L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Abstention massive : pourquoi les anarchistes ratent-ils le coche ?
Alors que l'anarchisme est le seul courant politique à prôner l'abstention, les anarchistes sont devenus quasi muets, on ne nous entend plus. Nous serions pourtant les seuls à pouvoir donner un sens politique à ce phénomène de masse... Mais non, nous nous taisons. Certains vont jusqu'à considérer qu'il faudrait remettre en cause ce principe même ( voir à ce sujet un article du dernier numéro du Monde libertaire) alors que nous devrions êtres en pleine campagne abstentionniste, alors que devraient fleurir, candidats abstentionnistes, meetings, tracts devant les bureaux de vote et que se passe-t-il ? Silence radio !
On peut applaudir aujourd'hui au suicide politique du PS, que ce parti disparaisse et nous en en réjouiront mais nous, anarchistes, faisons-nous mieux ? Ce n'est pas certain, n'est-ce pas un suicide politique de ne pas jouer le rôle qui devrait être le notre ?
Les classes populaires s'abstiennent pour manifester leur désaccord avec le système en place, devons nous attendre que des politiciens assez retords apparaissent pour les amener à voter à nouveau ?
Que nos mots d'ordre comme l'abstention deviennent des évidences politiques pour des millions de travailleurs et nous restons à observer, à attendre l'arme au pied. L'histoire ne repasse pas les plats plusieurs fois. Les organisations politiques lorsqu'elles ne sont pas à la hauteur des enjeux doivent se réveiller ou alors se dissoudre et disparaître, constatant qu'elles ne servent à rien et laisser la place à du neuf, en phase avec les nouvelles formes de l'expression populaire.
Ecrit par libertad, à 21:51 dans la rubrique "Editorial".

Commentaires :

  Yoj
04-04-14
à 06:57

nous?

Anarchistes? non! Anarchistes ça n'existe pas!
Anarachie? oui! l'anarchie c'est beau, c'est libre et cela appartient à tous, même au dernier des connards.
Voilà qu'une partie - juste une partie - du bétail électoral ne s'est pas rendu à la messe du régime des salopards en costard. Voilà le sacré "devoir de voter" remis en question! Pas la peine de manifester, de placarder, de propagander, la seule peine qui vaille c'est de questionner toute cette éducation qui a fait de nous du bétail. Il n'y a pas de courant anarchiste, l'anarchie n'est pas un régime, l'anarchie n'est représentée par aucun groupe, l'anarchie est un moment de l'être humain, un moment préalable à l'action futur - un futur armé de nouvelles valeurs humaines - l'anarchie c'est questionner l'absolu sacré, ce n'est pas grand-chose mais c'est déjà beaucoup et tout le monde peut faire, l'anarchie n'est pas un but mais une condition préalable, l'anarchie ne garantie pas un monde meilleur, elle te permet juste de l'imaginer.
On ne peut remplacer la connerie bourgeoise par rien et ce n'est pas des groupes autoproclamés anarchistes qui pourront le faire, "Anarchiste" dans ce monde, c'est symboliquement un gros mot, c'est au sens commun l'idée du désordre et de la tuerie.
Moi quand on me dit que je suis anarchiste, je me mets en rogne, et je hurle que je ne suis pas anarchiste, que je suis libertaire, que l'anarchie appartient à tous et que l'anarchie est un outil pas un courant de penser. Les anarchistes resteront sur le bord de la route, tandis que l'anarchie, elle, elle sera comme toujours l'ingrédient secret de l'histoire des prochains siècles, pas besoin de s'exclamer, pas besoin de manifester, laissons d'abord faire l'anarchie des hommes car même si au final, l'abstention n'est à elle seule qu'un feu de paille, ce n'est qu'un début...

Répondre à ce commentaire

  Rakshasa
08-04-14
à 18:23

Re: nous?

Mouais... c'est très chouette comme envolée lyrique pleine d'emphase Yoj, mais c'est oublier que l'anarchie a une Histoire et ne nous a pas attendu pour définir ce qu'était l'anarchie, l'anarchisme et l'anarchiste (autoproclamé ou pas).
C'est oublier que c'est aussi des pratiques de vie en société qui visent: et cette vie en société, et la liberté pour chaque individu dans cette vie en société. L'abolition des classes aussi et plus largement des phénomènes de domination.
Après les questions qui se posent ici, c'est je crois: l'abstention aujourd'hui peut-elle être un levier pour les anarchistes et leurs idées ?
Descendre dans la rue est-il un moyen de faire entendre ces idées ?
Et aussi et surtout, les anarchistes ont-ils les moyens et les forces de se faire entendre ?

Je doute vraiment qu'aujourd'hui (et déjà hier...) les anars soient en mesure de faire quoique ce soit d'éclatant. Pourtant en pointe concernant certaines questions aujourd'hui abordées par l'ensemble de la société (la question du genre par exemple), on a entendu aucun anar sur la question. L'état de délabrement du mouvement organisé est tel, qu'apparaître en place publique lui est impossible, outre deux trois foires regroupant les convaincus, ou encore deux trois forums pourris sur le net, qui donne surtout envie de fuir ce marigot de petits chefaillon-ne-s et de mornes militant-e-s.

Mais dans un sens, c'est peut-être aussi juste le signe, qu'effectivement l'anarchie n'a pas besoin aujourd'hui de mouvement identifiable à travers des boutiques ou des groupes de militants. Les idées anarchistes peuvent être simplement véhiculées par les individus atomisés et libérés des formes politiques aliénées.
Répondre à ce commentaire

  revolte
13-04-14
à 10:00

Re: nous?

yoj: l'Anarchiste n'existe pas !

Franchement au raz des paquerettes tes propos.

A l'image de tes propos tu frise le ridicule......

Avant de dire des betises informe toi et ouvre les yeux !
Répondre à ce commentaire



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom