L'En Dehors quotidien anarchiste individualiste

Soutien
Vous pouvez aider à régler les frais d'hébergement sur le serveur, en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors


Rubriques

Liens

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Archives par rubriques

L'En Dehors


Mercredi (17/09/14)
Barcelone: manifeste de l’Ateneu autogestionat l’Entrebanc
ateneu-l-entrebanc-logo

Lu sur [Squat!net] : "Il y a maintenant huit banques squattées à Barcelone, et c’est bien possible que ce ne soit que le début de ce nouveau type de squat. Ci-dessous, le manifeste de l’Ateneu l’Entrebanc, rédigé en mars 2014, a été traduit en français.

Manifeste

Que ce passe-t-il ici?

On vit dans une ville qui se noie dans ses propres contradictions. Pendant que certains dorment dans la rue, à Barcelone il y a plus de quatre-vint mille appartements vides; alors que certains ont faim, à Barcelone on jette un tiers des aliments produits; alors que l’air que l’on respire est chaque fois plus sale et irrespirable, à Barcelone on ne fait pas de parcs ni d’espaces verts mais plutôt des plaques de ciment… Pendant ce temps, les collectifs du quartier se démènent pour trouver des espaces où se rassembler, un manque évident dans notre quartier, l’Eixample, où il y a plein de locaux vides et abandonnés. Cet espace, rue Urgell 98, est un de ces lieux où la poussière s’accumulait, ce qui risque de changer sous peu.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 18:41 dans la rubrique "International".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Grands projets inutiles : ils se poursuivent avec acharnement.
Lu sur Reporterre : "Aéroport, ferme-usine, barrage, stade, village de vacances, centre commercial… Notre-Dame-des-Landes et le Testet ne sont que deux parmi les nombreux Grands projets inutiles qui abiment la France. Sur le terrain, les opposants se mobilisent. À l’occasion de leur première réunion de coordination, organisée ce samedi à Paris, Reporterre publie la carte de cette déferlante de béton.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 18:13 dans la rubrique "Ecologie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Plongée dans l’univers sordide des élevages en batterie de poules pondeuses

U-2014-batterie-et-coq-deambulant (800x534)

Lu sur éco(lo) : "Le long d'une allée plongée dans la pénombre, c'est une succession de cages, sur plusieurs niveaux et à perte de vue. A l'intérieur des enclos grillagés, des poules, souvent déplumées, se bousculent dans des espaces exigus, qui surplombent de quelques centimètres seulement des amas de fientes. Mais le pire, ce sont peut-être ces cadavres en décomposition qui gisent au milieu des autres gallinacées. Dans une enquête vidéo diffusée mercredi 17 septembre, l’association de défense des animaux L214 révèle les conditions d'élevage "sordides et non conformes aux réglementations" qui règnent dans plusieurs exploitations de poules pondeuses fournissant la marque U.

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 18:09 dans la rubrique "Ecologie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Mardi (16/09/14)
Le sexisme ordinaire vu par un homme

Lu sur les 400 culs : "Cours en amphithéâtre. L’enseignante : «J’ai des documents lourds à porter ; j’aurais besoin d’un garçon.» Une étudiante dit alors d’un air narquois à Julien : «Tu vas aller aider !». Elle est musclée et pratique assidûment la natation. Tout le contraire de Julien… Sexisme ?

Julien, la trentaine, note depuis plus de 10 ans tout ce qu’il voit et entend concernant les rapports hommes-femmes : les petites phrases révélatrices de la bêtise ambiante, point de départ de ce qu’il nomme des «Réflexions égocentrées, traitant de mon vécu et de mes ressentis d’homme.» De ses questionnements, il a tiré un modeste opuscule partagé d’abord avec des amis et connaissances, souvent pour les aider à débusquer le «sexisme ordinaire». Il compte maintenant «poursuivre ces écrits «à deux voix» : celles des femmes et celles des hommes, la société nous classant nécessairement dans l’une de ces deux catégories.» Son projet est assez proche du site Vie de meuf (1) qui compile le même genre d’anecdotes navrantes à souhait. En voici quelques extraits.

Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 19:59 dans la rubrique "Le privé est politique".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


EDF construira bien des grands barrages en Amazonie


Lu sur Observatoire des multinationales : "Il en était question depuis plusieurs mois. EDF vient d’officialiser son arrivée dans le secteur ô combien controversé des grands barrages en Amazonie brésilienne. Le groupe énergétique français a racheté 51% des parts du consortium chargé de construire le barrage de Sinop, dans le bassin du Rio Tapajós, un affluent de l’Amazone. En ligne de mire pour EDF, les enchères pour deux autres barrages encore plus importants dans la même zone, São Luiz do Tapajós et Jatobá. Au même moment, une étude réalisée sur le barrage de Nam Theun 2 d’EDF au Laos vient confirmer les craintes des environnementalistes quant à l’impact climatique réel des grands barrages tropicaux.

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 19:45 dans la rubrique "Ecologie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Ebola ou l’expression terrifiante de la pauvreté et de l’indifférence

Lu sur CADTM : "L’épidémie d’Ebola, la fièvre hémorragique qui frappe actuellement une partie de l’Afrique de l’Ouest, s’étend rapidement alors que, d’après les prévisions les plus optimistes de l’ONU, l’épidémie pourrait encore s’étendre et durer six à neuf mois |1|.

Selon Joanne Liu, directrice de Médecins sans frontières, « le monde est en train de perdre la bataille » face à « la pire épidémie d’Ebola de l’Histoire » depuis sa première apparition en 1976 |2| . Elle dénonce également que « les États ont rallié une sorte de coalition mondiale de l’inaction ».

Lire la suite ici


Mis en ligne par endehors, a 19:38 dans la rubrique "International".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Parution du second tome du Guide d’autodéfense numérique

Lu sur Guide d'autodéfense numérique : "Quatre ans après la parution du premier tome du Guide d'autodéfense numérique, le second tome, dédié aux enjeux liés de l'utilisation des réseaux et d'Internet est enfin terminé. Cet ouvrage vise à présenter l’« absence d’intimité » du monde numérique et propose des méthodes pour ajuster ses pratiques quotidiennes en conséquence. Les deux volumes sont d’ores et déjà disponibles en consultation et en version imprimable à l’adresse http://guide.boum.org/.

Les technologies numériques, auxquelles il est devenu très difficile d’échapper, offrent des possibilités de contrôle et de surveillance inédites. S’ils semblent souvent très pratiques, ces outils sont également de puissants supports dans les processus de surveillance et de répression. C’est à partir de ce constat, et de la détermination à ne pas se laisser contrôler par quelque Big Brother que ce soit, qu’un collectif s’est attelé il y a plus de quatre ans à la rédaction du « Guide d’autodéfense numérique ».

Jusqu'ici, seul le premier tome, qui se concentre sur l’utilisation d’un ordinateur « hors connexions » — on pourrait aussi bien dire préalablement à toute connexion, était disponible. Un second volume vient enfin le compléter. Il ambitionne de permettre à tout un chacun de comprendre quels sont les risques et les limites associés à l'utilisation d'Internet et de se donner les moyens de faire des choix éclairés quant à nos usages de l'Internet.

Ce second tome est accompagné d'une troisième édition revue et corrigée du premier volume qui prend en considération les révélations concernant l'état actuel de la surveillance numérique ainsi que les dernières évolutions légales et techniques – et notamment les nouvelles versions des systèmes Debian et Tails.

On trouve dans ce « Guide d'autodéfense numérique » enfin complet des éléments de compréhension de l’outil informatique et de ses failles, des éléments de réflexion permettant d’élaborer et de mettre en place des « politiques de sécurité » et des outils permettant à quiconque d’apprendre et de répandre des pratiques de protection appropriés à chaque situation.

Pour en finir avec les illusions et les demi-solutions, apprenons et diffusons des pratiques d’autodéfense numérique !

Mis en ligne par endehors, a 18:46 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


La bande à Bonnot dans Gallica
Lu sur le blog de Gallica : "De novembre 1911 à mai 1912 la presse suit avec grand intérêt les méfaits puis l’arrestation sanglante d’un groupe de malfaiteurs rassemblés autour de la figure de Jules Bonnot. Bravant les autorités et n’hésitant pas à tuer des représentants des forces de l’ordre, la « bande à Bonnot » est restée célèbre pour avoir la première utilisé l’automobile durant ses opérations criminelles.

 

Photographies anthropométriques de Soudy et Gauzy, avril 1912

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 08:16 dans la rubrique "Histoire de l'anarchisme".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Lundi (15/09/14)
La radiation de Rebsamen s’impose

Lu sur CADTM : "Rebsamen contrôle les chômeurs… Nous avons contrôlé Rebsamen !

Après avoir préconisé en mai dernier un moratoire sur les seuils sociaux |1|, seuils considérés par les patrons comme des « freins à l’embauche », François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue Social, vient de s’illustrer une nouvelle fois en demandant à Pôle emploi « de renforcer les contrôles pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi ». En clair, il y aurait des chômeurs qui abusent, profitent et contribuent à creuser le déficit du pays. Et le ministre de réclamer « un état d’esprit différent » se traduisant par « des convocations, des vérifications, […] sinon on est radié ». Ainsi, la préoccupation du ministre n’est pas de lutter contre le chômage et faire en sorte que des emplois soient proposés aux travailleurs qui en sont privés, mais de mettre l’accent sur le contrôle des chômeurs et sur la sanction le cas échéant.

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 21:05 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Vrai anarchiste Faux Lupin ?

Lu sur Marius Jacob, l'honnête cambrioleur : "Les crimes de La Belle Epoque : l’anarchiste cambrioleur 2003

Zeaux Productions / Toute l’Histoire

Christine Bouteiller / Jean-Marc Berlières

Voir le film ici
 

Mis en ligne par endehors, a 20:59 dans la rubrique "Histoire de l'anarchisme".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


En vadrouille sur les routes du nucléaire

Lu sur Planète sans visa : "Faut bien dégager les déchets nucléaires, pas vrai ? Un rapport officiel chiffre à 777 000 par an les transports de matières radioactives en France. À Drancy comme ailleurs, il vaut mieux croire les mensonges sur la sécurité.

Hé ben, pas grave. Lundi 23 décembre 2013, cadeau anticipé de Noël pour les habitants de Drancy (Seine-Saint-Denis) : un wagon déraille en pleine gare de triage. Le menu problème, c’est qu’il est chargé de déchets nucléaires. Tête du maire UDI de Drancy, Jean-Christophe Lagarde : « Qu’on n’attende pas qu’il y ait des morts pour que ces wagons dégagent ! ». Et d’ajouter qu’en cas d’accident grave, « trente mille personnes sont en danger de mort ».

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 19:04 dans la rubrique "Ecologie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Makassar (Indonésie): l’expulsion du quartier squatté de Pandang Raya n’aura pas eu lieu sans résistance…
2014-09-12_Indonesie-bentrok-pandang-raya

Le quartier de Pandang Raya, à Makassar, a été complètement détruit.

Lu sur [Squat!net] : "Vendredi 12 septembre 2014, à 5 heures du matin, les habitant-e-s du quartier, soutenu-e-s par d’autres rebelles, ont commencé à mettre en place une barricade de pneus, de bouts de bois et de pierres, pour résister à une opération d’expulsion de grande envergure… À 6 heures du matin, des premiers flics en civil sont arrivés, se contentant de constater le blocage de la rue. Mais vers 7 heures, ce sont environ 600 flics en uniforme qui ont débarqué dans des véhicules de police. Parmi eux, 365 membres de la fameuse Brimob, véritable unité militaire de la police indonésienne. La bataille a commencé, et rapidement, les molotovs, pierres et autres projectiles traditionnels ont volé en direction des flics (notamment des flèches !).
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 19:00 dans la rubrique "International".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Articles suivants



A l'affiche