L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Ecolos à la soupe : c'est pour bientôt ?
Europe écologie Les Verts est depuis toujours un ramassis de politiciens qui n'ont d'écolo que le nom et qui pensent surtout à leur petite carrière personnelle. Rien de bien nouveau, vous allez me dire.
Mais si, on risque d'assister ce week-end à la création d'un nouveau mouvement les "écolos pro-Hollande". Rigolez pas, oui tout le monde sait que Hollande n'en a rien à foutre de l'écologie, même Duflot le dit.
Mais Hollande est un magouilleur de première, il a fait ses armes au PS, comme premier secrétaire et il dirige la France comme il gérait le PS : on fait une discours de gauche et une politique de droite ( rien de neuf sous le soleil, Guy Mollet avait inventé le truc).
Donc Hollande est prêt à promettre n'importe quoi aux écolos, du moment qu'il ne change pas de politique (celle concoctée par Dame Merkel pour les rentiers allemands et l'oligarchie européenne)
Et comme chez les écolos il y a une belle brochette d'arrivistes qui ne pensent qu'à une chose : leur siège de député ou de sénateur, qu'ils ne doivent qu'au PS, vous pensez bien que l'échéance s'approchant, ils ne songent qu'à aller à la soupe pour se faire réélire.
Donc ce WE il va y avoir des assises avec des députés : ce cher François de Rugy issu de la nouvelle fabrique de clones d'où sort aussi Macron, des BCBG dont on retrouve les mêmes exemplaires au FN qui pour ses candidats doit s'approvisionner à la même usine.
Quand on les voit on se demande quelle soupe ils vont nous vendre : le problème est qu'ils peuvent vendre n'importe laquelle puisqu'ils ont été programmé avec le logiciel "arrivisme.fr".
L'usine à clones fabrique aussi des éléments féminins : chez les écolos Pompili dite Barbara co-présidente du groupe parlementaire écolo à l'assemblée.
Ces écolos ne représentent qu'eux et leur ambition (qui elle est démesurée) mais pour avoir l'air d'être beaucoup, ils ont récupéré quelques vieux chevaux de retour comme Antoine Waechter, l'homme à la moumoute (on ne fabriquait pas encore de clones à cette époque), Jean-Luc Bennahmias, la girouette ( d'abord écolo, il passa au MODEM, puis comme ce parti tombait à l'eau et qu'il n'y avait plus rien à gratter, il fonda son propre truc dont personne ne connait le nom mais que Hollande reçoit régulièrement, pas si bête ce bon vieux secrétaire du PS) et Génération Ecologie que tout le monde a oublié (heureusement car ce parti est passé de gauche à droite selon la direction du vent, un genre de parti éolien !) et qui a du perdre en route l’ineffable Brice Lalonde dont les allers et retours sont presque impossibles à décrire.
Ah, oui j'allais oublier Jean-Vincent Placé, il faut dire qu'avec son nom, il a une excuse, il ne peut pas faire autrement et puis il vient du parti radical, donc il était déjà tombé dedans quand il était petit, comme Baylet vient de finir dans les choux, on lui trouvera bien une petite sinécure, Baylet essayait toujours de se caser quelque part, il y aura une place ... pour Placé !
Un beau ramassis de girouettes qui n'attendent qu'une chose : des strapontins ministériels.
Cerise sur le gâteau : Robert Hue (on se demande ce qu'il vient foutre là) tout droit sorti d'un film de zombies, le mec était cryogénisé avec Georges Marchais mais c'était le seul à avoir une barbe, il parait que ça fait plus socialiste.
Ecrit par libertad, à 00:11 dans la rubrique "Editorial".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom