L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

Commentaires

A noter

Tribune
libertad : rfz l'article sur le Portugal date du 23 mars
libertad : Parleur l'article est déjà publié sur le site
libertad : Salut Mirobir !
Mirobir : Hey Libertad ! Toujour avec plaisir que je viens sur L'en dehors ;-)
patrick83 : pour info , j'ai le plaisir de vous informer la reconstruction du forum anarchiste ( l'original )c'est ici [Lien]
Rakshasa : Salut par ici !
libertad : salut, content de te revoir
Rakshasa : Salut ! Comme on ne peut pas répondre à l'article sur le 1er mai libertaire, je pose la question ici: quelqu'un saurait-il m'expliquer le sens de ce défilé, des actions menées, des mots d'ordre, etc ? C'est une vraie question, je ne comprends pas ces 500 à 1000 libertaires.
libertad : jOn, l'article est déjà publié : [Lien]
j0n : oups... super !
flippy : bonjour je viens d'envoyer un article sur le coup d'état au burkina, ya une grosse mise à jour à faire !
rfz : prendre l'expresss ou les poings comme source, ça me choque. mais alors des nazillards non !

(regarde un peu le fil Adяienne, c'est pas très clean)


Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Lundi 27 Juin 2016
La fresque de Grenoble s inscrit dans une tradition de représentattion de la Liberté (ou la république, la France) écrasée
Ecrit par libertad, à 22:23 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


Pour soutenir et favoriser l’émergence d'un quotidien national papier, engagé et sans aucune publicité
Ecrit par libertad, à 22:21 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


[DOSSIER] #LOITRAVAIL : ENCYCLOPÉDIE DES VIOLENCES POLICIÈRES
Ecrit par libertad, à 22:19 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


Dimanche 26 Juin 2016
NDDL : “Résistance”, clament les militants. Le long de la route, ils étaient nombreux à converger ici
Ecrit par libertad, à 22:06 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


La vie d’un déserteur libertaire
Ecrit par libertad, à 19:38 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


"Perruques en usine, une réappropriation de l'outil de travail ?"
Ecrit par libertad, à 19:17 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


Le Traité de Lisbonne
Ecrit par libertad, à 13:28 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


Israël: perpétuité pour un ultra-orthodoxe ayant tué une adolescente à la Gay Pride
Ecrit par libertad, à 11:55 dans la rubrique "International".
Lien permanent 0 commentaires


L’artiste JR s’engage, avec les dockers du Havre, sur le port
Ecrit par libertad, à 11:19 dans la rubrique "Actualité".
Lien permanent 0 commentaires


Ces athées (presque) invisibles dans le monde arabe
Ecrit par libertad, à 11:08 dans la rubrique "International".
Lien permanent 0 commentaires


Charentais empoisonné par des pesticides : quel sens donner à une victoire contre Monsanto ?
Ecrit par libertad, à 11:03 dans la rubrique "Ecologie".
Lien permanent 0 commentaires


Femmes africaines unies contre le microcrédit, l’exploitation des plus pauvres
 



Lu sur CADTM : "Être femme, pauvre et africaine. Voici les trois critères favoris des vautours du microcrédit qui, sous prétexte de lutter contre la pauvreté et avec la bénédiction d’organismes comme les Nations Unies (PNUD), USAID ou encore la Banque européenne d’investissement, les escroquent, les endettent et les ruinent. Leurs victimes font l’objet de menaces et se voient même incarcérées, comme au Mali, elles perdent leur famille, tombent dans la prostitution, se suicident, comme au Maroc, ou se sont surendettées pour ne pas mourir sans pouvoir se payer une césarienne, comme au Congo Brazzaville. Désormais, les femmes africaines de divers pays conjuguent leurs forces pour se libérer de l’asservissement de la microfinance. Nous avons eu l’opportunité de rencontrer et d’interviewer Fatima Zahra du Maroc, Amélie du Congo Brazzaville, Émilie du Bénin et Fatimata du Mali à l’occasion de l’Assemblée mondiale du réseau international du Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM) organisée en avril dernier à Tunis. Elles nous y ont fait part de leurs expériences respectives.

Lire la suite ici

Ecrit par libertad, à 11:00 dans la rubrique "International".
Lien permanent 0 commentaires


Accéder aux archives...


Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom