L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Appel à manifester contre Trump, Poutine, Netanyahu, Macron et leurs potes le 11 novembre !
Ecrit par libertad, à 10:29 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires :

  kuriakin75
09-11-18
à 12:34

Rassemblement

La préfecture de police a interdit la manifestation anti-Trump de Paris, ne permettant qu'un rassemblement sur la place de la République. A partir de 14h. Il y aura quand même des interventions, de la musique, la Compagnie Jolie Môme... Bref, n'hésitez pas à venir quand même.

Quand on lit l'article paru sur le site d'Europe 1, on croit rêver. Extrait.
« (...) La manifestation anti-Trump ciblée par les blacks blocs ? Le président américain sera d'ailleurs l'objet d'une manifestation ciblée contre lui. Tous les contestataires se sont donné rendez-vous place de la République, dimanche à 14 heures. Un rassemblement qui met les services spécialisés sur les dents : ils ont constaté ces derniers jours le fort engouement que suscite cet événement chez des groupes très variés, certains violents habituellement, en marge de toute organisation.

D'après nos informations, plusieurs collectifs d'extrême gauche radicale se sont activés à l'approche de cet événement qui vise à dénoncer la présence de "Trump l'impérialiste" en France. Sans être massif, le rassemblement pourrait comprendre un noyau dur avec un black bloc de quelques centaines de personnes, appuyé par des suiveurs déterminés. Pour sécuriser au mieux l'événement, la préfecture de police n'a d'ailleurs autorisé qu'un rassemblement statique, plus facile à contenir. Plus de 4.000 CRS et gendarmes mobiles seront spécifiquement chargés du maintien de l'ordre dimanche. Les autorités ont même anticipé des interpellations massives : en plus des structures habituelles, trois commissariats sont réquisitionnés pour accueillir les gardes à vue. (...) »

Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom