L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

À vos ordres Général Ludd ?
Lu sur Contretemps : "François Jarrige est un historien des sciences et des techniques spécialiste de l'histoire des oppositions au changement technique. Il a rédigé plusieurs ouvrages sur les luddites1 et autres exemples historiques de bris de machines2. Dans ce nouvel ouvrage, il s'essaie à retracer une fresque historique de plus de deux siècles de ce qu'il dénomme « refus de la technique », « contestation de l'agir technique » ou encore « technocritique ». Ce faisant, l'auteur souhaite offrir une lecture des luttes contre l'imposition des techniques qui tranche avec l'image, qui leur est souvent renvoyée, d'être intrinsèquement porteuses d'une idéologie « rétrograde et dangereuse ». A contrario, F. Jarrige souhaite redonner voix à des acteurs et actrices varié·e·s (artisan·e·s du début du XIXe, socialistes utopiques, intellectuel·le·s, militant·e·s écologistes du XXe siècle, etc.) issu·e·s de multiples exemples historiques de refus de techniques, afin de faire transparaître la complexité de leurs motivations et la diversité de leurs positions sociales. Redonner la parole à certain·e·s vaincu·e·s de l'histoire et du sens à leurs projets n'est pour autant pas la seule motivation de l'auteur. Il s'agit aussi de prouver que ces individu·e·s ne se sont pas historiquement opposé·e·s à l'intrusion de techniques par simple esprit conservateur. En effet, ceux-ci et celles-ci ont bien souvent agi en fins connaisseurs des techniques rejetées et de leurs effets sociaux. C'est précisément parce qu'ils et elles comprenaient le sens de ces techniques, et que celles-ci introduisaient des bouleversements profonds dans leur environnement et leur mode de vie, que ces actrices et acteurs ont attaché de l'importance à s'y opposer.
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 20:52 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom