernière miette, même si les coûts ne feront qu'augmenter. La ruine de ce système n'est pas pour demain, à mon avis. L'homme a suffisamment montré son ingéniosité (machiavélisme ?) pour prolonger une exploitation qui n'est plus supportable pour l'environnement naturel et humain. Et comme je doute qu'un changement pacifiste fasse de l'effet, je crains que les violences ne deviennent le lot quotidien des grandes puissances quand l'humanité manquera des choses essentielles, eau et nourriture.
Répondre à ce commentaire

  Satyre
26-08-09
à 17:22


salut cossery,

Personnellement je n'ai pas foi en l'humanité, ni en sa révolte, ni en son jugement, et encore moins en  sa dictature de la pensée ayant engendré la civilisation ainsi que ses villes et ses lois, et je ne place donc pas ma confiance en celle ci pour un éventuelle changement qui de toute façon ne finirait par aboutir qu'à une adaptation librement consentie du système de domination technologique actuelle ou à une sorte de néo-féodalisme constitués de castes mafieuses dans le cas d'un éventuelle et incertain effondrement du système techno.. (ce qui n'arrivera pas puisque l'humanité esclave de la peur engendré par la pensée est elle même une composente de l'autorégulation et donc de la survie de ce système fondé sur la pensée)


je pense d'ailleurs que ceux qui veulent à tout prix garder une foi aveugle en l'homme tout en comptant sur celui ci pour changer le cours des événements finiront par déchanter un jour ou l'autre, car peut être ignorent ils que leurs foi prend elle même racine dans les dogmes établis par ces nouveaux curés matérialistes et académiques que furent "les lumières" ayants non seulement modelés les grandes lignes de leurs pensées mais aussi celle des principaux penseurs du 19éme siècle dont certains anarchistes se revendiquèrent aussi.. ce qui comparativement m'amène à penser que tout les mystiques réunis (c'est à dire ceux qui cherchent à développer le caractère illimitée de leurs sens bien plus que celui d'une pensée limité et limitante), pourraient finalement s'averer êtres les moins esclaves de la dictature de la pensée  engendrés et défendue par la civilisation, et donc les moins esclaves de la civilisation elle même.. je pense d'ailleurs que les ultimes gardiens et défenseurs de la civilisation et donc de la dictature de la pensée, sont peut être la ou ont les attends le moins..

A contrario je préfére de loin placé ma confiance en ce qui constitue la vie sensible végétale et animale non dominé par la seule pensée et le jugement propre à une humanité qui en est l'esclave inconditionnelle, et qui déja développe ses propres solutions non humaines face à la logique d'anéantissement du vivant engendré par la civilisation techno.. l'apparition récente du Tamiflu face à la prolifération OGM en est un excellent exemple même si d'un point de vue environnementale celui ci n'épargne personne, c'est à dire ni l'objectif d'intemporalité du pouvoir, ni l'humanité dans son ensemble ..

mais cela n'est il pas finalement une sacrée leçon d'humilité pour tout individu ? c'est à dire pour tout ceux qui au pouvoir ou pas, révoltés contre la civilisation ou contre la nature, souhaitent toujours placer l'homme au centre du vivant et ainsi perpetuer la dictature de la pensée ?
Répondre à ce commentaire

  Cossery
26-08-09
à 21:54

Re:

Salut Satyre,
bien souvent je me dis que l'homme est une sale bête et qu'il n'est animé que des plus vils instincts. Mais en même temps, il est capable d'une extraordinaire compassion pour ses semblables, alors ça tempère un peu mon pessimisme. Je ne peux pas mettre tout le monde dans le même lot, et si je pense que les humains causeront la perte de notre Terre, j'espère que certains résisteront et agiront pour son bien-être, fut-ce par la violence. Eh bien oui, s'il faut en arriver là, alors soit. Je regarde aussi le monde animal et végétal avec admiration, mais je mets en garde ceux qui ne voient que le beau côté de la chose. La nature est violente, la nature est faite de conflits aussi, de conquêtes de territoires, de domination de "maître à esclave", de domination de "mâle à femelle", bref quand j'entends dire que les humains ne sont que des animaux, j'approuve. On ne fait que reproduire des codes qui existent depuis toujours. En revanche, je pense que l'homme, aussi intelligent et débrouillard soit-il,  n'est qu'un maillon de la chaîne, il ne mérite pas d'être placé sur un quelconque piédestal.
Répondre à ce commentaire

  satya
04-09-09
à 11:37

Re:

ce n'est pas que les humains soient des animaux qui est dérangeant, c'est qu'ils/elles sont domestiqués !!
Répondre à ce commentaire

  Cossery
04-09-09
à 17:32

Re:


Je ne comprends pas... On peut être domestiqué et raisonnable, non ? Je sais pas, je demande comme ça. Je suppose que la domestication est le début des ennuis... Ceci dit, je me demande si on pourrait revenir à un état pré-domestication sans avoir le réflexe (naturel ?) d'avoir du confort, etc... donc d'être domestiqués. Ce qui me dérange chez l' être humain, c'est surtout sa capacité à se conduire comme un virus, un parasite. Il reproduit exactement cette attitude : il s'installe, se développe, détruit son environnement, et s'en va ailleurs. L'être humain est en trop grand nombre sur ce caillou, voilà où est le problème, à mon humble avis. C'est absolument pas politiquement correct de dire ça, mais j'assume. J'ai adopté de longue date un mode de vie qui est le moins destructeur possible, et le moins dépendant possible de la société humaine. La Terre se portera mieux si tout le monde fait pareil, ou bien si on réduit de manière drastique le nombre de gens qui vivent dessus.
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom