L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

En Turquie, l’ombre de la guerre civile
Lu sur Libération : "Les bris de vitres du grand hall jonchent la pelouse et les meubles du rez-de-chaussée ont été fracassés. Orgueilleux building de verre et d’acier qui se dresse près de l’aéroport d’Istanbul, le siège d’Hürriyet, le deuxième quotidien du pays (364 000 exemplaires, libéral), a été attaqué mardi soir pour la seconde fois en quarante-huit heures. «Les agresseurs, environ cent personnes, avec des bâtons et des pierres, ont pu entrer dans le bâtiment principal. Il n’y avait que des femmes qui faisaient le nettoyage. Ils ont cassé les vitres et détruit les bureaux de la réception», raconte Sedat Ergin, directeur de publication, ému et le visage en sueur. «Est-ce un pays démocratique ? Est-ce un Etat de droit ? J’ai peur. Je crois que le président de la République, le Premier ministre et l’ensemble des responsables doivent clairement protester contre ces attaques», précise-t-il sans trop d’illusions. Les caméras de sécurité du quotidien montrent des agresseurs barbus portant les vêtements longs qu’affectionnent les islamistes radicaux et ils criaient «Dieu est grand». Le quotidien du groupe Dogan est de longue date une cible de l’AKP, le parti islamo-conservateur au pouvoir depuis 2002 et surtout de son leader charismatique Recep Tayyip Erdogan, qui n’a jamais supporté ses critiques et sa ligne indépendante. Entre les deux attaques d’Hürriyet, le chef d’Etat avait encore accusé ce journal «de déverser son poison sur le pays».
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 10:29 dans la rubrique "Actualité".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom