L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Espagne : la lutte des femmes pour la liberté


Teresa Claramunt

Lu sur le blog de Floréal : "Dès les premiers temps de la Seconde République espagnole, quelques mouvements anarcho-féministes virent le jour, principalement dans la région de Catalogne, et plus particulièrement encore dans sa capitale, Barcelone, noyau résistant de l’anarchisme espagnol où de nouvelles générations de jeunes femmes suivirent la voie tracée par Teresa Claramunt (1862-1931) et Soledad Gustavo (1865-1939), deux des figures les plus représentatives de ce que nous connaissons de cet anarchisme espagnol.
Au mois d’avril 1936 naissait une des premières organisations féministes les plus caractéristiques de l’anarcho-syndicalisme, Mujeres Libres (« Femmes libres »), créée par trois penseuses de l’époque, Lucía Sánchez Saornil, Amparo Poch y Gascón, et Mercedes Comaposada Guillén. Une foule d’activistes engagées dans la lutte féministe s’unirent à cette organisation tout au long de son existence.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 18:40 dans la rubrique "Histoire de l'anarchisme".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom