L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Déclaration publique et politique du mouvement libertaire de Bolivie
--> Contre l’enfermement de nos compagnons libertaires Liberation immédiate
Lu sur Indymédia Paris : "Le 29 mai 2012 à La Paz en Bolivie, ont été détenus et faussement accusés de terrorisme ( incendie d’une caisse automatique ), 10 compagn(e)ons libertaires : parmi lesquels, 2 ont eu une peine d’emprisonnement et 2 autres une mesure d’arrêt à domicile. Le gouvernement tient comme preuve pour ces dits actes de "terrorosme " : patche de tissus, drapeau (rouge noir et wiphala), textes et pamphlets, fazine, revues, une vielle arme à feu, et une petite quantité de marijuana. Où sont les bombes ? En Bolivie des centaines de jeunes possèdent diverses littératures anarchistes, patche et marijuana, pour autant sont-ils des "terroristes" ? De plus les preuves furent récoltées dans des conditions plus que troubles et de manière illégale. Où sont ne serait-ce que les mandats de perquisition ? Le gouvernement affirme que les accusés furent découverts via des publications sur internet. Depuis quand une publication sur un blog devient, en soi, une preuve de culpabilité ? Le ministre Romero affirme que " cette vague d’attaque violente a pour finalité de provoquer la terreur au sein de la population ". Pourtant qui cause véritablement la terreur en réprimant la marche des communautés du Tipnis, en matraquant hommes, femmes, enfants et vieillards ? N’est-ce pas plutôt "eux" qui avec ces arrestations injustifiées provoquent la terreur dans la population : terreur d’être arrêté pour protester, terreur d’être arrêté pour s’opposer au gouvernement, terreur d’ être arrêté pour se solidariser avec la lutte du Tipnis.
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 21:21 dans la rubrique "International".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom