L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Banalisation du fascisme : danger !
1775Smash
Lu sur Le Monde libertaire : "Sous le couvert de la démocratie, des brèches ont été ouvertes pour la propagande des idées pestiférées et nauséabondes, par les différents responsables des partis politiques au pouvoir. C'est ainsi que le fascisme est invité à la table des médias pour participer à la manipulation des consciences et démontrer qu'en dehors du capitalisme, il n'a pas d'issue. Il n'y a que des adaptation plus au moins violentes. La crise, en fait n'est qu'une arnaque du système pour se maintenir au pouvoir, malgré des sectateurs politiques totalement discrédités. Il faut surtout empêcher que le peuple prenne conscience de sa force et surtout qu'il décide d'entrer en scène.
La peur du peuple fait que les tenants du pouvoir, politique et patronal actuel qui détiennent l'ensemble des médias, font une large place à l'idéologie fascisante en privilégiant la montée du FN. Au nom de la démocratie, ils amènent ce parti raciste, xénophobe, homophobe, nationaliste, antisémite, violent... à la porte du pouvoir. Ce parti est la seule solution qu'ils ont aujourd'hui, pour perpétuer le système. Il s'agit pour eux de démontrer que le FN est un parti respectable et à ce petit jeu Marine Le Pen leur donne satisfaction.
C'est pourquoi l'ensemble des médias tente de lui donner une figure d'honnête citoyenne. Mais, comme on dit, chassez le naturel, il revient au galop. Le sourire affiché se transforme souvent en rictus. Seulement, si ce parti accédait au pouvoir, les travailleurs, le peuple, le monde associatif contestataire et les opposants auront du souci à se faire... Il suffit de voir ce qui se passe dans les boutiques (mairies) tenues par le FN. Malgré tous les efforts pour montrer que ce parti dirigé par la caste familiale lepéniste est démocratique, il ressort de son discours démagogique que de la haine et du mépris envers le peuple. Il se sert des aspirations du peuple pour lui promettre que dès son arrivée aux affaires il y aura : du travail pour tout le monde ; le départ en retraite sera ramené à 60 ans et qu'elles seront augmentées ; la France sortira de l'Euro ; les frontières seront rétablies ; les immigrés seront renvoyés chez eux ; les logements seront réservés aux « vrais » Français et en ce qui concerne le droit à la santé et à la Sécurité sociale si vous n'êtes pas français ce sera niet ! Bref la France aux Français !
Lire la suite ici
Ecrit par libertad, à 16:41 dans la rubrique "Actualité".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom